Elève en terminale, j'ai en tête 2 projets . Je souhaiterais soit edvenir chef de produit, soit/...

Questions-Réponses : Autre
vivi18 Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Elève en terminale, j'ai en tête 2 projets . Je souhaiterais soit edvenir chef de produit, soit/et faire un travail en relation avec le vin ? Quelles écoles pouvez-vous me proposer qui se situent dans la région Rhône Alpes ?
admin Postée Plus d'un anSignaler le contenu
A défaut de précisions sur ce que vous entendez par "" en relation avec le vin"" voici l' ensemble des métiers du secteur concerné.
L'ouvrier vigneron est un ouvrier qualifié polyvalent qui s'occupe de la plantation et de la taille de la vigne. Il effectue les traitements et les travaux du sol. La formation adéquate est le CAPA et le BEPA vigne et vin et suppose des bras solides...
Le tonnelier fabrique et répare dans les règles de l'art tous les fûts en bois : tonneaux, cuves, barriques. Il existe un CAP tonnellerie.
Le viticulteur exploitant est responsable de l'entretien de sa vigne. Il peut assurer lui-même la vinification et la commercialisation. Le bac pro option vigne et vin ou le BTSA viticulture-œnologie lui sont bien adaptés, mais il est évident qu'il faut avant tout disposer d'un vignoble...
Le chef vigneron régisseur est à la tête des très grands domaines viticoles. La formation appropriée est le bac pro conduite et gestion de l'exploitation agricole option vigne et vin ou le BTSA viticulture-œnologie ou encore une formation d'ingénieur agronome.
Le pépiniériste viticulteur est chargé de la production et de la commercialisation des plants de vigne. Là aussi le bac pro option vigne et vin pourra lui être utile.
Le conseiller viticole est un conseiller agricole spécialisé. Il est employé par les chambres d'agriculture et les organismes viticoles. En général, il est titulaire d'un BTSA viticulture-œnologie, ou a suivi une formation spécifique de conseiller agricole.
L'inspecteur et le contrôleur viticoles effectuent, pour le compte des instituts techniques, des contrôles concernant les plants de vigne. Ils participent à l'élaboration du cadastre viticole. Ils exercent dans les instituts de vins de consommation courante (IVCC) et à l'Institut national des appellations d'origine (INAO). L'inspecteur peut être un ingénieur agronome qui se sera spécialisé au cours de sa carrière. Le contrôleur peut être titulaire du BTSA viticulture-œnologie et avoir suivi un stage de spécialisation.
L'œnologue, chargé de la direction et de la surveillance des opérations dans les caves, doit être à la fois un bon technicien et un excellent dégustateur. Il peut se spécialiser dans la recherche ou l'expérimentation. Il existe un diplôme national d'œnologue (DNO) de niveau bac + 4 qui permet de sanctionner le discernement et les qualités gustatives des candidats.
Le caviste est l'employé qualifié chargé des opérations de conservation et de mise en bouteille des vins dans les caves coopératives ou autres. Une grande expérience et un bac pro option vigne et vin seront appréciés.
Le maître de chai assure la direction technique de la cave. Il peut travailler avec l'œnologue ou détenir lui-même cette compétence. Cette fonction n'existe que dans les caves où l'on élève de grands vins. BTSA viticulture-œnologie, diplôme d'ingénieur ou diplôme national d'œnologue sont les formations les plus adaptées à ce métier de prestige.
L'agent ou cadre technico-commercial est un vendeur ayant une formation technique suffisante pour connaître le processus de vinification et conseiller l'acheteur. Formation souhaitée : BTS ou DUT commerce, BTSA technico-commercial, option boissons, vins et spiritueux, avec en prime le sens du commerce...
Le directeur de coopérative assure des fonctions de direction, de gestion et de commercialisation. Une formation en œnologie et une sérieuse formation économique et commerciale sont indispensables.
Le sommelier conseille les clients et sert les vins dans les grands restaurants. Il existe une mention complémentaire de sommelier, après un CAP, un BEP ou après un bac pro hôtellerie-restauration.
Quant au "" chef de produit marketing"", de formation commerciale, il assume la responsabilité d'un produit ou d'une gamme de produits à tous les stades : conception, fabrication, commercialisation. Il réalise ou fait réaliser des études de marché et détermine la stratégie de vente. Il suit et analyse les statistiques de vente. Son poste peut évoluer vers celui de responsable de marketing.
Pour le produit industriel, c'est souvent un ingénieur qui en a la responsabilité.Ce poste correspond à des formations dans le domaine du commerce de niveau bac+4 (IUP, MST) et bac+5 (DESS, écoles supérieures de commerce). Le DUT techniques de commercialisation peut tout à fait conduire aux formations à bac+4 ainsi qu'aux concours d'entrée en écoles.
Document établi à partir des sources documentaires du CIDJ
Nous restons à votre disposition

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui