rejoindre l'université

Questions-Réponses : Autre
magnadea Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Bonjour. Je vais vous exposer mon problème, en espérant trouver de l'aide sur ce site. J'ai fait une année d'hypokhâgne A/L, mais, ne souhaitant pas aller en khâgne ni en fac d'histoire à Paris I où je m'étais inscrite en cumulatif, je n'ai demandé ni le passage en khâgne, ni l'équivalence. Je voudrais en effet m'inscrire en fac de droit. A ce moment de l'année, il était trop tard pour déposer ma candidature en L1 de droit à Paris I. Je n'ai donc pu demander une inscription qu'à Paris II. Je viens de recevoir la réponse de cette université: je n'y suis pas acceptée, ce qui signifie aussi que je ne suis acceptée nulle part. N'ayant pas du tout l'intention d'arrêter mes études, j'aimerais connaître les recours possibles. Que puis-je maintenant faire pour obtenir une inscription en L1 de droit à Paris? A qui dois-je m'adresser? Le fait que mes universités de secteur étaient Paris I et Paris II a-t-il de l'importance étant donné que je ne dépends pas de la procédure Ravel puisque je suis en bac+1? Je vous remercie d'avance pour les réponses que vous pourriez m'apporter.
magnadea Postée Plus d'un anSignaler le contenu
L'admission des bacheliers antérieurs n'est pas automatique à l'université Paris II, et dépend du nombre de places disponibles après acceptation des candidats prioritaires, bacheliers de l'année.

Dans ces conditions, vous n'avez pas de recours, étant donné que les études supérieures n'appartiennent pas à l'enseignement obligatoire. Vous pouvez vous tourner vers une autre université, y compris à Paris I en procédure hors délai ou hors secteur, ou représenter votre demande l'année universitaire suivante. Il est donc important de bien choisir vos inscriptions cumulatives.

Nous restons à votre disposition, à bientôt.

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui