Logo

    Directeur foncier

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac+5

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Vente , Commerce , Achats , conseil en immobilier , promotion immobilière , Immobilier

    SALAIRE

    2300 € / mois à 3200 € / mois

    Qu'est ce que le métier Directeur foncier ?

    Le métier de directeur foncier consiste à gérer le développement foncier, à rechercher et négocier des terrains ou des immeubles à fort potentiel et étudie la faisabilité et la rentabilité de l’opération du point de vue technique, administratif et financier. Pour cela, il déploie et fidélise un réseau d’acteurs clés locaux. Le directeur foncier occupe donc un poste stratégique pour la prospection foncière de la société. 

    Que fait un Directeur foncier ?

    Au quotidien, le directeur foncier  identifier les appels d’offres susceptibles d’être intéressants pour l’entreprise, tient à jour des fichiers fonciers et cadastraux, réalise le pré-montage et le soutien opérationnel jusqu’à l’obtention du permis de construire ou d’aménager.

    Outre la veille réglementaire et politique sur les questions de développement et d’urbanisme, il sait anticiper les évolutions du secteur, analyser les dossiers de consultation, les besoins de la clientèle grâce à sa connaissance du marché local et régional et aux études de marché.

    C’est encore lui qui est au cœur du processus de définition du projet en analysant les aspects financiers, juridiques et techniques. Pour ce faire, il mène des études prévisionnelles de faisabilité et proposer une pré-étude technique, juridique et financière des opérations en montage. De nombreuses autres missions, selon la taille de l’entreprise, sont effectives.  Bien sûr, il encadre une équipe de développeurs (ou un réseau de développeurs free-lance) et impulse la stratégie de l’entreprise. 

    Qualités pour être Directeur foncier

    Des compétences techniques, juridiques et managériales sont indispensables pour devenir directeur foncier : connaissances des procédures d’expropriation, des procédures publiques d’acquisition (préemption, expropriation),  maîtrise du droit de l’urbanisme, droit de la propriété, droit de la construction, droit de l’environnement, droit des contrats et droit civil….

    Outre son excellente connaissance du marché immobilier régional et des mécanismes de la promotion et de la transaction immobilières, le directeur foncier a le sens commercial pour traiter avec les intermédiaires. Rigoureux, organisé et dynamique, il sait argumenter et convaincre des interlocuteurs de haut niveau. Son carnet d’adresses, sa curiosité, son imagination et son goût du contact impactent sur l’efficacité et la qualité des missions qui lui sont confiées. 

    Données statistiques sur le poste Directeur foncier

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Directeur foncier

    Combien gagne un Directeur foncier ?

    Un jeune directeur foncier diplômé gagne entre 25 et 35 k€,  un jeune cadre, entre 35 et 50 k€ alors qu’un cadre confirmé perçoit entre 50 et 65 k€.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.