Certification en anglais obligatoire pour les licences, BTS et DUT : quelles sont les modalités ?

  • Publié le 31 mars 2021
  • Mis à jour le 31 mars 2021
  • Adeline Arénas
Une certification en anglais sera désormais obligatoire pour valider les licences, les BTS et les DUT. Mais en quoi consiste-t-elle ? Comment et dans quelles conditions vas-tu la passer ? Explications.
certification en anglais

Les 3 et 5 avril 2020, un arrêté et un décret ont annoncé la création d’une certification d’anglais obligatoire pour tous les étudiants de premier cycle. Cependant, tous ne sont pas immédiatement concernés par ce test. Le déploiement de cette mesure est effectivement progressif.

Ainsi, pendant l’année scolaire 2020-2021, ce sont étudiants de licence en langues étrangères ou avec une majeure en langue qui sont concernés. Tout comme les étudiants en DUT en lien avec l’international, ainsi que les étudiants de licences professionnelles.

À la rentrée 2021, ce sont tous les étudiants de licence qui passeront cette certification, ainsi que les étudiants de BTS et de DUT. Enfin, à la rentrée 2023, les élèves de BUT feront ce test à leur tour.

Voir aussi : Une certification en anglais obligatoire pour les licences, DUT et BTS ?

À quoi ressemble ce test ?

Le test s’intitule LanguageCert Test of English, il est édité par l’organisme privé LanguageCert et pris en charge par l’État. Selon un communiqué officiel du ministère de l’Enseignement supérieur, il s’agit d’une « certification en anglais conforme au Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) ». Ce test dure trois heures, et évalue trois compétences :

  • compréhension écrite
  • compréhension orale
  • expression écrite

L’expression orale n’est pas évaluée. Le format du test pourra être numérique ou papier, selon le choix de ton université ou de ton établissement.

La correction des tests prendra un mois maximum.

Voir aussi : Certification d’anglais : le test TOEIC pour booster ton dossier de candidature

Quand vas-tu passer cette certification d’anglais ?

Le ministère de l’Enseignement supérieur propose à chaque établissement deux périodes pour passer cette certification d’anglais. L’évaluation peut donc se déroule à la fin de chaque semestre, en janvier et mai. Ce sont ensuite aux établissements de choisir la période de leur choix et de t’en informer. Les tests se dérouleront normalement dans les locaux de l’établissement.

Le résultat de cette certification, affiché sur ton CV, peut en tout cas constituer un atout dans tes recherches de stage ou d’alternance, ou encore d’établissements pour la poursuite de tes études. D’après l’arrêté paru le 3 avril 2020 dans le Journal officiel, cette certification est « reconnue au niveau international et par le monde socio-économique ».

Sur le même sujet
Comment améliorer ton anglais ? 06/07/2021 à 10:41

7 façons d’améliorer son anglais au quotidien

L'anglais est aujourd'hui, et le sera très probablement de plus en plus, la langue internationale qu'il vous faut maîtriser. Si tu fais une allergie aiguë aux cours théoriques, alors cet article est fait pour toi, car il te dévoile 7 façons d'apprendre l'anglais en dehors des salles de classe !

Application Test TOEIC® 23/09/2020 à 11:11

Test TOEIC® : l’application de digiSchool pour bien te préparer à ton test d’anglais

digiSchool lance en collaboration avec ETS Global (créateur du test TOEIC®) une application pour se préparer au test d'anglais. Au programme : 1 000 questions officielles, 7 parties conformes au test officiel et des examens blancs en conditions réelles. Entraîne-toi depuis ton smartphone ou ta tablette pour mettre toutes les chances de ton côté le jour J !

Commentaires (1)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Cedrtification LanguageCert

    L’attribution du marché BTS/DUT/Licenses à cet organisme est un scandale.

    Mediapart consacre un article très bien documenté sur cette société basée en Grèce et spécialiste de l’évasion fiscale.

    Le Languacert Test of English n’a absolument aucune reconnaissance internationale ni reconnaissance dans le monde socio-économique.

    Il n’existe qu’en France et a été créé pour l’appel d’offre du ministère. C’est un amalgame d’items mis en ligne, sans recherche, sans aucune validité réelle .

    C’est une honte de devoir faire passer ceci à des étudiants puisqu’ensuite, il devront de toute façon passer un « vrai » test crédible et reconnu à leurs frais pour que leur CV reflète leur niveau d’anglais.

    En tout cas, l’argent des contribuables est une fois de plus dilapidé pour rien et au détriment des étudiants.