Devenir Boulangère-Pâtissière-Chocolatière ...

Questions-Réponses : Autre
julie_katya Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Devenir Boulangère-Pâtissière-Chocolatière Bonjour, J'ai un parcours scolaire atypique. Premièrement, j'ai redoublé ma quatrième, puis ma troisième, je n'étais pas mauvaise à l'école, j'avais environ 14 de moyenne générale mais beaucoup d'absences pour raison de santé, deux mois consécutifs par exemple et au moment de s'orienter en secondaire, j'avais déjà 17ans, les professeurs ont estimé que j'étais trop vielle pour partir en général alors que mes parents rejetaient l'idée que je fasse un BEP ou un CAP. Plus jeune, j'étais partie pour des études courtes, nénamoins, j'ai toujours été passionnée par les langues étrangères, les voyages et le tourisme. Des connaissances m'ont influencés pour que je m'oriente dans le paramédical J'ai effectué un BEP Carrières Sanitaires et Sociale du coup, mais parents ne voulant pas faire appel. Ce diplôme, je l'ai ontenue en 2005, j'aime beaucoup les enfants, je discute facilement avec les personnes âgées et j'ai également travaillé auprès d'enfants handicapés. Ensuite, je me suis orientée sur une formation complémentaire d'Aide-Soignante ayant obtenue du 1er coup le concours, de plus, je n'avais que l'oral à passer. Et envisageais d'entrer en passerelle (c'était avant la réforme du DEAS et DEAP) pour obtenir également le diplôme d'Auxiliaire de Puériculture. J'avais dans l'idée d'être Auxilaire de Puériculture à cette époque. Puis là, mes parents m'ont reproché d'avoir fait un BEP Carrières Sanitaires et Sociales. Ma formation Aide-Soignante, j'ai dû l'interrompre au bout de 3 mois, j'ai fait un stage chez un psy qui a tenté de me faire passer pour folle et qui a divulgué auprès d'autres services des informations mythonées, erronées et enflées sur ma personne. Devant la difficulté de porter plainte quant à ces accusations envers moi et la difficulté de combattre un psy devant la justice...J'ai renoncé et fait le choix de me réorienter totalement ! Après 6 mois d'inactivité, j'ai fait un Bac STG option Marketing par correspondance via le CNED....Mais je n'étais pas en inscription scolaire obligatoire, j'étais en inscription libre parce que je ne voulais pas faire de 1ère d'adaptation....J'ai ensuite en Juin 2008 passé mon Bac STG Option Marketing que je n'ai pas obtenu ! Je visais au départ les portes du supérieur, elles se sont trouvées face à moi verrouillées. Pendant que j'étais au CNED, j'ai aussi fait 3 séjours linguistiques en Angleterre et à Malte mais de courte durée en raison d'un tarif très onéreux, presque 3600 € en comptant hébergement famille d'accueil, écoles de langue, frais de transports, de nourriture. J'ai tout de même un niveau intermédiaire en Anglais, je comprends à l'orale, je me débrouille pas mal, je l'écris, je le lis.... Aussi, même si je suis restée en France pendant ce temps, j'ai pris des cours d'espagnol avec une native chilienne pendant 3 mois et on se voyait souvent et les conversations étaient intégralement en espagnol, je pense avoir un niveau Pré-intermédiaire devenir biligue dans cette langue tout comme l'Anglais c'est prévu. Par ailleurs, j'apprends en autodidacte pour l'instant le chinois et le japonais...Et plus tard, j'envisage de m'expatrier dans ces 2 pays pour bien apprendre et ppronfondir les langues. J'ai ensuite fait une sorte de bilan de compétences étant en fait un projet d'orientation professionnel et je suis en PAQ{ Projet d'Accès à la Qualification} Les métiers de bouche option Pâtisserie, une formation pré-qualifiante avec un organisme de formation continue qui n'est pas un greta ! La formation que je suis actuellement correspondrait en quelque sorte au pré-apprentissage en Pâtisserie et la différence, c'est que elle s'effectue sur 6 mois, donc en février, je me retrouve bredouille, au lieu d'un an ! J'ai trouvé un CFA qui me propose d'effectuer à partir de Septembre 2009, un CAP Pâtisserie sur 1an. Le souci, c'est que j'ai 23ans, j'ai perdu bêtement plusieurs années et la réinsertion s'avère compliquée, les employeurs sembleront intrigués sur le fait de commencer un métier artisanal à mon âge et non pas à 16ans d'une part et je coûte 53% du smic en contrat d'apprentissage et 70 ou 80 % en contrat de professionnalisation. Mes parents ne peuvent pas me payer de formation, je n'ai pas le droit aux assedics ne touchant pas le chômage même si je suis demandeur d'emploi. Il paraît quand même que les métiers de l'Artisanat et de l'Hôtellerie-Restauration manquent de bras ! Je veux être Boulangère-Pâtissière-Chocolatière et sachant que je veux plus tard créer une entreprise au Japon et si possible en chine, j'aimerai connaître le meilleur chemin, le plus rapide pour y accedér
julie_katya Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Personne ne peux éventuellement me répondre ?

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui