ADMISSION UNIVERSITE DE CAMBRIDGE

Questions-Réponses : Autre
pouxnoir Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Bonjour, j'aimerai etre journaliste. Je suis en seconde, et hesite encore entre une serie S ou ES en premiere. J'aimerai, apres mon BAC aller a l'universite de Cambridge. A votre avis, quelle serie devrais-je choisir par rapport a ce souhait ? Ensuite, puisque je voudrais etre un reporter qui travaille a l etranger, qu es ce qui serait mieux comme parcours : Cambridge + une ecole de journalisme ou Science Po + une ecole de journalisme Merci d avance Marine
pouxnoir Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour,
L'admission dans les collèges de Cambridge était depuis longtemps dépendante du niveau du latin et du grec, un enseignement qui tient une place importante dans les écoles semi-privées (public schools) britanniques. Cela conduisait à accueillir des étudiants provenant principalement de l'élite sociale britannique. Depuis les années 1960, le processus d'admission se rapproche de la méritocratie. Les postulants doivent avoir les meilleures qualification ou presque du niveau A-level (proche du baccalauréat français ou du cégep) et impressionner les intervenants du collège au cours des entretiens. De plus, depuis quelques années, les directeurs d'études de certains domaines techniques comme les mathématiques ont demandé que les postulants passent un examen spécialisé (appelé STEP papers). Cependant, le débat est très actif en Grande Bretagne au sujet du processus d'admission des universités d'Oxford et de Cambridge : en particulier, on se demande si le processus est réellement méritocratique et juste, et surtout si les étudiants provenant d'écoles publiques ont suffisamment de chances d'être acceptés.

Neuf formations (bientôt onze) sont reconnues par la Convention collective des journalistes. La sélection y est redoutable

Quatre écoles privées
Le CFJ (Centre de formation des journalistes) à Paris, l'ESJ (École supérieure de journalisme) de Lille, les deux plus prestigieuses, l'IPJ (Institut pratique de journalisme) à Paris et l'EJT (École de journalisme de Toulouse) recrutent théoriquement à bac + 2. Dans la pratique, la plupart des admis ont une licence, une maîtrise voire davantage.

Trois écoles en fac
L'EJCM (École de journalisme et de communication de Marseille, Aix-Marseille-II), le CUEJ (Centre universitaire d'enseignement du journalisme) de Strasbourg-III, le Celsa (École des hautes études en sciences de l'information et de la communication) de Paris-IV, fonctionnent comme les écoles privées. L'ICM (Institut de la communication et des médias) d'Échirolles-Grenoble-I devrait s'ajouter à la liste.

Deux IUT
Les IUT de Bordeaux et de Tours recrutent théoriquement des bacheliers sur concours pour un cursus en deux ans. Ils recrutent aussi des titulaires d'un bac +2 pour préparer le DUT en un an. Un petit nouveau va compléter ces formations : l'IUT de Lannion.

A savoir : de nombreuses formations ne sont pas reconnues. Certaines sont dispensées par des écoles privées. Si vous les choisissez, assurez-vous qu'elles disposent des équipements suffisants et qu'elles fournissent un stage de fin d'études. D'autres par des universités : on compte ainsi de nombreux DESS (Techniques de l'information et du journalisme, Journalisme bilingue français-anglais etc.). Enfin, Sciences-Po Paris a crée, depuis la rentrée 2004, une école de journalisme

N'hésitez pas à nous contacter pour d'autres informations.
A bientôt sur Orientation.fr

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui