métiers liés à l'enfant

Questions-Réponses : Travailler avec des enfants ou des adolescents
marinouch Postée Plus d'un an 2 RÉPONSES Signaler le contenu
Qu'elles étude faut-il faire pour s'occupé des enfants ?
marinouch Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour Marine,
il existe de nombreux métiers liés à l'enfant :
**Puéricultrice, Directrice de crèche

Description : Cette infirmière spécialisée travaille en crèche et haltes-garderies où elle encadre une équipe composée d’éducatrices de jeunes enfants, d’auxiliaires de puériculture et d’assistantes maternelles. En PMI (protection maternelle infantile), la puéricultrice fait de la prévention et de l’éducation auprès des familles et des assistantes maternelles dont elle assure la formation. A l’hôpital (la moitié des puéricultrices aujourd’hui), elle travaille avec le pédiatre et la sage-femme, veille sur les nouveaux-nés, détermine leur régime alimentaire.
Formation : Il faut être titulaire du diplôme d’Etat d’infirmière ou de sage-femme puis réussir le concours d’entrée aux écoles de puériculture. Ensuite, la formation est d’un an à temps plein ou en discontinu.
Perspectives : Pour devenir Directrice d’une structure d’accueil de la petite enfance, il faut avoir exercé comme puéricultrice pendant cinq années.

** Auxiliaire de puériculture

Description : Elles travaillent en maternité, dans les PMI, les crèches, les haltes-garderies, les pouponnières, à l’hôpital auprès des enfants malades. Dans les hôpitaux, elles doivent parfois travailler de nuit.
Formation : Le diplôme professionnel (CAP ou BEP) de puériculture se prépare en un an dans des centres de formation agréés.
Perspectives : Il y a peu de débouchés à ce niveau de qualification et les perspectives de carrière et de promotion sont faibles. Néanmoins après plusieurs années d’expérience, l’auxiliaire de puériculture peut faire valider leurs acquis pour passer le diplôme d’Etat d’infirmier ou d’éducateur de jeunes enfants.


**Educateur de jeunes enfants (EJE)

Description : Au croisement des domaines éducatif, social et médical, l’EJE exerce son métier auprès des enfants de moins de 7 ans. Il intervient en crèche, dans les PMI, mais peut aussi intervenir dans les hôpitaux, les services psychiatriques, les maisons de cure ou encore dans les secteurs de la culture et des loisirs : maisons familiales de vacances, centres de loisirs, bibliothèques, ludothèques.
Formation : la formation du diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants (DEEJE) est dispensée à plein temps pendant deux ans. Pour pouvoir le passer, il faut être titulaire du bac.
Perspectives : Direction d’une crèche ou de tout lieu d’accueil pour enfants.

** Assistante maternelle (AM)

Description : Elle accueille à son domicile les enfants dont les parents travaillent et ceux qui lui ont été confiés par le juge. Elle est devenue une vraie professionnelle. Elle peut travailler en libéral (elle est indépendante et est rémunérée directement par les parents) ou être salariée en crèche municipale ou associative.
Formation : Dans ce métier, les qualités humaines l’emportent sur les diplômes. Néanmoins l’AM doit être agréée. Cet agrément délivré par la PMI comprend une évaluation des capacités éducatives, une visite du logement (normes de sécurité et d’hygiène, organisation, matériel) et une formation de 60 heures renouvelable tous les 5 ans. Ce métier est le seul qui ne nécessite pas de diplôme.
Bon à savoir : Les mères qui perçoivent la prestation d’accueil du jeune enfant ou l’allocation parentale d’éducation (APE) peuvent devenir AM.
Perspectives : Elles sont importantes puisque des milliers de créations de postes d’assistante maternelle sont prévus au cours des prochaines années.

** Technicienne d’intervention sociale et familiale (TISF)

Description : Elle intervient auprès des familles en difficulté pour maintenir le bon équilibre de la vie quotidienne : éducation des enfants, tâches ménagères, soins, gestion du budget. Elle peut être amenée à seconder une mère absente ou malade. Elle travaille pour les CAF, les services d’action éducative en milieu ouvert, les conseils généraux, les foyers d’hébergement.
Formation : Elle dure deux ans et est accessible sur examen


** Professeur des écoles

Formation : Pour passer le concours externe (CAPE), il faut avoir une licence, si possible dans une des disciplines enseignées à l’école ou être mère de trois enfants. Ensuite, on intègre l’IUFM pour y suivre deux ans de formation, dont un an passé en stage.
Perspectives : on peut devenir directeur d’école ou conseiller d’orientation-psychologue (concours interne).

** Agent territorial spécialisé de l’école maternelle (ATSEM ou ASEM)

Description : Ce métier varie beaucoup d’une commune à une autre, d’un enseignant à un autre. Normalement, cet agent s’occupe de la réception, de l’animation et de l’hygiène des très jeunes enfants, mais aussi de la préparation et du ménage des locaux et du matériel qui servent aux enfants. Il devrait faire partie de l’équipe éducative mais son travail n’est pas toujours reconnu. Par ailleurs, les ASEM peuvent intervenir dans les structures d’accueil de la petite enfance, dans les centres de loisirs ou encore devenir assistantes maternelles.
Formation : le CAP de la petite enfance se prépare après la troisième dans un lycée professionnel ou dans une école privée d’enseignement technique. La formation dure deux ans et comprend un stage de 12 semaines minimum.
Perspectives : Après le CAP, on peut passer un BEP en carrière sanitaire et sociale ou un bac pro ou se présenter au concours d’entrée en école d’auxiliaire de puériculture ou d’aide soignante.



ENFANTS EN DIFFICULTES
**Enseignant spécialisé

Description : il travaille avec des enfants handicapés qui présentent des troubles du comportement ou un important retard scolaire. Il peut travailler pour l’éducation nationale dans les classes d’intégration scolaire (CLIS) ou auprès des réseaux d’aide spécialisée aux élèves en difficultés (RASED), des hôpitaux, des foyers de l’aide sociale à l’enfance etc …
Formation : Le CAPSAIS est un concours accessible aux professeurs des écoles et à toute personne âgée de moins de 50 ans et donne lieu à une formation de deux ans à trois ans.

** Psychologue

Description : le psychologue évalue le handicap et essaie de soulager la personne. Il doit souvent cumuler différentes vacations à l’hôpital, dans les institutions sanitaires et sociales (emplois à plein temps rares), dans les instituts médico-pédagogiques (IMP pou les 6-14 ans), les instituts médico-professionnels (IMPRO pour les 14-20 ans), dans les instituts médico-éducatifs (IME, pour les enfants multi-handicapés), dans les centres médico-psycho-pédagogiques (CMPP) ou auprès de l’aide sociale à l’enfance (ASE).
Formation : le psychologue a suivi un cursus de 5 ans en psychologie à l’université.
Perspectives : les débouchés sont encore peu nombreux bien qu’il y ait actuellement une forte demande des familles et des associations.

**Educateur de la PJJ (protection judiciaire de la jeunesse)

Description : Il s’occupe des mineurs délinquants et en danger moral ou physique. Il intervient sur la demande du magistrat. Il travaille dans des foyers d’hébergement, dans des centres d’action éducative en milieu ouvert ou dans des services éducatifs auprès des tribunaux.
Formation : Il est recruté sur concours par le ministère de la justice après le bac ou quelques années d’études à l’université.

**Orthophoniste

Description : Ce spécialiste des troubles de la voix, de la parole et du langage oral et écrit, travaille surtout avec des enfants mais peut intervenir auprès d’autres publics (personnes âgées, malades…). Son métier se joue au carrefour de la médecine, de la pédagogie et de la psychologie.
Formation : Le certificat de capacité d’orthophoniste se prépare en 4 ans à l’université, dans une unité de formation et de recherche (UFR) de sciences médicales ou de techniques de réadaptation. Il faut être bachelier et parfois être titulaire d’un DEUG.

** Psychomotricien

Description : Il intervient auprès d’enfants ou d’adultes souffrant de troubles du comportement ou lourdement handicapés. Il travaille comme salarié dans des établissements publics ou privés : CMPP, dispensaires, instituts médico-éducatifs…
Formation : 3 ans au moins de formation payante. Pour se présenter au concours des six écoles existantes, il faut être titulaire du bac ou justifier d’une expérience professionnelle de cinq ans. Il peut être utile de passer un an dans une école qui prépare aux concours. Les compétences scientifiques ne sont pas nécessaires puisque pour la plupart des écoles, le concours teste les capacités de synthèse des candidats.
Perspectives : cette profession est appelée à se développer. Mais pour le moment, peu de postes existent.

** Pédiatre

Description : On peut exercer en libéral ou à l’hôpital ou partager son temps entre les deux situations. Formation : De 10 ans à 11 ans d’études pour devenir pédiatre, dont 4 années en internat.
Pour devenir pédopsychiatre, il faut faire son internat en psychiatrie et compléter sa formation par un DESC de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent (deux ans de formation).
Pour ceux qui sont tentés par le service public, ils peuvent aussi devenir médecin scolaire ou médecin en PMI s’ils réussissent le concours d’entrée.



Le point sur quelques sigles incontournables
1 - Les contacts à trouver localement (généralement dans votre département ou votre ville)
- CMPP : centre médico-psycho-pédagogique
- CREAI : centre régional de l’enfance et de l’adolescence inadaptées
- CREPS : centre régional d’éducation physique et sportive
- DRASS : direction régionale des affaires sanitaires et sociales
- DRDJS : direction régionale et départementale de la jeunesse et des sports
- IME : institut médico-éducatif
- IMP : institut médico-pédagogique
- IMPRO : institut médico-professionnel
- IUFM : institut universitaire de formation des maîtres
- PMI : protection maternelle infantile

2- Les associations ou fédérations de professionnels :
- ANPDE : Association nationale des puéricultrices diplômées d’Etat : 01 45 39 97 62
- CNFEPJJ : centre national de formation et d’études de la protection judiciaire de la jeunesse :
01 47 95 98 98
- FFP : Fédération française des psychomotriciens : 01 44 24 11 06
- FNO : Fédération nationale des orthophonistes : 01 40 35 64 75
- CNFEPJJ : centre national de formation et d’études de la protection judiciaire de la jeunesse :
01 47 95 98 98

Nous restons à votre disposition pour d'autres informations.
A bientôt sur Orientation.fr
laura Postée Il y a 11 mois Signaler le contenu
Bonjours
Cela depent du metier que vous vouler faire

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

ecole 3.jpg

Enseignement

L'enseignement est un domaine d'activité qui recrute dans le public et dans le privé. Que ce soit pour les élèves de maternelle ou les étudiants en université, découvrez toutes les informations pour travailler dans le secteur de l'enseignement.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui