Blanchisseur teinturier

Niveau scolaire
3E
Secteur d'activité
Commerce, vente
Salaire
1400€ - 2500€ nets/mois

La mission du blanchisseur teinturier est de remettre à neuf les vêtements tâchés qui lui ont été confiés par des clients souvent exigeants. Il exerce en pressing indépendant, dans une chaîne ou à son compte, ou encore dans une blanchisserie industrielle qui traite le linge en grande quantité. Physique, le métier de teinturier nécessite une grande minutie et un parfait contact avec la clientèle. Seul un résultat irréprochable permet de la fidéliser. 

Fonctions

Même si une très grande majorité de la population  possède une machine à laver, le métier de blanchisseur teinturier se porte plutôt bien en France. Sa mission est aussi délicate qu’importante pour les clients : rendre impeccables des vêtements tâchés ou abîmés.

En tant qu’artisan, le blanchisseur teinturier travaille dans une boutique, à l’article. Son travail consiste d’abord à localiser les tâches, identifier le textile, définir la méthode de nettoyage adéquate et programmer sa machine. Il peut décider de réaliser un nettoyage à sec. Pour parfaire le travail, il peut ensuite mettre le vêtement en forme sur un mannequin et le passer au fer à vapeur pour lui rendre son aspect d’origine.
 En général, la clientèle des teinturiers est exigeante et s’adresse à un professionnel dans le but d’obtenir un résultat irréprochable. Aujourd’hui, même si certaines sont encore indépendantes, de plus en plus de boutiques appartiennent à des chaines de nettoyage à sec.  

Le métier de blanchisseur teinturier à l’échelle industrielle est d’une tout autre nature. Le blanchisseur peut exercer pour un hôpital dont il va blanchir les draps et les bouses de travail, un hôtel ou encore une maison de retraite. Il travaille alors au tonnage et au mouillé, utilisant des procédés différents pour blanchir des quantités importantes de linge. Le blanchisseur teinturier peut alors travailler au sein d’une équipe et proposer des services différents. Il s’agit par exemple de la désinfection du linge, d’un service express ou même de la location de linge. 

Qualités

Blanchisseur teinturier est un métier éprouvant qui implique de rester longtemps debout. La résistance physique est donc une nécessité pour ceux qui souhaitent s’orienter vers ce métier. Il oblige également à utiliser des produits chimiques susceptibles de provoquer des allergies à certaines personnes.

Bon à savoir, la grande majorité des teintureries sont situées en ville, dont plus de 30% en région parisienne, car la clientèle des blanchisseries teinturerie est en générale citadine, exigeante et pressée. 

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Blanchisseur teinturier est classé n° parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

 

Diplômes nécessaires

Deux formations initiales sont proposées après la 3ème pour devenir blanchisseur teinturier : CAP métiers de la blanchisserie et CAP métiers du pressing. Au niveau du bac, il est possible d’opter pour un bac pro métiers du pressing ou un brevet professionnel maintenance des articles textiles option pressing. 

 

Salaire Blanchisseur teinturier

Le salaire d’un blanchisseur teinturier débutant employé dans une boutique ou une structure de nettoyage industriel se situe autours du Smic. S’il souhaite reprendre une boutique, le blanchisseur teinturier devra investir environ 100 000 euros. Son revenu dépendra alors de son activité. 

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Blanchisseur teinturier ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui