Logo

    Consignataire de Navire

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac+2

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Transport maritime , Transport , transport des marchandises , port , Métiers maritimes , Logistique , manutention

    SALAIRE

    1150 € / mois à 2000 € / mois

    Qu'est ce que le métier Consignataire de Navire ?

    Le Consignataire de Navire, également appelé consignataire maritime, agent de consignation ou agent maritime, a pour mission de prendre en charge les navires dans un port et d’organiser leur escale, ainsi que le transport des marchandises. Un métier peu connu, mais qui constitue l’un des postes clés du transport maritime.

    Que fait un Consignataire de Navire ?

    Le consignataire de navire peut être un correspondant habituel ou occasionnel d'un ou de plusieurs armateurs (propriétaires du bâtiment). C’est une sorte de commandant, mais à terre. Il effectue l’ensemble des opérations commerciales, mais aussi administratives et techniques, d’un bâtiment lors de son escale dans un port. Il négocie le chargement et le déchargement des marchandises avec les manutentionnaires et supervise les opérations de réception et de livraison de marchandises.

    Il effectue les diverses formalités administratives (documents pour l’exportation, titres de propriété, déclaration aux douanes). Il élabore le plan de chargement et, en cas de volume de fret insuffisant, il prospecte de nouveaux clients. Il négocie avec les entreprises de manutention pour l'emploi de dockers et la mise à disposition de matériels, aux meilleurs tarifs.

    Lui incombe aussi la répartition des dépenses d’escale entre le transitaire, le chargeur et l’armateur, ainsi que le ravitaillement du navire en eau et en carburant. Si besoin, il organise une visite médicale pour l’équipage et l’entretien du bateau. Avec l‘expérience, un consignataire de navire peut être promu chef de consignation, chef d'agence, puis directeur.

    Qualités pour être Consignataire de Navire

    Le consignataire de navire doit posséder de nombreuses compétences professionnelles : techniques des transports, économie, droit maritime, procédures douanières, contentieux… Il doit maîtriser les logiciels de transport et parler anglais.

    Il doit être organisé et rigoureux pour mener à bien ses tâches administratives, dynamique et réactif pour être en mesure de parer aux imprévus. Amené à multiplier au quotidien les contacts avec toutes sortes de prestataires (douaniers, assureurs, manutentionnaires, chambres de commerce…), il doit faire preuve de capacités relationnelles et d’un sens commercial affûté.

    Enfin, ses horaires étant calqués sur les départs et les arrivées des navires, il doit être très disponible.

    Données statistiques sur le poste Consignataire de Navire

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Consignataire de Navire

    Combien gagne un Consignataire de Navire ?

    Le salaire de départ d’un Consignataire de Navire avoisine le SMIC. Avec l’expérience, il peut monter à 2 300 euros bruts environ.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.