Je suis en deuxième année de droit et je voudrais savoir comment devient-on commissaire-priseur? ...

Questions-Réponses : Autre
nathalie3 Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Je suis en deuxième année de droit et je voudrais savoir comment devient-on commissaire-priseur? Quel niveau de droit faut-il avoir?Faut-il faire des etudes universitaires parallèles en histoire de l'art? Y-a-t-il une école spécialisée?Enfin quelle est la place d'un commissaire priseur sur le marché de l'emploi?
nathalie3 Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Le commissaire-priseur est un officier ministériel chargé de procéder à l'estimation et à la vente, volontaire ou forcée, aux enchères publiques, de meubles et autres objets mobiliers. Les nominations aux offices de commissaire-priseur créés sont réalisées au choix par le garde des Sceaux, ministre de la Justice, sur proposition d'une commission. Le futur commissaire-priseur prête serment devant le tribunal de grande instance. 456 commissaires-priseurs officient en France, dont 109 à Paris regroupés dans 336 charges ou études. Chacune de ces études détient une part du capital de la compagnie Drouot basée à Paris. Les autres exercent en province où les ventes se font dans des hôtels des ventes.
Sachant que l'on ne peut s'installer qu'en fonction de la disponibilité ou de la création de « charges » nouvelles, décidées par le garde des Sceaux, la seule possibilité pour les nombreux candidats reste d'acheter des charges existantes (de 1 à 6 MF) ou de s'associer.
Pour exercer la profession de commissaire-priseur, les candidats doivent être :
- français ou ressortissants d'un pays membre de l'Union européenne ;
- titulaires d'un diplôme juridique et d'un diplôme d'histoire de l'art. L'un de ces diplômes doit obligatoirement être du niveau de la licence et l'autre du DEUG.
- réussir l'examen d'aptitude à la profession de commissaire-priseur. L'accès à la formation de commissaire-priseur se déroule en 3 temps.
L'examen d'accès au stage de formation
Cet examen a lieu une fois par an. Les candidatures sont à adresser à la Chambre nationale des commissaires-priseurs. Orales et écrites, les épreu-ves sont d'ordre juridique et artistique.
La réussite à cet examen d'entrée débouche automatiquement sur un stage.
Le stage
Le stage de formation est rémunéré et dure deux ans. Il comprend un enseignement théorique dispensé sous le contrôle de la CNCP et un enseignement pratique : la participation à l'activité professionnelle du maître de stage (office de commissaire-priseur). La Chambre nationale des commissaires-priseurs délivre au stagiaire qui a satisfait à l'ensemble des obligations du stage un certificat lui permettant de se présenter à l'examen d'aptitude à la profession de commissaire-priseur.
L'examen d'aptitude
Le programme et les modalités de l'examen sont fixés par arrêté du garde des Sceaux. L'examen, tout comme l'accès au stage, a lieu une fois par an. Les candidats ne peuvent pas se présenter plus de trois fois.
Les épreuves écrites d'admissi- bilité :
- un ou plusieurs sujets sur la régle-mentation et la pratique des ventes aux enchères publiques (durée : 4 heures ; coefficient : 4),
- un ou plusieurs sujets sur les arts et techniques (durée : 4 heures ; coefficient : 4).
L'admissibilité est prononcée par le jury si la moyenne des notes obtenues est égale ou supérieure à 10/20.
Les épreuves orales d'admission :
- identification et estimation d'objets d'art (durée : 20 minutes ; coefficient : 4),
- pratique des ventes judiciaires et connaissance du matériel et des stocks des entreprises (durée : 15 minutes ; coefficient : 3),
- réglementation professionnelle et gestion d'une étude de commissaire-priseur (durée : 15 minutes ; coefficient : 2).
Ces épreuves se déroulent en séance publique. L'admission est prononcée avec l'obtention d'une moyenne au moins égale ou supérieure à 10/20.
La CNCP délivre à chaque candidat admis le certificat d'aptitude à la profession de commissaire-priseur.
Document établi à partir des sources documentaires du CIDJ
Nous restons à votre disposition

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui