Etant donné que je n'ai que quelques idées sur le chix d'unmétier ou même d'étude, j'envisage...

Questions-Réponses : Autre
dodiem Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Etant donné que je n'ai que quelques idées sur le chix d'unmétier ou même d'étude, j'envisage de passer un an à l'étranger pour perfectionner une langue. Mais cela coûte assez cher et j'aimerai savoir s'il existe des possibilités de bourse et lorsque que nous sommes sur place, que faire ?
dodiem Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Différentes formules vous permettent un sejour à l'étranger:
Le placement au pair s'effectue souvent par l'intermédiaire d'agences ou d'associations. De très nombreux organismes peuvent vous aider à organiser votre séjour. La liste est fort longue et possible à consulter dans tous les CIO.
En effet, hormis les petites annonces où des familles à l'étranger recherchent directement une jeune fille au pair, ou encore par le biais de relations personnelles, il n'est pas facile de trouver des contacts sérieux à l'étranger.
Autre piste, si vous ne souhaitez pas passer par un organisme, l'Institut de l'emploi à l'étranger (IEE) - 14, rue Rémy Dumoncel, 75014 Paris, tél : 01 43 20 65 56 - propose une liste d'offres où des familles recherchent directement une jeune fille ou un jeune homme ; il vous suffit ensuite de prendre contact avec la famille. L'IEE diffuse également une liste d'organismes de placement. Vous pouvez également passer une petite annonce dans des journaux étrangers. Adressez-vous par exemple au service des annonces à l'étranger de l'agence Publicitas - 26, avenue Victor Hugo, 75116 Paris, tél : 01 45 00 66 08.
Concernant les séjours linguistiques, de très nombreux organismes existent sur le ""marché"" des séjours, la liste est possible à consulter auprès d' un CIO. Outre la délivrance d'un certificat de stage, qui peut renforcer un curriculum vitæ, certains organismes assurent une préparation à des diplômes officiels de langue, nécessaires à des étudiants voulant par exemple poursuivre des études dans un pays étranger.
Une enquête de la Direction générale de la consommation a mis en évidence l'existence de clauses abusives incluses dans des contrats proposés par certains organismes de séjours linguistiques.
Par exemple :
- clause d'exonération complète de responsabilité des organisateurs ;
- clause indiquant qu'en cas d'annulation par l'organisateur, les frais engagés ne pourront être remboursés ;
- clause de révision des prix trop imprécise pour permettre au consommateur de vérifier la validité de l'augmentation demandée ;
- clause réduisant le délai de réclamation à trois semaines.
Poser les bonnes questions .Quel est le statut de l'organisme ? Est-ce une association ou une agence de voyages ? A- t-elle l'agrément ou la licence du ministère chargé du Tourisme ? Quelle est la durée réelle du séjour ? Pendant la durée du séjour, y a-t-il une permanence assurée au siège social de l'organisme ?
Les bourses d'enseignements ne concernent pas ces séjours.
Document établi à partir des sources documentaires du CIDJ
Nous restons à votre disposition

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui