Logo

    Ingénieur(e) procédés en chimie

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac+5

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    ingénierie chimie , Sciences , ingénierie physique

    SALAIRE

    1600 € / mois à 2230 € / mois

    Qu'est ce que le métier Ingénieur(e) procédés en chimie ?

    L’ingénieur(e) procédés en chimie fait partie des spécialistes de l’ingénierie des procédés à l’instar des ingénieurs process, des ingénieurs génie des procédés ou encore des ingénieurs en métrologie.

    Ce professionnel est en charge de concevoir et d’organiser, selon un cahier des charges, le procédé adéquat et autres équipements permettant l’amélioration, l’optimisation d’un processus de production. 

    Il travaille au sein d’une usine spécialisée dans la fabrication de produits de nature physico-chimique.

    Que fait un Ingénieur(e) procédés en chimie ?

    L’ingénieur(e) procédés en chimie rencontre son client, écoute, participe à la définition des besoins et formalise la demande. 

    Missionné pour créer un nouveau procédé, il se base sur un cahier des charges (définition technique, détermination des coûts et délais pour les lots dont il a la charge, analyse des offres des fournisseurs etc.) pour déployer son savoir-faire et organiser sa mission. Notons qu’il peut être amené à rédiger lui-même ce document. 

    Ce professionnel exerce son activité avec une approche prenant en compte la globalité des métiers de l'ingénierie : bureau d’étude, génie civil, HVAC (Heating, Ventilation and Air-Conditioning, en français Chauffage, ventilation et climatisation), automatisme, instrumentation, électricité... 

    Pour ce faire, il a une bonne connaissance en PID (Proportionnel Intégrateur Dérivateur, système de contrôle, permettant d’effectuer un asservissement en boucle fermée d’un système industriel ou      « procédé »), en PFD (Process Flow Diagram), analyse fonctionnelle, spécifications, dimensionnement d’équipement. 

    À l’aide de ce savoir il va développer les bilans matière, concevoir les schémas des procédés, redimensionner les équipements et instruments permettant l’installation du procédé (pompes, réacteurs, tuyauterie, ventilation…) et évaluer puis budgéter l’évolution des installations et des process envisagés. 

    Il est présent lors de la mise en route de l’unité de production avec le nouveau précédé pour validation définitive. C’est lui qui rédige les notes techniques, le manuel d’utilisation, tout ce qui permettra une appropriation aux utilisateurs. 

    Il est en fin de mission garant des bons choix technologiques et économiques du projet. Il peut être amené à participer à des conférences concernant la conception de procédés.

    Qualités pour être Ingénieur(e) procédés en chimie

    Comme tout ingénieur, ce professionnel a un esprit d’analyse et de synthèse et agit avec méthode et rigueur. 

    Il a également des qualités de leader, sait prendre du recul, communiquer avec différents interlocuteurs pour exposer son travail et formuler ses besoins, organiser ses missions. 

    Le relationnel est très important dans cette profession, surtout que ce professionnel se déplace souvent sur les sites de ses clients. Il doit être persuasif, rassurant. Des qualités de négociateurs sont également demandées. 

    Bien sûr il est créatif et a le sens de l’innovation. Il aime les challenges et se montre pugnace et déterminé dans sa recherche de solution. 

    Intervenant dans un domaine toujours en évolution, il sait se remettre en question et exercer une veille pour actualiser sans cesse ses connaissances et ses compétences.

    Données statistiques sur le poste Ingénieur(e) procédés en chimie

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Ingénieur(e) procédés en chimie

    Combien gagne un Ingénieur(e) procédés en chimie ?

    Le salaire varie énormément selon l’employeur. On proposera une fourchette entre 2400 et 2900 euros brut par mois pour un débutant. Après quelques années d’expérience, les opportunités de rémunération deviennent beaucoup plus intéressantes.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.