l'avenir de la psychomotricite

Questions-Réponses : Autre
angelofdarkness Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
bonjour j'aimerai savoir s'il y a de nombreux debouches pour les psychomotryciens et j'aimerai savoir concretement lesquels sont ils puisque c'est un metier peu connu
angelofdarkness Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour Nadège,

Le psychomotricien agit sur le corps pour rétablir les fonctions physiques, mentales et affectives perturbées. Il aide son patient à trouver ou retrouver un équilibre, à mieux prendre conscience de son corps, à le maîtriser, à en faire un instrument capable de s'exprimer et de communiquer. Son travail relève aussi bien de la rééducation que de la psychothérapie.

Le psychomotricien intervient dans différents types de troubles psychomoteurs : défaut de coordination motrice, agitation, difficultés d'attention, troubles de l'équilibre, mouvements parasitaires (tics, tremblements), difficultés dans l'exécution de l'écriture, dans la capacité à se repérer dans l'espace et dans le temps, troubles du tonus…

Tout acte de rééducation commence par un bilan approfondi des capacités psychomotrices, complété par des entretiens permettant d'analyser l'origine des difficultés rencontrées.

Il utilise ensuite des techniques qui font intervenir le corps : techniques d'expression gestuelle, relaxation, activités rythmiques de jeu, de coordination… Ceci en utilisant un matériel varié : cerceaux, ballons, jeux de société, instruments de percussion, pâte à modeler, puzzle… Il adapte les programmes de rééducation à l'âge et aux possibilités de chaque personne. Les séances peuvent être individuelles ou collectives.

Certains services font de plus en plus appel aux psychomotriciens: services de gériatrie, de soins palliatifs, d'accueil des prématurés, d'accueil de patients souffrant des maladies d'Alzheimer ou de Parkinson.

Le psychomotricien intervient sur prescription médicale. Son activité s'exerce en collaboration étroite avec les membres d'une équipe pluridisciplinaire : médecins, orthophonistes, kinésithérapeutes, ergothérapeutes…

S'il y a des besoins réels, peu de postes existent, car la profession est encore jeune et mal connue. Le champ d'intervention de la psychomotricité est cependant appelé à s'étendre, permettant d'envisager un développement futur de la profession. On compte actuellement environ 5 000 psychomotriciens en France. Si certaines régions sont actuellement saturées, d'autres offrent de réelles possibilités d'emploi.

Depuis quelques années, les psychomotriciens ont tendance à ouvrir des cabinets, seuls ou en association. Cependant il est difficile de travailler à temps plein en exercice libéral (non remboursement des actes par la Sécurité sociale), ce qui explique qu'un certain nombre de psychomotriciens optent pour l'exercice mixte (libéral et salarié). D'une manière générale, les psychomotriciens partagent souvent leur temps entre plusieurs employeurs.

Les salaires nets en début de carrière sont d'environ 1 070 euros pour terminer à 1 830 euros environ en fin de carrière. En libéral, la rémunération est liée à l'importance de la clientèle du cabinet.


Cordialement



QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui