Horloger

Niveau scolaire
Bac + 2
Secteur d'activité
Structures métalliques
Salaire
1113€ - 1900€ nets/mois

L’agencement des pièces qui constituent montres, pendules et réveils n’a pas de secret pour lui. Mission de l'horloger ? Fabriquer, réparer ou vendre tous les types d'appareils de mesure du temps. Une activité de haute précision, dans un secteur aux emplois principalement répartis en régions parisienne et lyonnaise, dans l’Est de la France et en Suisse.

Fonctions

L’horloger officie dans un atelier. Il a le statut d'artisan. Les débouchés se situent en bijouteries-horlogeries, ainsi que dans les services après-vente des marques et les ateliers de réparation des centres commerciaux. Il peut travailler sur l’horlogerie de petit volume (les montres, leurs composants et bracelets) et celle de gros volume (pendules, réveils, régulateurs, horlogerie monumentale, horloges d’édifices).

Son rôle ? Seul ou en équipe, dessiner, puis monter et assembler, des mécanismes de haute précision. Mais aussi en cas de panne, localiser les éléments défectueux, effectuer les réparations et les réglages requis. L’horloger est aussi commerçant : dans une boutique, il accueille et conseille les clients et vend les produits de son atelier.

Avec l’expérience, un horloger salarié passe d’agent d’atelier à technicien horloger, puis à chef d’atelier. Il peut aussi se mettre à son compte, en tant que maître horloger.

Qualités

Une vision et une mémoire hors pair, mais aussi une grande habileté manuelle et une extrême minutie sont les marques de fabrique de tous les horlogers.

Polyvalent, cet artisan est aussi à l’aise face à des pièces et outil anciens qu’avec les nouveaux composants métalliques, le dessin assisté par ordinateur, la mécanique et l’électronique de haute précision. Très créatif et doté d’un fort sens artistique, il se caractérise aussi par sa patience, car son quotidien est de passer de longues heures à assembler des éléments minuscules.

Pour traiter avec clients, autres artisans (bijoutiers-joailliers, graveurs sur métal, ébénistes…) et fournisseurs, il doit avoir le goût du contact.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Horloger est classé n°711 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

55.8%
CAP ou équivalent
23.3%
Bac ou équivalent
20.9%
Bac+2

 

Diplômes nécessaires

Le CAP Horlogerie est le diplôme de base pour exercer comme agent d'atelier. Afin de devenir technicien et de s'installer à son compte, il est préférable de poursuivre en BMA (brevet des métiers d’art, niveau bac) puis en DMA (diplôme des métiers d’art, niveau bac+2).

Pour s’orienter vers l’horlogerie, on peut également passer par le bac pro Microtechniques, suivi du BTS Conception et industrialisation en microtechniques ou du DUT Génie mécanique et productique (bac+2).

 

Salaire Horloger

L’horloger débutant est embauché à partir du SMIC (1 445 euros bruts par mois). La rémunération varie en fonction du niveau de qualification et du lieu d'exercice. Un chef d’atelier peut gagner 2 500 euros bruts mensuels.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Horloger ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui