trouver une formation

Questions-Réponses : Autre
buffy Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
J'aimerai connaître les différents métiers de l'audiovisuel et connaître les formations qui pourraient m'aider a travailler dans cette filière. merci
buffy Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Voici un récapitulatif des métiers concernant l'audiovisuel.
Entre cinéma et télévision, les mêmes métiers recoupent des réalités et des modes de fonctionnement différents.
Dans le cinéma, les aspects artisanaux où chaque fonction recoupe un métier précis restent encore vivaces, même s'ils cèdent de plus en plus le pas aux logiques industrielles. La télévision recourt beaucoup plus à la polyvalence. Dans les deux secteurs, on peut cependant regrouper les métiers dans deux grandes familles : la production et la réalisation.

La production:

La production recherche et gère l'argent nécessaire à la réalisation d'un projet et assure sa diffusion en collaboration avec les sociétés de distribution. Les diffuseurs de télévision (Canal +, France Télévision, TF1) et les principaux distributeurs (UGC, Paramount, Pathé) sont devenus les plus importants financeurs de l'industrie cinématographique. A la télévision, certains animateurs vedettes deviennent leurs propres producteurs et vendent leurs émissions aux chaînes de TV.

Le producteur sélectionne le scénario et participe au choix des acteurs. Il est à l'origine du financement du film. Le plus souvent, il dirige une société de production.

Le directeur de production représente le producteur sur le tournage. Il choisit les collaborateurs, négocie les contrats d'interprètes et de techniciens, se charge des demandes administratives pour les autorisations de tournage, contrôle les budgets, assure le paiement des factures et des cachets, veille au respect du plan de travail, réalise le bilan financier.

Le distributeur assure la promotion du film et veille à sa distribution auprès des exploitants.

Le régisseur général assure la coordination des différentes opérations prévues par le planning de la journée du tournage et règle tous les problèmes d'intendance.

L'exploitation:

Au bout de la chaîne de diffusion, il y a la salle de cinéma. L'exploitant gère une salle de cinéma. Les indépendants qui assurent eux-mêmes la programmation des films diffusés dans leurs salles sont de moins en moins nombreux. La plupart des exploitants sont aujourd'hui des gérants salariés ou non de complexes multisalles contrôlés par les grandes sociétés de diffusion (UGC, Gaumont...).
L'opérateur projectionniste assure les projections, l'entretien et le dépannage courant des appareils de projection.

La réalisation:
La réalisation d'un film ou d'un produit audiovisuel commence avec la conception et la mise en forme d'une idée à travers un scénario et s'achève avec le montage et la postsynchronisation. Tous les métiers techniques de l'audiovisuel s'intègrent dans cette chaîne.

Le scénariste est l'auteur du scénario et compose le découpage avec le réalisateur. Souvent, le réalisateur est lui-même l'auteur de son scénario.

Le story-boardeur intervient avant le tournage du film. Il dessine le story-board ou scénarimage. Il s'agit d'un recueil de croquis, semblable à une bande dessinée, dans lequel les différents plans du film sont croqués. On y voit les cadrages, les angles de prise de vues, la place des acteurs dans le décor ou des rails pour le travelling.

Le producteur de télévision est le gestionnaire du budget d'une émission et participe directement à l'écriture et à la réalisation du scénario.

Le réalisateur anime, dirige et prend toute la responsabilité de la réalisation artistique et technique du film, avant, pendant et après le tournage. Dans certains cas, il est aussi le scénariste du film. Le réalisateur conçoit et réalise des films, vidéogrammes, diaporamas..., destinés à la formation, l'information, l'animation. Il a la responsabilité du choix du support le mieux approprié (diapositives, film fixe, film mobile), de la conception et de la réalisation pratique (prises de vues, prises de son, montage, synchronisation...).

L'assistant réalisateur est à la fois le collaborateur direct du réalisateur et son agent de liaison. Avant chaque journée de tournage, il vérifie si les éléments indispensables aux prises de vues et envisagés par le plan de travail sont réunis. L'assistanat est un excellent apprentissage pratique du métier de réalisateur.

La scripte ou secrétaire de plateau est l'auxiliaire du réalisateur et du directeur de production. Elle veille à la continuité de l'œuvre cinématographique. Elle établit des rapports journaliers artistiques, techniques et administratifs, sur tout le travail exécuté sur le plateau.

La prise de vues:
Ce travail d'équipe requiert les compétences d'une dizaine de techniciens, du directeur de la photographie à l'ingénieur de la vision.
Le directeur de la photographie est responsable de la technique photographique, des prises de vues et de la qualité artistique de l'image, tant en studio qu'en extérieur. Eclairage des décors, cadrage et composition des images conformément au découpage technique, surveillance du développement et du tirage lui incombent.

Le cadreur (ou cameraman) est responsable du cadrage de l'image et de l'harmonie des mouvements de l'appareil de prise de vues, suivant les directives du réalisateur, sous le contrôle du directeur de la photographie dont il est le collaborateur direct.

Le premier assistant opérateur est responsable de la mise au point de l'objectif, en fonction des déplacements des acteurs et de l'appareil de prise de vues pour les plans du film, il réceptionne les appareils et leurs accessoires avant le tournage et en surveille le bon fonctionnement pendant toute la durée du film. En extérieurs, tous les déplacements du matériel de prise de vues sont faits sous son contrôle.

Le deuxième assistant opérateur est responsable du chargement de la pellicule vierge dans les magasins et de celui de la pellicule impressionnée et de son emballage pour l'expédition au laboratoire. Il procède au développement des bouts d'essai demandés par le directeur de la photographie. Il est responsable de la pellicule négative qui lui est confiée.

Le photographe de plateau réalise des jeux de photos qui serviront ultérieurement et exécute sur le film un véritable reportage et une série de portraits destinés à la presse.

Le journaliste reporteur d'images est le « chasseur d'images » d'actualités qui travaille dans les unités d'information des télévisions. Il possède le statut de journaliste, et opère le plus souvent seul ou accompagné d'un preneur de son.

L'opérateur de plateau travaille en studio avec une caméra électronique. En liaison constante avec la régie, il oriente et déplace son appareil au cours du passage de l'émission à l'antenne.

L'ingénieur de la vision garantit la qualité technique de l'image lors des enregistrements. Il assure trois types d'activité : la préparation des équipements vidéo, leur exploitation et la maintenance. Il est spécialisé selon le type de matériel : vidéo fixe ou vidéo mobile.

Le technicien d'exploitation vidéo sous l'autorité de l'ingénieur de la vision, participe à toutes les phases de travail depuis la préparation des équipements vidéo jusqu'à la maintenance. Il peut se spécialiser dans le domaine du truquage. Il devient alors technicien vidéo-truquiste (trucman), responsable des effets spéciaux. D'autres techniciens interviennent au niveau de la maintenance : le recrutement se fait au niveau BTS, DUT, DEUST électronique».

L'agent d'exploitation des équipements audiovisuels connaît le fonctionnement et la mise en œuvre des appareils liés aux moyens sonores et visuels. Il en assure l'entretien et la première maintenance.

Le technicien banc-titre prépare et réalise (cadrage, éclairage) la prise de vues de documents fixés sur un plateau banc-titre, à l'aide d'une caméra fixe.

Le montage:
Le montage correspond à la « rédaction » définitive du film. Les scènes sélectionnées par le réalisateur sont mises en cohérence les unes avec les autres. Elles sont montées avec la bande son et constituent la copie finale de l'œuvre.

Le monteur stagiaire est chargé du premier tri et du premier classement de la pellicule impressionnée son et image.

L'assistant monteur est chargé des travaux préparatoires et consécutifs au montage. Il effectue la synchronisation, le repérage et le classement dont peut le charger le chef monteur. Il est responsable de ces travaux devant le chef monteur.

Le chef monteur procède, dans l'esprit du scénario, à l'assemblage artistique et technique des images et des sons, donne au film son rythme et monte la partition musicale et les effets sonores. Le montage « virtuel » peut permettre au monteur de se passer d'assistant, une fois les « rushes » entrés dans l'ordinateur.

L'ingénieur du son réalise le mixage de la bande son et de l'image.
Document établi à partir des sources documentaires du CIDJ
Nous restons à votre disposition

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui