etudes de veto

Questions-Réponses : Autre
kit_s Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Bonjour. J'aimerai avoir une réponse à mes questions. Je suis à l'heure actuelle en école de formation pour manipulateur en électroradiologie médicale. Je ne l'ai choisi que par défaut, puisque le choix d'orientation se faisait préssent. Bien qu'interessant, je ne m'y sens pas à l'aise depuis quelques temps, je n'ai pas l'impression de "baigner" dans mon milieu. Psychologiquement c'est une prise sur soi constante pour ne pas partir en vrille . Et ne parlons pas des stages qui me minent le moral. J'aimerai reprendre mes études pour exercer le métier que j'ai toujours voulu faire: celui de vétérinaire. J'ai bien conscience que c'est très demandé et sélectif, cependant je voudrai savoir s'il est possible de me lancer dans de telles études, une fois mon diplôme actuel validé. J'en ai très envie, et personnellement c'est ce qui me motive, me donne espoir et me sert à tenir le coup dans mes études actuelles. Quand je parle du métier de vétérinaire, je suis très émue, à cause de cette presque avidité de m'en sortir. L'obtention d'un diplôme comme celui de manip radio, peut il aider en de quelconques points, m'apporter quelque chose, vis à vis des études vétérinaires? Ou bien ne regarde t'on uniquement que les notes de terminales? (Je n'étais pas excellente en matières scientifiques excepté peut être en biologie, et à contrario je m'en sortais bien en littéraire). Cela ne m'effraie pas de quitter ma terre natale si c'est pour quelque chose qui me passionne (bien qu'en Belgique, les entrées d'élèves "externes" soient limitées...,mais tant qu'à faire autant tenter le coup partout où la possibilité reste présente). Je n'ai pas peur de quelques sacrifices ou du travail ( quitte à ne me consacrer qu'à ça puisque dans le fond c'est de la concurrence. Il me faudrait exploiter à fond mes capacités, ce que jusque là je ne faisais pas toujours, car c'était suffisant.) S'il s'agit de moral je suis capable d'encaisser beaucoup. En 3eme j'avais fait un stage chez un véto et avait proposé d'y retourner non pas dans le cadre de ma scolarité mais volontairement. Quand j'étais partie pour l'IFMEM (école de manip), en revenant chez ce véto j'étais morfondue de honte, maintenant quand j'y vais, c'est de l'envie. Ressaisir quelque chose que j'ai, comme un peu "laissé en court de route". Mais à 18 ans je pense que je n'étais pas assez mature pour de suite aller dans cette filière et tenter la Belgique comme on me l'avait supposé (à cause de ma faiblesse en math), je m'étais dis que j'étais peut être tout simplement incapable et que j'me contenterai peut être tout bonnement d'autre chose (manip). Mais maintenant j'ai pleinement saisi l'importance de faire avant tout une chose qui nous plait, peut importe les efforts que cela engendre. Seul le résultat compte. Et l'actuel ne me convient pas. Kit'S
kit_s Postée Plus d'un anSignaler le contenu


Bonjour,


Pour suivre des etudes de veto en France, il faut passer par une prepa spécifique puis tenter le concours d'entrée. Il est aussi possible d'entrer sur dossier et entretien, après un master en biologie par exemple.

Compte tenu de vote parcours, c'est effectivement des etudes en Belgique qui semblent le plus raisonnable. Même si le nombre de places pour les etudiants français est devenu limité. Mais si c'est vraiment ce que vous souhaitez faire, je vous conseille de le tenter, après avoir obtenu votre diplome d'electro radio..
Cela vous permettra de ne pas avoir le regret de ne pas avoir essayé, et si vous avez la passion, c'est certainement à votre portée.

Restant à votre disposition, cordialement.

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui