arts appliqués

Questions-Réponses : Autre
catherine47 Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
après un bac ES quelle parcours suivre pour avoir plus de chances d'intégrer une école d'infographiste? Faut-il partir directement sur le BTS com visuelle opt° graphisme, ou faire une année de MANAA? ou autre? Merci
catherine47 Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour Catherine,

La baguette magique de l'infographiste, c'est l'informatique. Elle obéit à son sens artistique et à sa créativité. S'il est avant tout un artiste, l'infographiste sait utiliser l'ordinateur, soit avec des logiciels simples pour un travail en 2D (deux dimensions), soit avec des logiciels plus complexes: il transforme alors un dessin en image numérique 3D (trois dimensions). L'ordinateur n'est qu'un outil qui lui permet d'assembler des textes et des images, de retoucher des photos, de créer des images composites, de jouer avec les incrustations, les effets de transparence…

Traitement de l'image en 2D
Cette technique a de multiples applications :
Elle permet, notamment à l'infographiste-illustrateur d'effectuer directement sur l'ordinateur des dessins en couleurs, grâce à la palette graphique et au stylo électronique. Ces dessins enregistrés et stockés peuvent être modifiés et retravaillés à volonté, être habillés d'une gamme infinie de couleurs. La production des bandes dessinées est une des applications les plus courantes de cette technique.

Ce système permet également de créer des images nouvelles à partir d'une banque d'images préenregistrées. On peut retoucher ou modifier à l'infini ces images préexistantes, les imprimer soit sur papier, soit sur un support sensible…


Traitement de l'image en 3D
Ce mode de traitement fait entrer la notion d'espace et de mouvement dans l'image. Il s'agit, à partir de données chiffrées, de créer des formes plus ou moins complexes. On obtient alors un squelette que l'on habille avec des couleurs, des textures donnant l'apparence de la matière. C'est ce qu'on appelle l"image de synthèse. La forme ainsi créée peut ensuite être animée. L'audiovisuel est le débouché essentiel de ce procédé. Le dessin animé, les jeux vidéo, sont tous réalisés en image de synthèse.
La réalisation d'une production en 3D fait appel à différents postes de travail, du scénario à la postproduction. Les infographistes interviennent au niveau de la modélisation (mise en scène de volume d'objets ou de personnages à partir de formes simples saisies sur l'ordinateur), de l'animation (mise en mouvement d'objets ou de personnages), du rendu (travail de la texture, des couleurs, de la lumière, des contrastes). Selon les sociétés de production et la complexité des projets, les infographistes seront spécialisés ou interviendront à la fois sur ces trois étapes.

Si vous n'avez pas un Bac STI arts appliqués, ce qui ne sera à priori pas le cas, vous ne pouvez intégrer un BTS communication voisuelle, mais vous pouvez faire une année de remise à niveau arts appliqués (difficile d'accès ou cher...), mais aussi, la plupart des écoles d'art et d'arts appliqués intègrent un enseignement d'infographie à leur cursus. Des formations spécifiques associant graphisme et communication à l'informatique et au multimédia se sont également développées dans les écoles d'art, à l'université ou dans des écoles privées.

Dans les écoles nationales, régionales et municipales des beaux arts

Diplôme national des arts et techniques option design graphique (DNAT).
Diplôme national supérieur d'expression plastique (DNSEP) options communication, design, art.
Dans les écoles nationales supérieures d'art

Diplômes de l"ENSAD (Ecole nationale supérieure des arts décoratifs, « Arts-Déco »), de l"ENSCI (Ecole nationale supérieure de création industrielle).

Dans les écoles privées

Il existe de nombreuses formations : se renseigner pour connaître les contenus de formations, les diplômes obtenus, leur reconnaissance par la profession, les tarifs.

Deux écoles rattachées à la CCI proposent des formations réputées dans ce domaine :

Gobelins - l'Ecole de l'image à Paris (75) et Noisy-le-Grand (93) ;
SupInfoCom à Aulnoy-lès-Valenciennes (59) et Arles (13).
Dans le domaine de la bande dessinée on peut citer en particulier :

l'Ecole européenne supérieure des arts et technologies de l'image et le Centre national de la bande dessinée et de l'image d'Angoulême (16) ;
l'Ecole Emile Cohl de Lyon (69).
A l'université :

plusieurs licences professionnelles dans le domaine graphisme et multimédia dont licence professionnelle design graphique - médias interactifs à Rennes II ; licence professionnelle ingénierie de l'image numérique à Reims ;
licence et maîtrise arts et technologies de l'image ;
MST arts et communication à Valenciennes ;
diplôme d'IUP métiers de l'information et de la communication;
DESS images de synthèse appliquées à la communication à Strasbourg II ;
DESS image numérique et interactivité à Nancy I et II.
Dans les lycées

Formations complémentaires accessibles après BTS communication visuelle ou BTS audiovisuel.

De nombreuses autres formations existent, tant dans l'enseignement public que privé. Leur efficacité pédagogique dépend en partie de la qualité des équipements mis à la disposition des étudiants.

Cordialement

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui