Comment trouver un stage notamment des laboratoires d’analyses bactériologiques (dans l’agro-alimentaire, ou des domaines plus poussés évidemment), voir pourquoi pas, des centres de recherches ?

Questions-Réponses : Autre
jerem_ Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Stage, difficile, difficile de trouver ce dernier... Actuellement en 3eme année de licence biologie appliquée a l'université de bretagne Sud, je recherche avidement un stage (nécessaire pour valider mon diplôme) dans le domaine de la biologie microscopique, ou des biotechnologies, durant la période allant de fin Mars, à début Juin. Hélas, la tache n'est pas aisé, j'en fait la difficile découverte. Mes recherches jusque là, se sont limités aux bassins lorientais et vannetais (et pour cause, je manque encore d'autonomie pour le déplacement, comprenez : pas encore de permis B). J'ai réussi à trouver via internet, quelques entreprises d'agro-alimentaire ou de biotechnologie assez intéressantes, Mais hélas, au final, je dispose de bien peu de noms ou postuler, et c’est cela qui m'inquiète fortement. Cherchant donc à élargir considérablement la liste des possibilités (car très conscient que nombres d'entreprises rejetteront ma demande), et devant concilier avec une directrice d’étude portant un intérêt plus que limité à mon projet, j’aurais aimé avoir le soutiens de vos avis de professionnels. Je recherche notamment des laboratoires d’analyses bactériologiques (dans l’agro-alimentaire, ou des domaines plus poussés évidemment), voir pourquoi pas, des centres de recherches, et suis relativement déçu que mes recherches dans ces domaines, n’aboutissent pour l’instant pas (Ou donc chercher ?). D’avance, merci de votre réponse.
jerem_ Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour,

Vous avez plusieurs méthodes pour trouver un stage :

- Premier bon plan : mettez vos professeurs à contribution ! N’oubliez pas qu’ils appartiennent eux-mêmes à un réseau et disposent souvent d’un carnet d’adresses assez riche, qui plus est dans la branche qui vous intéresse. Mettez en avant votre motivation, insistez en suggérant que c’est fondamental pour votre expérience, que vous serez à la hauteur. Pensez à vos collègues étudiants - d’autant plus ceux dont le cursus exige un stage obligatoire : leur recommandation, si leur stage s’est bien passé, aura une certaine valeur auprès de l’entreprise. Par ailleurs, ils pourront vous dire si le jeu en vaut la chandelle.


Deuxième bon plan : pensez au BDE (bureau des étudiants) de votre fac, qui peut être une mine d’informations et de bons plans. Sinon, il existe sûrement un service des stages sur votre campus. Vous pouvez vous y rendre et vous enquérir de conseils, contacts ou offres de stages éventuelles.
Rendez-vous aussi dans les organismes qui s’occupent de vie étudiante. Le CIDJ (Centre d’information et de documentation jeunesse), qui dépend du ministère de la Jeunesse et des Sports, vous donnera accès à des offres de stage, via son site officiel : www.infostages.com. Le CIDJ gère un réseau d’information jeunesse avec des bureaux implantés « près de chez vous ». Dans la rubrique du même nom, sur le site internet, vous trouverez les adresses des différents CRIJ et autres PIJ ou BIJ. En tout 1 600 structures réparties sur l’ensemble du territoire. Dans la même lignée, l’Afij pourrait s’avérer très utile ! Vous pouvez d’ailleurs vous renseigner auprès des associations étudiantes de votre région...

Troisième bon plan : comme vous le savez sûrement, il existe pour chaque branche d’activité, des fédérations professionnelles qui travaillent notamment au développement économique des entreprises du secteur. Celles-ci disposent d’annuaires professionnels (des entreprises adhérentes bien sûr !).
Vous pouvez demander à les consulter au siège de la fédération qui vous intéresse ou parfois y avoir directement accès sur les sites internet. Quoi qu’il en soit, c’est une excellente source d’information et de conseil. Le CCFA par exemple, Comité des constructeurs français d’automobile met sa documentation à votre disposition, sur rendez-vous. Idem, la FNTP - Fédération nationale des travaux publics - vous permet d’accéder via son site, aux adresses de différentes fédérations régionales de travaux publics. Alors, quel que soit votre secteur d’exercice - bois, chimie, audiovisuel, agroalimentaire, habillement, hôtellerie, édition... - renseignez-vous ! Si vous cherchez l’annuaire de référence des entreprises, il y a un nom à retenir : le Kompass. Les entreprises y sont répertoriées par secteur d’activité, entre autres modes de recherche. La base de données compte au total 1,9 million d’entreprises pour 70 pays.
Rien ne vous empêche de consulter aussi les pages jaunes. Mais ciblez votre recherche, surtout quand le temps presse !

Quatrième bon plan : Tout corps de métier a ses revues spécialisées qui traitent des dernières news et avancées du secteur. Logiquement, au cours de vos études, on a dû vous informer sur celles qui vous concernent : Livres Hebdo pour les métiers du livre par exemple. Des offres de stage et d’emploi y sont toujours publiées. Mais attention, vous ne serez pas le seul petit malin à y jeter un œil ; alors dépêchez-vous de répondre et rappelez l’entreprise pour savoir où en est votre candidature, cela prouvera votre intérêt. Enfin, pensez à la presse économique ou aux suppléments emploi des quotidiens ou hebdomadaires.
Adeptes du web, vous devez savoir que de plus en plus de sites spécialisés en offres de stage ou d’emploi fleurissent sur la toile. Pour n’en citer qu’un, celui-ci, où vous pouvez trouver des offres comme déposer votre demande !

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui