Bonjour, Je suis actuellement en classe de ...

Questions-Réponses : Autre
-gray- Postée Plus d'un an 5 RÉPONSES Signaler le contenu
Bonjour, Je suis actuellement en classe de Terminale Littéraire, spécialité anglais, et certains événements ayant surgis à toute allure dans ma petite vie paisible me poussent à me poser certaines questions. Mon projet original était de m'inscrire dès l'année prochaine en LLCE (Lettres, Langues & Civilisations Étrangères) de Coréen à l'institut de l'INALCO à Paris pour poursuivre sur une licence de LMFA (Langues du Monde et Formation Appliquée ; équivalant de la LEA) dès la L2 (car les bases de la langue doivent d'abord être acquises en L1 avant d'envisager une quelconque formation appliquée) ; puis par la suite j'aurais poursuivi mes études en me dirigeant vers le Master en Relations Internationales que proposait l'établissement. Malheureusement, deux de mes amies avec qui je devais me mettre en colocation à la rentrée prochaine m'ont subitement annoncé leur futur départ en Corée du Sud et m'ont bien sûr proposé de les y accompagner. C'est ici que mon choix devient difficile. Choisir de poursuivre mes études en France en sachant que financièrement cela s'avèrera beaucoup moins évident que prévu ou alors, partir étudier dans une université coréenne, dans un pays dont je ne connais pas encore la langue et où le coût d'entrée dans une université privée et presque aussi élevé qu'aux Etats-Unis (étant donné que les universités publiques ne sont pas vraiment appréciées). Je précise également que je n'ai encore que 17 ans (certes, bientôt 18) et que je n'ai donc aucune expérience de la vie en autonomie (alors en Corée ! Mais au moins je serai épaulée). Mon projet professionnel quant à lui se dirige vers la diplomatie ou le journalisme (je suis très intéressée par l'histoire, l'économie, les langues & à tout ce qui touche le milieu culturel), tout dépendra de mes opportunités de travail alors je me demandais si des études dans une université coréenne valaient mieux que des études dans une université française pourvues de stages en Corée. Je vous remercie d'avance des quelques avis que vous pourriez m'apporter.
Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour,
Il est vrai qu'un séjour à l'étranger est le meilleur moyen d'apprendre une langue et une culture. Cependant, il y a certaine chose que tu nous as pas explicité qui me fait émettre certaines réserves à ce sujet.

1) Le voyage se passerait quand?
2) Vous deviez passer combien de temps?
3) Avez-vous un capital de départ? Car un voyage n'est pas gratuit, et les premiers jours sur place coûtent souvent très chers (sans compter le logement, etc...)
4) Leurs parents et surtout tes parents sont d'accord?
5) Tes amies ont-elle le même âge que toi?
6) Y a-t-il un projet clair et précis?
7) Y a-t-il un plan "B" au cas où cela échoue?
8) Te sens tu prête à effectuer un voyage
9) Penses-tu pas qu'il faudrait mieux attendre d'avoir accès à des organismes comme Erasmus Mundus, qui te permettrait d'avoir une bourse?
10) Connaissez-vous des personnes sur place?

Je pense aussi qu'un voyage dans un pays dont on ignore les bases peut être une mauvaise idée. Parce que trouver un emploi, aller à l'université en ne comprenant rien de rien donne de sérieux risque d'échec.
Et puis, il me semble savoir que les coréens ne sont pas très à l'aise avec l'anglais en général (ils ont anglais que dans le secondaire, il m'a semblé savoir)

Ensuite, je crois que les galères financières sont le cas de la plupart des étudiants, tu sais ;)

Faut bien réfléchir, ce n'est clairement pas une décision à prendre en coup de tête.
-gray- Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Effectivement, j'ai oublié un certain nombre de points auxquels je vais répondre de ce pas. Merci de me l'avoir fait remarquer.
Le voyage se passerait donc à la rentrée prochaine et il devrait se prolonger sur une année universitaire si ce n'est plus. En ce qui concerne notre capital de départ, chacun met la main à la pâte et travaille autant qu'il le peut (que ce soit pour le voyage ou mes études de l'an prochain, il me faut économiser). De mon côté je donne des cours d'anglais tous les mercredi après-midi.
L'avantage en Corée c'est que la vie quotidienne (logement, courses alimentaires, etc.) reste de toute façon nettement moins chère qu'à Paris, même à Séoul. Les parents de mes amies sont d'accord pour les laisser partir car la mère de l'une d'entre elles est mutée là-bas par son entreprise. Mais mes parents sont comme moi, ils hésitent encore.
En ce qui concerne mes amies, elles ont 20 et 21 ans soit 2 à 3 ans de plus que moi. Et justement je crains qu'aucun plan B ne soit mis en place pour l'instant. J'aurais bien évidemment dit oui à ce voyage si on me l'avait proposé dans le cadre de vacances, histoire de prendre quelques marques avec le pays que j'étudierai à l'université l'an prochain, mais vivre là-bas et une autre paire de manche car si les choses ne se passent pas bien, je serai obligée d'attendre une année pour pouvoir me réinscrire en fac.
Le deuxième avantage avec la Corée c'est qu'ils sont très généreux envers les étudiants qui souhaitent venir étudier dans leur pays et disposent donc de nombreuses bourses. Et les seuls contacts que nous ayons sur place sont les quelques collègues dont disposent la mère de mon amie. Pour terminer, il est vrai que c'est l'université qui m'inquiète le plus. Je sais que le français est une langue assez appréciée dans le milieu universitaire et est pratiqué par environ 70 000 étudiants coréens mais la plupart des cours dans les universités tournées vers l'international se font en anglais et vous avez déjà tout dit à propos de leur accent et de leur emploi de l'anglais.
Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Il est vrai que partir dans le cadre des vacances m'aurait semblé plus adéquat. Tu aurais échappé à une grosse masse de paperasse (visa étudiant http://www.campusfrance.org/fr/a-etudier/etudes05-1.htm , assurance maladie, et tout ce qui va avec) auquel tu devras (si tu pars) t'occuper le plus tôt possible.

J'ai une question également : Le montant des bourses pourrait-il subvenir totalement à vos besoins?

Après, un "gap year" comme disent les anglo-américains peut-être valorisant sur un CV, en particulier si l'on part dans un pays étranger.
Ensuite, il est vrai que ça peut être vraiment valorisant d'un point de vue personnel. Mais il faudrait mettre en place des systèmes pour communiquer le plus possible avec tes proches (Un bon skype peut faire l'affaire ;) )
Après, tu partirais avec un sérieux avantage lors de ton retour en France. Tu serais parti en immersion dans un pays dont la connaissance en France, même de la part des "fans" de ce pays est souvent bien faible. Et une connaissance de la langue bien supérieur à la majeure partie des étudiants en coréens de 1ere année. La chance de réussite serait par ailleurs bien plus grande.
Cette année "0", sans trop d'obligation de réussite pourrait être en effet quelque chose de très valorisant donc.

Il faudrait aussi te renseigner si il n'existe pas des cours des coréens "intensifs" comme il en existe en UK ou en Allemagne par exemple.
Mais je pense qu'il serait pas mal de te mettre dés maintenant au coréen, du moins pour connaitre le vocabulaire "de base"/"de survie" (à moins que tu le connaisses déjà :) )

Tu as les cartes en main !
-gray- Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Le problème avec les bourses c'est qu'elles sont avant tout données aux étudiants voulant poursuivre leurs études sur un master ou un doctorat (donc je pense que pour moi c'est raté), sinon elles avaient l'air de couvrir en grande partie les frais d'inscription et de logement. Et puis je me vois mal payer 5000€ l'année universitaire.

Alors certes mes amies me manqueront, mais je pourrais toujours travailler cet été pour partir les voir en vacances. D'autant plus que si je suis à l'Inalco et que je décide de partir en L3 ou en M1 en Corée, au moins je serai certaine de pouvoir bénéficier d'une bourse même si je dois répéter une année par la suite. Donc pour le "gap year", je pense qu'on peut le remettre à un peu plus tard ;)

Niveau cours de coréen on en trouve qu'en région parisienne et habitant la région centre ce n'est donc pas le top ! Du coréen je connais son alphabet, et c'est à peu près tout, qui soit dit en passant très facile à retenir.

En tout cas merci pour l'aide que tu m'as apporté. Ma décision n'est pas définitive car il faut d'abord que j'en parle avec mes amies mais je pense que ce n'est pas 4 mois à l'avance qu'il faut s'y prendre pour un voyage d'une telle envergure. Au plaisir d'avoir une autre conversation en ta compagnie !
Postée Plus d'un anSignaler le contenu


Bonjour,




Si vous souhaitez vers une carrière tournée vers la diplomatie ou le journalisme, il est préférable de faire des études en France, avec des stages en Corée si cela vous est possible.

restant à votre disposition,cordialement.

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui