Gastro-entérologue

Niveau scolaire
Bac + 7
Secteur d'activité
Santé
Salaire
1925€ - 8000€ nets/mois

Le gastro-entérologue est un spécialiste médicale qui traite les maladies de l’appareil digestif (œsophage, estomac, intestin…).Il peut également mener à s’intéresser à l’ hépatologie (foie, pancréas…) ou à la proctologie (côlon…).

Fonctions

Si les problèmes digestifs simples sont souvent pris en charge par un médecin généraliste, le gastro-entérologue intervient dès lors que des investigations plus poussées sont nécessaires. 

Son travail consiste à examiner, diagnostiquer et traiter toutes les maladies liées au tube digestif. Cela peut aller de l’ulcère à la hernie inguinale en passant par la pancréatite ou les cancers digestifs.

Selon les cas, il peut prescrire des examens, mais il peut aussi en effectuer lui même (échographie, coloscopie…), notamment en milieu hospitalier. La gastro-entérologie fait d’ailleurs partie des branches où se développent le plus d’innovations technologiques.

Il prescrit ensuite le traitement , assure le suivi et, si besoin, oriente le patient vers la chirurgie.

Deux spécialisations peuvent compléter les études de gastro-entérologie : l’hépatologie (maladies du foie, pancréas et vésicule biliaire) et la proctologie (côlon…).

Enfin, lorsqu’il travaille en milieu hospitalier, le gastro-entérologue peut être amené à enseigner s’il exerce dans un CHU (Centre hospitalier universitaire).

Qualités

Comme toutes les spécialisations en médecine, la gastro-entérologie nécessite un esprit scientifique et un intérêt pour la biologie et la mécanique digestive. L’évolution de la discipline exige également de faire preuve de curiosité et d’adaptabilité. 

Pour devenir gastro-entérologue il faut aussi savoir écouter les patients car les troubles digestifs sont parfois diffciles à diagnostiquer. Ils peuvent même être le symptôme d’autres maladies. Parmi les stages que doit effectuer l’étudiant  qui veut se spécialiser en gastro-entérologie, un séjour dans un service de médecine interne est d’ailleurs fortement recommandé.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Gastro-entérologue est classé n° parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

 

Diplômes nécessaires

Théoriquement, les études de médecine sont ouvertes à tous les bacheliers mais, dans la réalité, elles restent l’apanage des bacheliers S en raison du contenu fortement scientifique et biologique de l’enseignement. 

La formation en gastro-entérologie est validée par un diplôme d’études spécialisées (DES) après une dizaine d’années d’études. Le cursus commence avec une première année commune aux études de santé (PACES), qui mène aux études de médecine, mais également de pharmacie, d’odontologie ou de sage-femme. Cette année commune est sanctionnée par un concours national. Les admissions se font en foncion du nombre de places ouvertes (un peu plus de 7000 pour la médecine). 

Une fois ce cap franchi, les études se répartissent en plusieurs parties : Les 2e et 3e années sont une entrée en matière incluant des stages cliniques d’initiation. Un diplôme de formation générales en sciences médicales (niveau licence) est délivré. Puis vient l’externat (trois ans) à l’issue duquel ont lieu les ECN (épreuves classantes nationales). Le classement aux ECN détermine ceux qui choisiront en premier leur spécialité.

L’internat qui suit est donc celui de la spécialisation et dure quatre ans pour la gastro-entérologie. Il faudra ajouter une année en cas de spécialisation complémentaire.

Il faut savoir que la gastro-entérologie fait partie avec l’ophtalmologie, le radiodiagnostic, la médecine nucléaire ou la cardiologie, des spécialités les plus prisées, même si elle n’est pas au tout premier rang.

En général, la spécialisation se décide en fin de deuxième cycle, au terme d’un concours national. Les premiers classés sont aussi les premiers à choisir, en fonction des postes à pourvoir.

 

Salaire Gastro-entérologue

On compte aujourd’hui en France environ 3500 gastro-entérologues. Leur rémunération varie en fonction de leur statut : salarié dans un établissement public, libéral ou les deux.

A titre indicatif, le salaire d’un praticien attaché contractuellement à un établissement public se situe aux environs de 2500 euros au 1er échelon (début d’activité).

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Gastro-entérologue ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui