Chef d’exploitation aquacole

Niveau scolaire
Bac ou équivalent
Secteur d'activité
Spécialités plurivalentes agric...
Salaire
1155€ - 5500€ nets/mois

Le chef d’exploitation aquacole est un chef d’entreprise spécialisé dans l’élevage de poissons. Il peut travailler dans la production de poissons de mer, de saumons, de poissons d’eau douce, de coquillages ou de crustacés. Dans certains cas, il assure la transformation des produits. Son rôle est autant de gérer l’exploitation d’un point de vue administratif et commercial, que de veiller au bon développement de son élevage. 

Fonctions

Qu’il soit responsable d’un élevage de poissons d’eau douce, de mer, de crustacés, ou de coquillages, le chef d’exploitation aquacole a pour mission d’assurer un environnement de qualité aux animaux pour produire une marchandise saine et abondante à ses clients. Ses activités quotidiennes varient en fonction de l’espèce cultivée : espèces conchylicoles (huîtres, moules et autres espèces de coquillages), poissons marins d'élevage (truites de mer, bars, daurades, turbots, saumons), crustacés marins d'élevage (crevettes) ou encore algues marines. 

Dans un souci de respect de l’environnement, le chef d’exploitation aquacole doit donc maitriser la conduite de la reproduction, contrôler l’hygiène et la qualité de l’eau ainsi que l’équilibre de l’écosystème. Professionnel des animaux et du milieu marin, il observe leur comportement, décide d’un suivi sanitaire, prépare les aliments en fonction de la croissance des produits. Le chef d’exploitation aquacole est aussi responsable du matériel, des bâtiments, des installations et du respect des normes en vigueur.

Selon son importance, il peut vendre sa production ou disposer d’un atelier de conditionnement et d’un lieu de vente directe. Il peut alors mettre en boite, sous plastique ou encore surgeler les poissons.  En tant que dirigeant, le chef d’exploitation aquacole s’occupe de l’implantation, de l'organisation et de la gestion des installations, ainsi que de la stratégie de l’entreprise. Il peut travailler sous différents statuts juridiques : exploitant individuel, gérant, associé ou salarié.

Qualités

Le travail dans une exploitation est très physique et les horaires varient en fonction du cycle biologique des espèces cultivées et des demandes des consommateurs. Mieux vaut être prévenu ! Le rythme de travail est lent et méticuleux : deux à trois ans s’écoulent entre les travaux de captage et la vente des coquillages. Patience et minutie sont de rigueur. 

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Chef d’exploitation aquacole est classé n° parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

 

Diplômes nécessaires

Le BAC pro Cultures marines (3 années scolaires + 20 semaines de formation en entreprise) est nécessaire pour s’installer dans les meilleures conditions. Muni de ce diplôme, il sera plus facile de devenir chef d'exploitation mais aussi de percevoir les aides financières de l'État en vue de l'acquisition d’une parcelle sur le DPM (domaine public maritime). Toutefois, un BEP maritime de cultures marines ou un CAP maritime de conchyliculture associés à une bonne expérience professionnelle peuvent suffire pour devenir responsable d’une petite entreprise. Toutes ces formations initiales sont dispensées dans les lycées professionnels maritimes (LPM).

 

Salaire Chef d’exploitation aquacole

Selon la taille de l’exploitation et le type de production, un chef d'exploitation aquacole peut percevoir une rémunération allant du SMIC à 4 ou 5 fois le SMIC.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Chef d’exploitation aquacole ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui