Bonjour, Je suis actuellement en première de ...

Questions-Réponses : Autre
lulu69140 Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Bonjour, Je suis actuellement en première de la fillière scientifique et je voudrais devenir professeur d'EPS. Je suis à l'école en banlieue lyonnaise mais je risque de déménagé peut-être à Orléans (selon la mutation obtenue par mes parents). Je souhaiterais savoir dans un premier temps si il est préférable que je me dirige vers un enseignement privé ou un enseignement public ? Beacoup de personnes disent qu'il n'y a pas beaucoup de places est-ce vrai ? J'ai aussi entendu dire que cette fillière va être réformé et qu'il ne faudra plus une license pour pouvoir ensuite se présenté au concour pour devenir professeur d'EPS mais un master, est-ce que c'est vrai ? Combien d'année d'étude me seront nécessaire si tout se passe bien avant que je puisse obtenir mon diplôme? J'appréande un peu de me lancer dans cette fillière car personne n'a vraiment pu répondre a toutes ces questions. J'espère que vous pourrez. merci d'avance Lucie
Postée Plus d'un anSignaler le contenu


Bonjour Lucie,



Pour devenir prof de sport, vous devez suvre la filière staps en université, puis après une licence, passer le concours du Capes, mais il est réel, qu'il existe très peu de places. La reforme vise à admettre le master pro(bac +5) comme diplome, et non la licence.
Néanmoins, cette filière ne debouche pas uniquement sur le professorat, il est aussi possible comme cadres du ministère de la Jeunesse et des Sports, ceux des collectivités territoriales, les organisateurs d’évènements, les spécialistes de la communication dans le domaine du sport, les préparateurs physiques, les directeurs et cadres d’organisations sportives..., mais de plus en plus d'etudiants empruntent cette filière.

Restant àvotre disposition, cordialement.

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui