Buraliste

Niveau scolaire
Bac ou équivalent
Secteur d'activité
Commerce, vente

Le métier de buraliste est très souvent associé à celui de gérant de bar et/ou de boutique de presse.
Le buraliste est un travailleur indépendant qui, en plus de cette vente de boissons, alcoolisées ou non, propose à la vente articles pour fumeurs, jeux (loto, PMU, grattage…), timbres postaux et fiscaux, recharges prépayées pour mobiles, confiseries.
Il peut aussi proposer des services (relais colis, Poste, dépôt de pain…).

Fonctions

Le débit de tabac étant la propriété de l’Etat, le buraliste est préposé de l’administration, avec laquelle il signe un traité de gérance, qui assure la concession de la vente du tabac sur un emplacement et pour une période définis (3 ans).
Au cours d’une journée cet exploitant est amené à effectuer diverses opérations. Il met en place les linéaires, accueille et sert la clientèle, manage ses éventuels employés, effectue achats et commandes, contrôle les livraisons et gère les stocks.
Lui incombe aussi de tenir sa comptabilité journalière et de gérer les imprévus (à commencer par les absences du personnel). En fonction de la taille de son commerce, il a un ou plusieurs salariés, mais le plus souvent il travaille seul ou avec son conjoint.

Qualités

Pour être accrédité, le buraliste doit être de nationalité française ou ressortissant d’un état de la communauté européenne, détenir un casier judiciaire vierge, être propriétaire de son fonds de commerce et ne pas gérer un autre débit de tabac. Il doit aussi recevoir l’agrément de la Française des Jeux.

Sa première qualité ? La polyvalence. Véritable chef d’entreprise, il est amené à gérer son fonds de commerce sur tous les plans : humain, technique et administratif. Pour garder et développer sa clientèle, il doit faire montre d’une fibre commerciale développée.

Rigueur, organisation et prudence s’imposent dans la gestion de sa caisse, de ses commandes et de ses stocks. Sans oublier une grande capacité de travail, qui lui permet de s’adapter à un rythme journalier et hebdomadaire très variable. Enfin, une bonne santé physique est de mise, l’activité s’exerçant en station debout prolongée.

 

Diplômes nécessaires

Aucun diplôme n’est exigé pour devenir buraliste. Par contre, le buraliste doit suivre un stage de formation professionnelle obligatoire, sauf lorsque le futur exploitant reprend le seul débit de tabac d’une commune de moins de 750 habitants et qu’il répond à des conditions d’ancienneté, d’âge ou de chiffre d’affaire. Pour les jeux, un stage d’initiation est également obligatoire, tout comme pour la presse.

 

Salaire Buraliste

Le salaire d'un buraliste est très variables car dépendant à 100% de son chiffre d’affaire.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Buraliste ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui