Bonjour! Je vais reprendre mes études en ...

Questions-Réponses : Autre
latila Postée Plus d'un an 6 RÉPONSES Signaler le contenu
Bonjour! Je vais reprendre mes études en septembre et j'hésite entre LLCE espagnol ou LEA anglais espagnol... J'aime étudier les langues et je suis plus à l'aise en espagnol, j'ai eu un bac L, de plus je ne sais pas encore ce que je veux faire plus tard comme métier... Si quelqu'un suit l'une de ces deux filières votre expérience m'intéresse!!!
kiwkiw Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Salut,

Même si l'espagnol est une des langues les plus parlées au monde, il n'empêche que l'Anglais est plus utile.

Travailler les deux en même temps pourrait s'avérer être un bon choix.

Pour ce qui est du métier, à défaut de sortir une réponse facile, as tu pensé à une carrière dans l'enseignement ? (des langues, bien entendu), ou alors, poussons un peu la chose, prof de français, mais à l'étranger.

(Avec un bac L en poche, on peut penser que ton niveau de français n'est pas négligeable)

Sinon des métiers portés sur les langues, dans les entreprises internationales, la traduction, et je ne sais quoi d'autre !
latila Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour! Déjà merci pour ta réponse. Sinon les métiers de l'enseignement ne m'attire pas du tout...
kiwkiw Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Le problème des LEA, c'est que ça te forme pas à grand chose en réalité.


Que penses-tu de travailler à l'étranger, est-ce un problème ?

Quels sont tes centres d'intérêts ? (tourisme, politique, causes humanitaires,..)

Tu aimes étudier les langues car ça te plaît, ou parce que tu aimes les cultures, les voyages, et tout ce qui va avec ?
miharu Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour,

Je suis désolée mais non, LEA ne mène pas à "pas grand chose", les masters LEA offrent beaucoup de débouchés. Ici à Nantes, les deux masters LEA ont un taux d'embauche d'environ 90% de leurs élèves 6 mois après avoir eu leur diplôme, ce qui est un très bon score !

LEA mène à de nombreux métiers, à condition de faire une licence pro ou de pousser jusqu'au master : une licence LEA seule ne sert effectivement à rien. LEA permet de s'orienter dans le commerce international, le marketing, le management, la traduction spécialisée (commerciale, juridique, informatique ...), l'interprétariat, le tourisme, l'enseignement, etc.

A côté, LLCE n'offre pas grand chose hormis l'enseignement et la traduction littéraire (secteur bouché).

La chose qu'il faut savoir en LEA, c'est qu'on ne fait pas que des langues. On fait aussi du commerce, de l'économie, du droit, de l'informatique, de la comptabilité, etc. L'emploi du temps finit par être assez chargé, surtout si on prend une troisième langue.

Si tu as des questions sur LEA (j'ai cette licence), tu peux m'écrire en MP.

Bonne journée
kiwkiw Postée Plus d'un anSignaler le contenu
D'ou mon intervention quand à l'inutilité du LEA si on s'en contente sans pousser, ou si on va la haut en pensant qu'on va étudier uniquement des langues.

Un groupe Facebook assez drôle possède dans sa description

"Pour toi aussi, LEA, c'est avant tout "Langues Etrangères" ?
Toi aussi, tu as découvert avec effroi que la plupart de tes cours étaient centrés sur du droit, de la comptabilité, du commerce international, du français inutile et de l'informatique risible ?"

Donc pour revenir à la question principale, quand on aime les langues, et uniquement ou surtout les langues, LEA n'est pas la meilleure branche à faire, car au final, à apprendre trop de choses, on se retrouve lésés par rapport à son ambition de base.
miharu Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Je ne suis pas d'accord.

Dans LEA, il y a "langues étrangères" mais il y a aussi "appliquées", autrement dit appliquées à d'autres matières. De plus, la filière LEA n'a jamais prétendu être une filière de langues exclusivement. Ceux qui font cette "découverte" qu'on fait autre chose en LEA que des langues ne se sont juste pas suffisamment renseignés, ils ne peuvent s'en prendre qu'à eux-même.

Deuxièmement, le niveau en langues en LEA reste assez bon. On a quand même minimum 6h de chaque langue, et comme pour toute filière universitaire, le mot d'ordre est "autonomie" : forcément, si on est trop fainéant pour apprendre son vocabulaire, lire des livres ou des magazines, ou encore écouter la radio ou regarder la TV le tout en langue étrangère, on ne progresse pas. Il faut un peu de volonté.

De plus, il existe plusieurs programmes d'échanges dont le plus connu est ERASMUS qui permettent de partir à l'étranger pendant ses études. Si on se lance dans une filière de langues sans aucune envie de partir au moins un semestre à l'étranger pour progresser, pareil, je trouve que c'est inutile de s'être lancé là-dedans.

Quant au fait de devoir pousser jusqu'au master, pour moi c'est aussi une évidence. Une licence seule de LEA, c'est comme une licence de LLCE, d'économie, d'histoire ou de n'importe quoi : professionnellement parlant, ça ne sert à rien, et c'est partout pareil.

En LEA, les licences pro sont surtout tournés vers l'assistanat et autres métiers commerciaux trilingue, ainsi que le tourisme. Les masters, eux, mènent plutôt à des métiers de cadre/responsable dans l'import-export export, le management, le marketing, la logistique (bref, des métiers à vocation internationale où les langues sont nécessaires) ou la traduction et l'interprétariat spécialisés (à ce sujet, je fais remarquer que beaucoup d'écoles de ces domaines demande deux langues étrangères, autrement dit avoir une licence LLCE d'anglais uniquement est un soucis pour continuer dans cette voie).

Bref, l'utilisation des langues dans ces domaines est bien réelle.

Pour te donner une idée, nous avons à Nantes un master LEA "logistique internationale". Le taux d'embauche à 6 mois après l'obtention du diplôme est de 96%, et la majorité des élèves sont embauchés à l'étranger directement après leur stage (surtout en Espagne qui est un pays grand demandeur de professionnels parlant plusieurs langues).

Donc oui, LEA reste une filière de langues étrangères, quoi qu'on en dise.

Seulement, il faut se renseigner et savoir dans quoi on s'engage. Quand j'étais en licence, j'en voyais beaucoup qui avait choisis LEA juste pour faire les langues étrangères (notamment le japonais, à la mode) et forcément ça ne colle pas. Moi, je savais que je ferais aussi d'autres matières en plus des langues, et c'est justement cette diversité qui m'intéressait, je suis donc très contente de mes 3 années de licence.

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui