6 écoles qui forment au Formations en langues pour les étudiants de l'université

Les villes où tu peux être diplômé du Formations en langues pour les étudiants de l'université

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Formations en langues pour les étudiants de l'université ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Bonjour ! Je suis une étudiante de 20 ans ...

Bonjour !


Je suis une étudiante de 20 ans sur le point d'obtenir une licence dans la filière des technologies de l'information. Le contenu de la licence en question m'a permis d'apprendre à programmer (mon niveau n'est toutefois pas très élevé) et d’acquérir des connaissances en management.

Les Master au Royaume-Uni étant assez onéreux et ayant envie de rentrer en France, je suis à la recherche de Masters qui me seraient accessibles.

Pour information j'ai obtenu environ 12 de moyenne en première année, puis 13.5 de moyenne lors de la deuxième année. A savoir qu'au Royaume-Uni, obtenir plus de 60% soit 12, est gage d'un niveau universitaire satisfaisant. Cependant je me rends bien compte que cela peut-être insuffisant pour integrer des formations très sélectives telles que Sciences Po.

Profitant de facilités en langues, je souhaiterais désormais integrer une école ou université publique qui m'offrirait un cursus de type Master 1 alliant langues (anglais-espagnol), et si possible, sciences humaines (droit, économie, sciences politiques).

L'un des problèmes auxquels je suis confrontée est la présence de concours dotés d'une épreuve d'Espagnol. En effet, si mon niveau en Espagnol répondait aux exigences du baccalauréat S en 2009 (j'avais obtenu 19/20), je n'ai pas pratiqué d'Espagnol depuis 2009 ! Peut-être aurais-je du , me direz-vous. Le fait est que je ne prévoyais pas de m'orienter vers la traduction en Master 2, car je craignais alors la potentielle "précarité" de ce métier. Cependant, je souhaiterais désormais améliorer mon niveau en langues par le biais d'une formation exigeante qui me préparerait au mieux à des concours permettant d’être traductrice dans la fonction publique française, européenne ou internationale. Aussi, les traducteurs devant avoir un large bagage général, je suis convaincue de l’utilité d’acquérir des connaissances en sciences humaines en supplément.

Sauriez-vous quelle serait la solution pour moi ?

En espérant une réponse de votre part avec impatience et en vous remerciant de l'attention que vous portez à ma question,

lol27400.

Bonjour, Je suis étudiant titulaire de Bac S ...

Bonjour,

Je suis étudiant titulaire de Bac S option sciences de l'ingénieur. Durant l'année 2008/2009 j'ai suivi le cursus de formation d'une classe préparatoire littéraire (hypokhagne), que j'ai achevé avec succès puisqu'à la fin de l'année j'ai obtenu mon équivalence universitaire.
C'est ici que mes problèmes commencent.
Je souhaitais poursuivre mes études à Paris IV Sorbonne, en section LEA. Le problème c'est que durant mon année d'hypokhagne, j'ai été inscrit dans cette université en LLCE Anglais, impossible pour moi de changer de filière car LEA est une filière à effectif réduit.
J'ai donc envoyé ma candidature à Paris X Nanterre, pour demander si je pouvais intégrer LEA Anglais/Espagnol. Nanterre est l'université la plus avantageuse pour moi, car le CROUS m'a attribué là-bas une résidence universitaire pour l'année 2009/2010.
Après 2 mois en attente d'une réponse de la part de la commission pédagogique, j'ai finalement reçu une lettre de refus.

Je me trouve donc coincé, je pensais pouvoir intégrer LEA 2eme année sans trop de difficultés. Résultat, je suis refusé dans les 2 universités de mon choix. Partout la rentrée a déjà débuté et les inscriptions sont closes. Je me retrouve non pas sans rien, puisque je suis inscrit en 2eme année de LLCE Anglais, mais ce n'est pas du tout ce que je souhaite faire!!

Donc là, c'est un peu pétage de plombs, je me pose même la question s'il n'est pas judicieux de renoncer à mon équivalence TOTALE, avec mes 60 crédits ECTS, oublier mon année préparatoire et intégrer une école de commerce, car c'est dans ce milieu que je souhaite travailler plus tard. (je suis d'origine russe, ce qui veut dire que je maitrise plus ou moins bien 4 langues)

Or ici aussi, je ne sais pas quelles écoles acceptent encore les éleves, qu'est ce qu'elles valent.

Voilà un peu mon problème, je suis ouvert à toutes les propositions car là, je suis totalement désemparé.

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui