Bonjour, voilà, je suis en 3ème et mon ...

Questions-Réponses : Autre
pidoow Postée Plus d'un an 3 RÉPONSES Signaler le contenu
Bonjour, voilà, je suis en 3ème et mon professeur principal m'a demandé ce que je voulais faire en sortie de 3ème. J'aimerai être en second professionnelle pour plus tard devenir Masseuse-kinésithérapeute. Dans quelle filière se situe ce métier ? S'il vous plaît, j'aimerai vraiment une réponse car ce métier m'intéresse vraiment. Mais que me conseillez-vous le plus après la 3ème pour réussir mes études pour le métier de Masseur-kinésithérapeut ? CFA ? Second général ou bien second professionnel ? Je vous remercie et vous embrasse.
feralex Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour ,

Le masseur kinésithérapeute est titulaire d’un diplôme d’Etat. Ce diplôme se prépare en trois ans dans des instituts publics ou privés agréés. Le concours d’entrée dans les instituts est accessible aux bacheliers (programme niveau terminale S). Presque tous les étudiants effectuent une année spéciale de préparation au concours d’entrée dans les instituts.
Attention, désormais la majorité des instituts de préparation au DE recrutent leurs étudiants via une année de PACES (1er cycle des études médicales). Au programme des études de kiné : anatomie, morphologie, physiologie, pathologie, ré-éducation…
PS : le nouveau bac ST2S (sciences et technologies de la santé et du social) permet aussi de passer le concours d'entrée dans les instituts.

Donc seconde générale pour commencer .
corsica96 Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Le D.E. de masseur-kinésithérapeute se prépare en trois ans dans des instituts de formation publics et privés agréés. L'admission se fait sur concours (trois épreuves écrites : biologie, physique, chimie) très sélectif (5 % de réussite) ouvert aux candidats âgés de 17 ans minimum, titulaires du baccalauréat S ou d'un titre équivalent ou justifiant de cinq ans d'expérience professionnelle. Le concours se déroulant en avril ou en mai, l'inscription auprès de l'institut se fait en janvier-février. La préparation au concours frise l'obligation (1 % de simples bacheliers sont reçus) même si elle ne garantit pas le succès et coûte cher. Des préparations au concours sont organisées par correspondance, par des établissements privés aux tarifs élevés, par certaines universités (se renseigner auprès de la cellule d'information). Signalons la prépa très sélective de Paris VI, Faculté de médecine de Pitié-Salpétrière, tél. 01 44 27 58 49. À noter : six instituts (Besançon, Bordeaux, Dijon, Lyon, Nice, Vichy) exigent que les postulants à leurs concours s'inscrivent en première année d'études de médecine (P.C.E.M. 1). Les admissions en première année sont soumises à un numerus clausus. Les études sont organisées en modules : en première année : quatre modules + un stage ; en seconde et troisième années : douze modules et plusieurs stages. Des examens de passage se déroulent en fin de première et seconde années. Les études sont gratuites dans certains instituts publics (sauf frais d'inscription), mais la majorité des instituts sont privés et les frais d'études y sont bien plus élevés que dans le public. Des bourses d'État peuvent être attribuées à certains candidats en situation très difficile. Le formulaire est à retirer au siège de l'institut et sera remis lors de l'inscription définitive. Les kinésithérapeutes peuvent ensuite se spécialiser. Beaucoup de formations ont été créées à cet effet. En voici quelques-unes : . D.U. " sport et santé " (Paris XIII, Angers, Université Antilles-Guyane). . D.U. " réhabilitation gériatrique ", " psychologie médicale " (Saint-Étienne). . D.U. " kinésithérapie respiratoire et cardio-vasculaire " et " rééducation neurologique " (Paris V). . D.U. " soins palliatifs et d'accompagnement " (Bordeaux II). . Attestation universitaire en kinésithérapie du sport (U.F.R. de Paris XIII). Possibilité de passer le diplôme de cadre de santé en masso-kinésithérapie après quatre ans d'activité professionnelle. Signalons que quatre établissements privés accueillent des aveugles et déficients visuels : - Institut de formation en masso-kinésithérapie pour déficients de la vue, 20, rue Valentin-Haüy, B.P. 1005, 69613 Villeurbanne, tél. 04 78 84 74 71. - Institut de formation en kinésithérapie, Association Valentin-Haüy, 5, rue Duroc, 75343 Paris Cedex 07, tél. 01 44 49 27 27. - Institut de formation en kinésithérapie du centre A.P.S.A.H., 68 B, rue du Pont-Saint-Martial, 87000 Limoges, tél. 05 55 33 10 10. - Institut de formation en kinésithérapie, Centre Paul-et-Liliane-Guinot, 24-26, boulevard Chastenet-de-Géry, 94814 Villejuif Cedex, tél. 01 46 78 01 00.
Postée Plus d'un anSignaler le contenu


Bonjour Pidow,





Pour devenir kiné, il faut passer un bac S, donc faire une seconde générale et scientifique.


Nous vous souhaitons une bonne continuation dans vos recherches. Nous vous recommandons de regarder régulièrement, sur notre site, les articles d' actualités et les annuaires qui sont là pour vous aider. A bientôt sur orientation.fr.

l' équipe des conseillers.

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui