Bonjour, Detenant une licence professionnelle ...

Questions-Réponses : Autre
mataw Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Bonjour, Detenant une licence professionnelle en Gestion de Projet Industriel, je souhaiterai finaliser mes etudes par un master en management ou commerce international. Vivant depuis 2 ans en Angleterre, je maitrise correctement la langue Anglaise. Je serai maintenant interresse par une langue asiatique (Chinois ou Japonais) mais ne sais laquelle choisir. La culture japonaise m'attire enormement. Je voudrai connaitre, qu'elles sont les avantages et inconvenients de chaque langues? Qu'elle vont etres les barrieres que je serrai amene a rencontrer dans l'apprentissage de ces langues? Y a t'il de reels opportunitees de trouver un travail utilisant ces competenses? merci pour vos reponses.
Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonsoir,
D'après les sources que j'ai pu constituer, le Japon pratique une politique d'immigration très restrictive, n'acceptant sur son sol que les étrangers les plus diplômés. Parler japonais est devenu une condition essentielle pour travailler au Japon, mais pas suffisante pour trouver un emploi, il faut aussi pouvoir justifier d'une spécialisation supplémentaire. Dans certains cas, cette expertise est même aussi importante que la maîtrise de la langue. Les formations les plus recherchées sont celles d'écoles de commerce ou d'écoles d’ingénieur. La maîtrise de l'anglais est évidemment indispensable.
En cas de recherche d'un employeur étranger, un acte de candidature spontanée (lettre de motivation accompagnée d'un CV) auprès du responsable de la structure au Japon est possible. Celui-ci est généralement étranger mais l’envoi d’un CV rédigé en langue anglaise est également conseillé, les structures de ressources humaines étant majoritairement japonaises.
Des organismes aident les ressortissants de leur pays à trouver du travail au Japon comme la Chambre de commerce et d’industrie française du Japon (CCIFJ).
Quant à l'emploi au sein d'une entreprise japonaise, le meilleur moyen d'en trouver est de mettre à profit ses relations, les contacts que l'on a pu établir au travers de conférences, colloques ou de toute autre occasion.
Les étrangers, jusqu’alors employés par les entreprises japonaises pour leurs compétences linguistiques, peuvent aujourd'hui occuper des postes dans les domaines du marketing, du commerce international, du multimédia ou des relations publiques.
Quant à l'emploi en chine, les profils les plus recherchés semblent être les ingénieurs, les personnes travaillant dans les achats et la logistique, puis les informaticiens très techniques (développeurs, etc...).
Les postes de commercial ou marketing peuvent se trouver également mais la concurrence y est la plus rude et à moins de s’adresser qu’à une clientèle d’occidentaux, , ces postes nécessiteront un niveau de chinois souvent avancé.
Les autres perspectives liées à la maitrise de ces langues sont bien entendu l'enseignement, ce qui ne nécessite pas de vivre dans u de ces pays.
Pour ce qui concerne la difficulté d'apprentissage, les enseignants en langues orientales sont plus qualifiés que moi pour vous renseigner et conseiller.
Espérant vous avoir éclairé malgré tout, je vous souhaite une bonne continuation.

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui