Je suis à la recherche d'une formation accessible apres un bac+3 ou un bac+4 en gestion permetta...

Questions-Réponses : Autre
perceval Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Je suis à la recherche d'une formation accessible apres un bac+3 ou un bac+4 en gestion permettant d'avoir accès au poste de directeur(administratif) de clinique. J'ai entendu parler de l'école publique de Rennes mais cette école semble n'être tournée que vers les directions hospitalière (et donc uniquement publiques) Y a t'il des alternatives à cette école? Quels sont les niveaux demandés et ces formations sont elles raisonablement envisageable après une formation à dominante finance/gestion/compta? Merci par avance.
perceval Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Les établissements publics de santé sont rattachés aux communes, aux départements ou à l'État. Ils sont centralisés mais jouissent d'une grande autonomie. L'Assistance publique des hôpitaux parisiens (AP-HP) est, par exemple, le plus important établissement public de santé de France et représente le premier groupe hospitalier européen. Les établissements privés comprennent des établissements à but non lucratif et des établissements à but lucratif participant ou non au service public hospitalier.
Le secteur public
Les personnels titulaires des établissements médicaux et sociaux publics dépendent de la fonction publique hospitalière. Ils sont recrutés sur concours.
Le directeur d'hôpital
Il assure des fonctions juridiques, économiques, politiques et sociales. Au plan juridique, il assume, en liaison avec le conseil d'administration, la responsabilité générale du bon fonctionnement de l'établissement dont il est le représentant légal. Au plan économique, il gère l'ensemble des ressources humaines et matérielles. Au plan politique et social, il recherche l'adaptation permanente des moyens de son établissement aux finalités et missions de service public hospitalier. Les directeurs d'hôpitaux publics sont classés en 3 catégories selon l'importance, en nombre de lits, de l'établissement dont ils assurent la gestion. Ils sont nommés par arrêté ministériel.
- Le directeur d'hôpital de 3e classe : il peut être nommé sur deux types de postes : la direction d'un établissement de 3e classe, la collaboration à l'équipe de direction d'un établissement de 2e ou de 1re classe. Les personnels de direction de 3e classe, après 6 ans de fonction en cette qualité, peuvent accéder aux emplois de 2e classe.
- Le directeur d'hôpital de 2e classe : il peut soit assurer la direction d'un établissement, soit effectuer des missions et des études sous l'autorité du directeur. Après 6 ans de fonction en cette qualité, il peut accéder aux emplois de 1re classe.
- Le directeur d'hôpital de 1re classe : il peut soit assurer la direction d'un établissement, soit travailler sous l'autorité du chef d'établissement.
- Le directeur de centre hospitalier régional : il est nommé pour 5 ans renouvelables. Le recrutement correspond généralement à un détachement de fonctionnaires.
- Le sous-directeur des services centraux de l'Assistance publique : le recrutement correspond également à un détachement de fonctionnaires.
L'assistant de direction
Il est le collaborateur du directeur dans un établissement de plus de 500 lits.
Recrutement : concours externe ouvert aux candidats âgés de 40 ans au plus et titulaires d'un diplôme de 2e cycle universitaire. Concours interne national sur épreuves ouvert aux fonctionnaires âgés de 40 ans au plus sous conditions d'ancienneté.
Les directeurs du privé sont recrutés essentiellement sur titres et selon leurs expériences professionnelles.
Le directeur d'établissement social privé
Les titulaires du certificat d'aptitude aux fonctions de directeur d'établissement social (CAFDES) peuvent exercer leurs fonctions dans des établissements divers comme des établissements de travail protégé, des centres d'hébergement social et d'insertion, des établissements pour enfants, des établissements et services pour personnes âgées.
Le directeur et gestionnaire de clinique ou d'hôpital privé
Dans les établissements médicaux privés, la gestion est assurée de façon différente selon la taille de l'établissement. Cette fonction peut être exercée par le médecin lui-même ou par des personnes ayant reçu une formation en expertise comptable ou en gestion. Si le médecin dirige l'établissement, il lui faudra suivre des cours de gestion ou d'économie mais aussi de droit.
Document établi à partir des sources documentaires du CIDJ
Nous restons à votre disposition

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui