études de journalisme?

Questions-Réponses : Autre
siboursylvie Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Bonjour, Je souhaiterai poser 3 questions : 1-Vers quels BAC vaut-il mieux s'orienter pour acceder à des études de journalisme? 2-Quelles sont les meilleures écoles publiques et/ou privées? 3-Quels sont les critères de sélection pour ces écoles? 4-Qu'en est-il du marché de l'emploi d'une manière générale avec un diplôme de journaliste et quelle est la spécialisation la plus porteuse? Merci.Bien cordialement. Sylvie Sibour
siboursylvie Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour,
Il n'existe pas un meilleur bac pour poursuivre ensuite en vue de devenir journaliste, car pour réussir ces études, il faut des qualités littéraires (bac L), de connaissances en éco-gestion(bac ES), de la rigueur intellectuelle (bac S).
Les formations reconnues par la profession constituent la voie royale. Proposées à l’université ou en écoles spécialisées, elles sont accessibles sur concours, très sélectifs, souvent à partir d’un niveau bac + 2 ou bac + 3.

Formations reconnues par la commission paritaire de l’emploi des journalistes :
# DUT information communication option journalisme de l’IUT Michel de Montaigne de Bordeaux 3 (www.iutb.u-bordeaux.fr), de l’IUT de Tours (www.iut.univ-tours.fr), de l’IUT de Lannion (www.iut-lannion.fr)
# MST journalisme et technique de l’information, Centre universitaire d’enseignement du journalisme de Strasbourg (CUEJ, http://cuej.u-strasbg.fr)
# MST journalisme et communication de l’École de journalisme et de communication de Marseille (EJCM,www.ejcm.univ-mrs.fr)
# DESS journalisme de l’Institut français de presse (IFP, Paris 2)
# Centre de formation des journalistes (CFJ), à Paris (www.cfpj.com)
# École supérieure de journalisme de Lille (ESJ,www.esj-lille.fr)
# Celsa, à Paris (www.celsa.fr)
# École de journalisme de Toulouse (EJT,www.ejt.fr)
# Institut pratique du journalisme (IPJ), à Paris (www.ipjparis.org)
# Institut de la communication et des médias (ICM, Grenoble 3, www.u-grenoble3.fr/stendhal)

Les diplômés d’IEP (Sciences po), souvent bacheliers littéraires, sont traditionnellement bien représentés parmi les admis dans les écoles, et cette voie d’accès à la profession s’officialise puisque les huit IEP de province ont signé avec trois écoles de journalisme reconnues une convention permettant aux étudiants d’obtenir les deux diplômes en six ans au lieu de sept.

Les formations spécialisées ne sont pas les seules à conduire au journalisme : parmi les nouveaux titulaires de la carte de presse, la plupart sont des universitaires, avec un bac + 3 au minimum, exception faite du DUT de Nice.
Outre le DUT info-com, option journalisme à l’université de Nice-Sophia-Antipolis (déjà cité), il existe des licences professionnelles "activités et techniques de communication" à l’IUT de Lannion, de Tours ou de La Rochelle IUP "information-communication" à Grenoble 3 et Bordeaux 3 "DESS journalisme" à Lille 3, Poitiers ou Paris 3.

Les débuts dans le journalisme sont généralement marqués par une forte précarité. Il faut jongler avec les stages, les piges, les CDD. Et les grands médias embauchent en priorité les diplômés issus des écoles reconnues par la profession.
L’essentiel des postes à pourvoir se trouve dans la presse écrite. Mais ils font rarement l’objet de petites annonces. Le bouche-à-oreille et un carnet d’adresses fourni constituent les moyens les plus efficaces pour s’informer des opportunités à saisir. Par ailleurs, 60 % des journalistes travaillent en région parisienne.
Bonne lecture et continuation.

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui