Cadre de l'exploration-production

Niveau scolaire
Bac + 5
Secteur d'activité
Aménagement paysager
Salaire
2000€ - 4170€ nets/mois

Le cadre de l’exploration production travaille dans une société pétrolière. L’appellation couvre de nombreux métiers, tous ayant pour point commun de traiter l’amont de la production de pétrole (opérations d’extraction de l’or noir). Des fonctions qui peuvent aussi concerner l’extraction de gaz naturel ou de schiste.

Fonctions

Les principaux débouchés des cadres de l’exploration-production se trouvent au sein des grands groupes du secteur (Total, Shell, BP…), mais aussi dans les sociétés parapétrolières, comme Schlumberger, ou en bureaux d’études. Les fonctions peuvent être diverses : géologue, géophysicien, ingénieur réservoir, ingénieur forage-puits, ingénieur exploitation (procédés, production, maintenance), ingénieur projets, ingénieur R&D, ingénieur HSE (hygiène, sécurité, environnement), économiste... Le géologue détecte les zones contenant des hydrocarbures, via l’analyse du sous-sol. L’ingénieur gisement décrit les réserves de pétrole dans une zone géographique donnée. L’ingénieur forage, lui, prépare les programmes de recherche pour creuser le sol en mer (off-shore) ou sur la terre ferme (on-shore). L’ingénieur procédés assure le suivi technique de la raffinerie, tandis que l'ingénieur installations pétrolières conçoit les puits et pipelines. L’ingénieur exploitation étant responsable du traitement une fois le puits foré (séparation du pétrole, du gaz et de l’eau, transport des hydrocarbures).

Qualités

La carrière de cadre de l’exploration production implique de façon quasi systématique un ou plusieurs passages à l’international. Et ce, dans des régions du monde au contexte parfois difficile et incertain : Afrique, Moyen-Orient, Amérique du Sud, Sibérie… La maîtrise de l’anglais est impérative, celle d’une seconde langue un gros plus. Vu qu’ils sont amenés à changer régulièrement de pays en fonction des missions, mobilité, flexibilité et capacité d’adaptation font partie des qualités de base qu’on peut attendre de ces professionnels, en sus de leur expertise technique. Autre impératif : la capacité à diriger des équipes.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Cadre de l'exploration-production est classé n°536 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

29.1%
Bac+5
17.4%
Bac+6 et supérieur
11%
Bac+2
11%
Ecole d'ingénieurs
8.7%
Ecole de commerce
8.1%
Bac+4
5.2%
Bac ou équivalent
4.7%
CAP ou équivalent
3.5%
Bac+3
1.2%
Bac+1

 

Diplômes nécessaires

Bac S ou STI2D. La possession d’un bac+5 au minimum est partout obligatoire. Les ingénieurs pétroliers sont souvent originaires de parcours en école d'ingénieurs : ENSG, Ensta, écoles des Mines, Arts et Métiers ParisTech... A l’université, on peut passer par un master pro comme le master pro Physique et Ingénierie, spécialité Génie pétrolier, proposé à Pau. Le nec plus ultra : une spécialisation à l’IFP School (anciennement École nationale supérieure du pétrole et des moteurs) ou à l’Imperial College de Londres. Les géologues et géophysiciens sont souvent dotés d’un doctorat (bac+8).


 

Salaire Cadre de l'exploration-production

Un cadre de l’exploration-production débutant gagne de 2 600 à 3 500 euros bruts par mois, plus primes diverse (expatriation notamment).

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Cadre de l'exploration-production ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui