Bonjour, J'aimerais connaitre le parcours à ...

Questions-Réponses : Autre
julien-orient Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Bonjour, J'aimerais connaitre le parcours à suivre pour devenir maitre de confèrence ou professeur des universités ( je ne saisis pas la diffèrence ) en histoire.  Faut-il avoir un bon niveau pour y parvenir ? Je sais que ces professeurs dispensent des cours et font de la recherche, mais quel type de recherche peuvent-ils faire en histoire ? Merci d'avance.
lilygod Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour,

Je suis en master d'histoire et je peux un petit peu te renseigner.
tout d'abord, la différence entre un MC et un PU c'est le statut : le statut de professeur des universités est supérieur à celui de maître de conf' et il gagne plus, mais attention, le salaire n'est pas génial, on fait ce métier par passion, pas pour l'argent, sinon autant faire une licence pro en mécanique et automatisme (sans vouloir dénigrer la filière, mais on ne peut comparer un doctorat et une licence pro), tu pourrais gagner autant. Il n'y a guère qu'en France que le salaire d'un enseignant-chercheur (statut regroupant MC et PU) est aussi bas.
Il faut non pas avoir un bon niveau pour y parvenir, mais un excellent niveau. Il y a si peu d'élus.
Il faut un doctorat (bac +8), ensuite tu déposes ton dossier au CNU, et ensuite c'est à toi de postuler pour un poste de MCF. On est toujours maître de conf' avant d'être professeur.
Ensuite tu déposes ton Habilitation à Diriger des Recherches au CNU, qui est un dossier regroupant tes recherches. Autre chose : en histoire, le CNU ne regarde même pas un dossier de quelqu'un qui n'a pas l'agrégation. Donc il faut posséder l'agrégation.
C'est un parcours très difficile et pas de tout repos, pour avoir beaucoup de responsabilités (encore plus en étant PU), beaucoup de travail (tu ne seras pas au 35h !), et peu d'argent pour le niveau d'étude exigé.
J'ai oublié une composante essentielle : le copinage. On ne devient pas prof de fac sans avoir des relations bien placées. C'est plus de la cooptation qu'une réelle élection.
Il y a tellement de gens qui postulent, que même une sélection de niveau n'est pas suffisante. Les relations règlent le problème. Entre 2 dossiers similaires, mais l'un connaissant des membres de son jury de thèse ou des membres du CNU et l'autre ne s'étant fait aucune relation pendant son master et son doctorat, il n'y a pas photo sur celui qui sera pris...

Hé bien la recherche en histoire, c'est de la recherche en archives pour ce qui concerne ton sujet (personnellement je travaille sur un livre imprimé en ancien français, sur lequel ne se sont presque jamais penchés les historiens jusqu'à maintenant), ensuite tu dépouilles tes archives, tu lis beaucoup d'ouvrages d'historiens concernant des sujets similaires pour mener à bien ta réflexion et obtenir quelques éléments pour ton propre travail, et tu construis la réponse à ton sujet sous la forme d'un énorme commentaire de documents (mais bon tu n'as pas encore fait de commentaire en histoire, on ne commence qu'à la fac, donc difficile de bien t'expliquer). En tout cas, rassure toi si tu pensais qu'en histoire on a déjà tout fait, il y a largement matière à recherche.

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui