Comment devenir ingénieur du son ?

Questions-Réponses : Autre
iz0top Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Bonjour! J'ai appris que l'entrée dans une grande école d'audio-visuel à Paris (comme Louis Lumiére par exemple) se fait a partir de bac+2 . Que faire pour remplir les deux années qui précéderont le concour ? Y a t'il des écoles [prépa, fac ou autre] à Bordeaux qui préparent pour cette entrée ? Si non, une prépa. d'ingénieur peut elle conduire jusqu'au métier d'ingénieur du son, ou peut elle me préparer pour le concour d'une de ses grandes écoles ? Merci d'avances pour vos réponses.
iz0top Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour,

Effectivement, le concours est réservé aux titulaires d’un diplôme bac + 2 minimum, âgés de moins de 27 ans au 1er janvier de l’année du concours. A l’oral, le jury est très sensible à la maturité des candidats : ceux qui auront mené leur propre cursus se trouveront dans une meilleure position que ceux qui se seront inscrits dans un cursus « convenu ». L’admission à l’écrit est conditionnée par la moyenne des notes obtenues aux différents tests, dite « moyenne d’admissibilité ». De même pour accéder à l’oral, il convient d’avoir la moyenne à l’écrit. L’admission définitive est prononcée après l’oral. Pour la filière cinéma, par exemple, le concours débute par des tests sur la connaissance du cinéma, culture visuelle et artistique, chimie, épreuves de mathématiques, électronique et électricité. Une fois franchi ce premier barrage, on peut accéder à l’écrit : analyse filmique, scénarimage (scénario en images), réflexion rapide, anglais. Si là encore, vous obtenez la moyenne, vous vous trouvez sur la dernière ligne droite : un oral (30 minutes par épreuve) sur les aptitudes artistiques, l’histoire et l’esthétique filmique, la pratique de l’image.

La meilleure clé pour pénétrer dans ce monde difficile d'accès reste le passage par une école nationale supérieure. Plusieurs établissements recrutent à bac + 2, après un concours très sélectif. L'ENSMIS (ex-FEMIS ) et Louis Lumière forment des ingénieurs du son en trois ans. Le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris et le Conservatoire national de région de Boulogne-Billancourt délivrent un enseignement musical, scientifique et technique respectivement en quatre ans et dix mois. L'École nationale des arts et techniques du théâtre prépare aux métiers de la régie en trois ans.

Autres voies : le BTS Métiers de l'audiovisuel option métiers du son , suivi d'une solide expérience, ou encore l'université, qui propose des masters pro ( master pro Sciences mention ingénierie de la création et de la réalisation sonore pour le film, la vidéo et le multimédia , master pro Sciences, techno., santé mention image et son spécialité image et son ...)




QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui