savoir si le métier d'auxiliaire de puériculture est une voie bouchée

Questions-Réponses : Autre
bobdinette Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Je voudrais savoir si le métier d'auxiliaire de puériculture est une voie bouchée ou non ? si j'arrive à avoir le concours...trouve t-on un travail facilement ??
bobdinette Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour,
Sur les 70 000 auxiliaires de puériculture, 99 % sont des femmes. Les débouchés diffèrent, dans ce métier, selon la région (les opportunités d’emploi sont moins nombreuses en province), le type de structure ou de service. Dans les hôpitaux, les auxiliaires sont en concurrence directe avec les aides-soignantes, qui leur sont parfois préférées pour leur polyvalence, mais cette différence devrait s’atténuer avec le tronc commun de six mois instauré dans la formation. Dans les crèches et les haltes-garderies, elles sont en concurrence avec les assistantes maternelles. Néanmoins, certains secteurs semblent plus porteurs, notamment les soins à domicile, qui se développent, ou les services de néonatalogie (étude et traitement des maladies du nouveau-né…).
Après une expérience professionnelle de trois ans dans le secteur hospitalier ou médico-social, les auxiliaires de puériculture peuvent choisir de se présenter au concours d’entrée des instituts de formation en soins infirmiers (IFSI) pour préparer le diplôme d’État d’infirmier. Ces professionnelles bénéficient d’une épreuve de culture générale adaptée et de places réservées au sein des centres de formation. Elles peuvent également se présenter au concours d’entrée des écoles d’éducateurs de jeunes enfants.
Les salaires restent assez faibles. Dans la fonction publique, une débutante perçoit une rémunération brute mensuelle, primes et indemnités non comprises, d’environ 1 450 euros (1 850 euros en fin de carrière).
Bonne lecture et continuation.

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui