Bonjour, Je suis actuellement en 1er stg (spé...

Questions-Réponses : Autre
zara-93 Postée Plus d'un an 2 RÉPONSES Signaler le contenu
Bonjour, Je suis actuellement en 1er stg (spécialité gestion) et je souhaite aprés le bac, faire des études pour devenir interprete. Donc je voudrais savoir quels études faut-il faire pour devenir interprete? Faut-il aller en fac? Combien de langue faut-il maîtriser? Merci de votre attention, Cordialement.
famicar Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Le bac stg n'est pas vraiment indiqué pour faire des études post bac d'interprétariat, à moins d'avoir un très bon niveau dans au moins une langue, ce qui est peut-être ton cas?
Si oui, après avoir obtenu le bac, voici les différentes voies:
- bac+3: faire une licence professionnelle avec une double compétence: langues et commerce, langues et échanges internationaux, communication option traduction-interprétariat.

- bac +4/5 : 3 mentions proposées en licence: LEA langues étrangères appliquées
LLCE langues , littératures et civilisations étrangères
LCR langues et cultures régionales

Il existe aussi certaines licences en droit, en économie, gestion ou AES qui ont une spécialisation en langues, comme Droit/Anglais, par exemple.

Les IUP: ils associent langues et compétences dans le commerce ou le tourisme, les métiers du transport, de l'hôtellerie, tourisme et loisirs.

Les MST: maîtrises des sciences et techniques: MST langue anglaise, gestion et économie appliquées au secteur tertiaire. MST commerce international
MST études européennes,...

Les Masters professionnels pour toutes les langues et métiers de la traduction (littéraire, des affaires,...)

Les écoles spécialisées: L'ESIT école supérieure d'interprètes et de traducteurs, rattachée à Paris 3. Admissibilité après un bac +2 dans la filière traduction pour 3 ans d'études débouchant sur un master.
L'Isit, institut de management et communication interculturel avec concours d'entrée ouvert aux bacheliers. Les études durent 5 ans
L'ESTRI école supérieure de langues, traduction et relations internationales, est rattachée à la facultté catholique de Lyon
L'ESTICE école supérieure de traducteurs interprètes et de cadres du commerce extérieur à Lille
L'ESUCA école supérieure de cadres interprètes traducteurs de Toulouse 2 admission à bac+2
L'ITIRI institut de traducteurs, d'interpéètes et de relations internationales de Strasbourg 2


L'enseignement est le principal débouché des diplômés en langues: prof des écoles, prof de collège ou de lycée, enseignant-chercheur. Il est possible aussi de devenir traducteur technique dans les domaines du droit, de la finance où la demande est énorme.La traduction littéraire ne recrute quasiment pas et dans l'interprétariat, kles débouchés sont réduits.
Les étudiants en langues sont recherchés avec une double compétence comme langue/marketing, communication ou vente.




Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour,
Les études pour devenir interprète sont très sélectives et de niveau bac + 5. Les deux écoles les plus renommées sont :
- L'école supérieure d’interprètes et de traducteurs (ESIT) Elle comprend 2 sections : interprétariat et traduction. La section interprétariat recrute sur examen ouvert aux titulaires d’un diplôme bac + 3.
- L'Institut supérieur d’interprétariat et de traduction (ISIT). Il recrute également au niveau licence pour la section interprétariat de conférence.
- Six autres écoles ou instituts recrutent sur concours, de bac à bac + 5.
- La filière universitaire prépare à des masters professionnels. Par exemple : Affaires internationales à Cergy-Pontoise, interprétariat à Rouen, interprétariat de conférence à Paris 5 et Strasbourg 2, langues étrangères à Nice, lexicologie et terminologie à Lyon 2.
Pour parvenir à ce niveau, il vous faut un excellent niveau en langues et une forte motivtion et capacité de travail , en autonomie.
Bonne lecture et réflexion.

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui