bonjour , je suis actuellement en 2 eme ...

Questions-Réponses : Autre
maria_ferraris Postée Plus d'un an 2 RÉPONSES Signaler le contenu
bonjour , je suis actuellement en 2 eme année de licence LLCE espagnol à Tours , mais je ne sais pas quoi faire après ma licence , master commerce , tourisme , master LEA , ou préparer mon monitorat d'équitation car je fais du cheval depuis 12 ans . Ce que j'aimerai , c'est trouver un métier dans le commerce ou le tourisme dans la branche équestre mais je ne trouve rien. Pouvez vous m'éclairer un peu plus sur les différentes filières qui existent en France ou à l'étranger. Merci d'avance .
japanaddict71 Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour,

Voici un lien qui pourrait t'intéresser : http://www.jobintree.com/metier/accompagnateur-de-tourisme-equestre-570.html
hamadryade Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Salut !

Alors, pour ce qui est de la filière cheval, et principalement sur tout ce qui est tourisme, je me suis beaucoup renseignée. Je te donnes pêle-mêle ce que j'ai pu apprendre.

Le métier d'Accompagnateur de Tourisme Equestre serait, en apparence, le métier le plus indiqué pour ce que tu aimes. Mais il faut savoir que l'ATE ne travaille que pendant la belle saison (été).

Il faut avoir un excellent niveau en équitation (Galop 6 minimum dans la plupart des cas). Il faut avoir beaucoup de connaissances dans le domaine équestre. Des connaissances en maréchalerie, des connaissances vétérinaires, des connaissances en gestion, en compta', en relationnel client, il faut savoir faire de la pub, il faut être pédagogue, avoir le sens de l'orientation, pouvoir organiser et gérer un groupe de randonneurs équestres (expérimentés ou non), savoir gérer l'itinéraire, le travail et la santé des chevaux, etc...
En plus de ça, il faut connaître quasiment par coeur la géographie de ton "lieu de travail", les particularités culturelles (il ne faut pas oublier qu'un ATE est aussi un guide touristique), la faune et la flore de la région...

Autant dire que c'est un métier très exigent, avec une formation assez lourde (mais pas forcément longue), pour une durée d'activité assez courte dans l'année... Il faut donc exercer un autre métier le reste du temps, en général, c'est du monitorat ou de l'élevage, ou avec de la chance si on habite dans une région montagneuse (ou en étant mobile), une activité touristique équestre en hiver (genre ski-joering ou attelage qui demandent encore d'autres formations).

De plus, j'ai pu interroger des professionnels du domaine équestre. La crise touchant beaucoup le loisir équestre, les gens cessent de pratiquer, même seulement occasionnellement. On m'a aussi dit que le monitorat devenait rapidement rébarbatif et que selon la FFE, la durée moyenne d'activité d'un moniteur équestre n'était que de 5 ans avant sa reconversion.

J'étais assez intéressée par ce métier, et en me rendant compte de toutes ces conditions, j'ai déchanté... Cependant, si effectivement tu veux être monitrice d'équitation et ATE, c'est tout à fait possible, et même totalement indiqué.

Voilà pour ce qui est des informations que j'ai pu glaner. Evidemment, je ne cherche absolument pas à te dégoûter de ce travail, ça peut même t'intéresser d'autant plus si tu aimes les challenges, mais il faut toujours bien se renseigner sur les conditions de travail avant de vouloir exercer un métier :)

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui