Je souhaiterais être pompier de Paris

Questions-Réponses : Autre
ungarsdu60 Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Bonjour, Je souhaiterais être pompier de Paris et pouvoir être en même temps urgentiste (infirmier). Est ce possible ? Je suis en troisième et je souhaiterais savoir quelle seconde prendre. Merci de votre réponse et salutations. Loïc
ungarsdu60 Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour,
Le sapeur-pompier intervient dans toutes sortes de situations. Muni de gants et d’un casque, ce soldat du feu éteint les incendies de forêt ou d’immeuble. Il évacue les personnes en cas d’inondation, d’explosion, de tremblement de terre… mais il est aussi professionnel des secours: il administre les premiers soins aux accidentés de la route, aux personnes victimes de noyade, de brûlures, d’asphyxie, de malaise sur la voie publique… On compte aussi sur lui pour résoudre divers problèmes domestiques : sauver un animal coincé sur un toit, détruire un nid de guêpes, arrêter une inondation ou une fuite de gaz dans un appartement… Aujourd’hui, 60 % des interventions des pompiers concernent des opérations de secours et 10 % la lutte contre les incendies.
Chaque intervention est différente, selon le lieu et le contexte. Il existe des équipes de pompiers spécialisées dans les zones difficiles d’accès (puits, grottes, ravins), qui utilisent des méthodes de spécialistes de la montagne ou de la spéléologie, et des équipes d’hommes-grenouilles pour les recherches sous-marines. Certains pompiers accompagnés de chiens prennent en charge les recherches de personnes (disparitions, tremblements de terre). D’autres interviennent lors des accidents industriels (pollution chimique ou radioactive par exemple).
Si l’urgence reste le credo des sapeurs-pompiers, leurs compétences sont également utilisées pour prévenir les risques de sinistres. Un pompier peut ainsi étudier des dossiers concernant la construction d’établissements recevant du public (écoles, hôpitaux, centres administratifs…) au sein d’une commission de sécurité. Sur place, il effectue des visites de contrôle des systèmes de sécurité avant l’ouverture du bâtiment au public.Le niveau d’études demandé dépend du concours envisagé et du mode d’exercice souhaité.
# Concours de sapeur-pompier de 2e classe, il faut justifier d’un brevet des collèges, d’un CAP ou d’un BEP, avoir entre 18 et 25 ans et mesurer au minimum 1,60 m pour un homme et 1,55 m pour une femme.
# Le concours de lieutenant est ouvert aux bac + 3 de moins de 29 ans. Lorsqu’ils ont trouvé un poste, les lieutenants stagiaires suivent une formation complète à l’École nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers (ENSOSP).
# Pour se porter volontaire dans le civil, il faut avoir au moins 16 ans et passer des épreuves physiques et sportives. Les candidats et candidates retenus sont automatiquement affectés à un centre de secours. Ils bénéficient par la suite d’une formation opérationnelle répartie sur plusieurs mois).
# Le concours de sapeur-pompier de Paris, géré par l’armée de terre, s’adresse aux titulaires d’un brevet des collèges, d’un CAP ou d’un BEP. Après une série de tests et d’épreuves physiques, les recrues suivent une formation de cinq mois au fort de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), avant de rejoindre leur compagnie d’affectation.
Vous pouvez consulter le site des Fédérations nationales des sapeurs-pompiers de France
32 rue Bréguet
75011 - Paris
tel : 01 49 23 18 18
www.pompiersdefrance.org.
Pour les pompiers professionnels, s’adresser aux directions départementales des services d’incendie et de secours.
Bonne lecture et continuation

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui