Bonjour, je suis nouvelle ici..Maman de 3 enfants ...

Questions-Réponses : Autre
marie959700 Postée Plus d'un an 2 RÉPONSES Signaler le contenu
Bonjour, je suis nouvelle ici..Maman de 3 enfants de 16, 14 1/2 et 11 ans 1/2. Je me pose bcp de questions sur l'avenir de mon deuxième fils. Il est actuellement en 3 eme, c'est un enfant dyslexique, plutôt bon dans les matières scientifiques, moyen en français et HG et mauvais en anglais. En début d'année scolaire, il voulait faire un bac techno. Il a fait son stage de 3 eme dans un restaurant et il a eu LE declic: il veut être cuisinier.... Apres beaucoup de discussions avec lui, profs, patron du restau....on est donc partis sur un bac pro cuisine. Le soucis c 'est qu'il n'y pas beaucoup de places en lycee hotelier pour les bacs pro cuisine. J'ai maintenant bien peur qu'il ne soit pas pris, il devra donc redoubler sa troisième alors qu'il aurait pu passer en seconde générale, et sans être certain non plus d 'être pris en bac pro cuisine l'annee d apres... je suis donc tres angoissée, va t il redoubler pour rien? perdre donc une année? ne se trompe t il pas dans son souhait de se diriger vers la cuisine???? On devrait être fixés fin juin, d'ici là je pense que je dormirai tres tres peu.... Merci de m'aider à y voir un peu plus clair..peut être... Marie
muse_23 Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour,

De nombreux élèves choisissent et intègrent des filières sans exactement savoir d'une part, à quoi ils vont être confrontés et, d'autre part, ce qu'ils voudront faire par la suite.
Soit, ils réusissent leur cursus, obtiennent leur(s) diplôme(s) et se retrouve à exercer un métier qui ne leur plaît pas (bien qu'ils puissent avoir un déclic durant leurs études, comme moi par exemple), soit, ils abandonnent, car ils se rendent compte qu'ils ont choisi une voie qui leur était mauvaise.

Votre fils, visiblement, a également eu ce déclic durant son stage de 3ème. C'est un plus qu'il a désormais, par rapport aux autres élèves qui pour beaucoup d'entre eux, n'ont pas idée de ce qu'ils pourront faire de leur vie par la suite.

Est-ce que perdre un an en redoublant, mais en ayant par la suite la possibilité d'intégrer la filière réellement souhaitée vaut mieux qu'un passage dans une filière choisie "parce qu'il faut absolument passer" ?

Pour y répondre, chacun peut avoir son point de vue. Il est vrai que perdre un an est embêtant : on prend du "retard" par rapport aux autres. Parfois on est déstabilisé du fait de savoir qu'on est avec des plus jeunes. Mais, si cela peut permettre à votre fils de faire ce qu'il a réellement de faire, à savoir, devenir cuisinier, n'est-il pas mieux de prendre le risque de lui faire perdre une année, pour qu'il puisse atteindre son but ?

Le problème se pose lorsqu'il n'y a pas de certitude quant à l'intégration dans la filière souhaitée, malgré un redoublement fait pour l'occasion.

Dans une autre mesure, s'il est possible de retourner en bac pro, même après avoir commencé une année en 2nde générale, pourquoi pas : il n'y aura rien de perdu en cas de refus constant de la part des lycées hotelier.
feralex Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour ,

moi ,je pense que votre fils sortant de 3 ème est prioritaire pour son bac pro . J'éspère que vous avez choisi au moins 2 lycées dans votre liste de voeux mais pourqu'oi ne serait il pas pris ?

Au contraire un jeune qui tente une seconde générale et qui échoue n'est plus prioritaire , donc il est préférable de bien choisir sa seconde .
Et bravo pour son choix , c'est un très beau métier .

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui