débouchés possibles après le bac STAV?

Questions-Réponses : Autre
matrinon Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Bonjour. Je suis actuellement dans un lycée agricole où je suis une première STAV.Ce n'est que le début de l'année mais je pense déjà à l'avenir et je voudrais savoir quelles sont les débouchés possible àprès ce bac?Sachant que l'agronomie ne m'interresse pas beaucoup.J'ai pensais à continuer dans la biologie et vers la recherche horticole mais je ne connais absolument pas les débouchés ni les voix à prendre!Merci d'avance de votre aide.
matrinon Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonsoir,
Les poursuites d'études après ce bac sont principalement la préparaton de BTSA. Il en existe 5:

1)Le BTSA Aménagements paysagers.
Le technicien paysagiste a pour mission de valoriser un espace naturel en fonction d'un projet d'amélioration du cadre de vie collectif ou privé. C'est en travaillant avec le végétal et tout ce qui peut le mettre en valeur (maçonnerie, système hydraulique, etc.) qu'il émet des propositions d'aménagement.

2)Le BTSA Développement de l'agriculture des régions chaudes.
Le cadre titulaire du BTSA DARC intervient en région tropicale et en particulier dans les DOM-TOM.
Diplôme généraliste, l'enseignement repose sur trois axes :
une formation générale axée sur les techniques d'animation, de communication et de documentation ;
une formation à l'environnement social et économique de l'exploitation agricole ;
une formation technique orientée vers l'étude de l'agronomie tropicale : les productions animales, végétales, la conduite et l'évolution des systèmes de production.

3)Le BTSA Gestion forestière.
Ce technicien supérieur peut occuper des fonctions de gestionnaire d'un massif forestier, d'agent de développement et d'animation auprès d'un réseau de propriétaires, de technicien d'études ou de recherches, de responsable d'approvisionnement d'une unité de transformation du bois, de chef d'entreprise de travaux forestiers ou d'exploitation forestière. Il effectue l'état des lieux de la forêt, inventorie et évalue les peuplements ; il dirige ou effectue le martelage, les coupes, prévoit les travaux sylvicoles, le boisement ; il prépare la mise en marché du bois sur pied ou abattu, estime sa valeur, organise son transport et sa livraison. Il assure des tâches de communication, de formation, de conseil. Il pourra être employé : par les propriétaires forestiers, dans les chambres d'agriculture, les centres régionaux de la propriété forestière, les entreprises de travaux forestiers ou de transformation du bois, les coopératives, l'ONF, les collectivités territoriales...
Le technicien forestier gère et aménage les forêts pour le compte de propriétaires publics ou privés. Responsable de la bonne santé de la forêt, c'est d'abord un homme de terrain qui a de solides connaissances en biologie végétale.

4)Le BTSA Production horticole.
Le technicien supérieur horticole exerce les fonctions d'un responsable de cultures ou de chef de cultures. Dans une grande entreprise, il est responsable d'un secteur ; dans une petite entreprise, il est second d'exploitation.
Si son activité principale est la production, l'expérimentation et la sélection variétale peuvent lui être attribuées. Les fonctions d'expérimentation peuvent faire de lui un conseiller technique en entreprise de production et permettent une orientation vers des emplois spécifiques auprès d'organismes spécialisés (groupements de producteurs, instituts techniques, chambres d'agriculture).
Ce BTSA permet d'assumer la responsabilité d'une exploitation.

5)Le BTSA Productions aquacoles.
Le titulaire de ce BTSA peut devenir soit un responsable dans une exploitation aquacole car il est capable de mener une exploitation et de l'adapter aux possibilités des sites et des marchés soit un conseiller aquacole ou un cadre travaillant en amont et en aval de l'aquaculture. Ce technicien peut transférer les données de la recherche vers l'exploitation aquacole et aider les aquaculteurs à monter un projet et à le mettre en oeuvre. La formation le prépare à réaliser un projet d'installation, à calculer un plan de financement, à choisir les espèces à élever en liaison avec les potentialités du milieu ; à choisir et utiliser les matériaux et matériels utilisés en aquaculture ; à conduire un système de production spécialisé (alimentation des animaux, contrôle des cycles de reproduction, sélection, pêche, préparation avant la vente...) et ce, conformément à la réglementation sanitaire et vétérinaire et à la police des eaux, de la pêche, au code rural.
Certains de ces BTSA (proposés dans toutes les régions)permettent un complément de spécialisation via une licence professionnelle, qui forme des techniciens exerçant les métiers de responsables d'équipe ou d'entreprise dans des élevages, ou de conseillers en horticulture, aquaculture etc..
Je vous souhaite une bonne lecture de ces informations et une bonne réflexion.



QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui