Collecteur d’espèces sauvages

    NIVEAU SCOLAIRE

    Sans diplôme

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Sciences , sciences de la terre , Protection de l'environnement , Aménagement paysager , Environnement

    SALAIRE

    0 € / mois à 0 € / mois

    Qu'est ce que le métier Collecteur d’espèces sauvages ?

    Un collecteur d’espèces sauvages rassemble manuellement ou à l’aide d’un matériel spécifique mais simple des produits naturels. Il est chargé ensuite d’en assurer la commercialisation. Précision de taille, les animaux, végétaux ou minéraux sont prélevés dans des espaces pour lesquels le récoltant peut avoir une concession.

    Cette activité spécifique nécessite donc un minimum d'outillage. En revanche, pour se déplacer, un collecteur d’espèces sauvages est vital de pouvoir utiliser un moyen de transport adapté - terrestre ou nautique - pour se rendre sur le lieu de la collecte. Quant aux conditions de travail, elles sont impactées par les conditions climatiques et environnementales (météo, saison, heures des marées).

    Que fait un Collecteur d’espèces sauvages ?

    Chercheur né, véritable passionné de la nature, le collecteur d’espèces sauvages peut posséder différents profils qui détermineront la nature de son activité qui, il est vrai, s’apparente à une véritable pratique agricole. Bien sûr, ce métier exige une parfaite connaissance du milieu naturel et peut aussi constituer une activité exclusivement saisonnière.

    En effet, certaines productions incitent à rechercher des collectes complémentaires qui nécessitent une activité dans un autre secteur. 

    Qualités pour être Collecteur d’espèces sauvages

    La passion de la nature est la première qualité. Ensuite, la curiosité, la persévérance et un sens inné de l’organisation semblent indispensables pour pouvoir aller jusqu’au bout de ses rêves. Ce métier de collecteur d’espèces sauvages exige également d’acquérir certaines compétences techniques.

    Par exemple, le collecteur sait gérer son activité en fonction des périodes saisonnières. Par conséquent, il sélectionne avec minutie les lieux de la collecte, les produits en fonction de leur taille, forme, âge, espèce… Le choix du matériel approprié est également important.

    Enfin, le collecteur d’espèces sauvages doit savoir entretenir son matériel. Pour vendre le produit de ses recherches, il doit connaître les différents modes et techniques de commercialisation. Bien sûr, une connaissance approfondie des normes de réglementations (espèces protégées, périodes autorisées…) sont requises.

    Données statistiques sur le poste Collecteur d’espèces sauvages

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Collecteur d’espèces sauvages

    Combien gagne un Collecteur d’espèces sauvages ?

    Très variable selon la nature de l’activité. En effet, la collecte est considérée comme une activité d'appoint, parfois peu valorisée. Pourtant, dans certains cas, elle permet de dégager des revenus substantiels.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.