Différence Policier / Gendarme

Questions-Réponses : Armée, police, pompiers
liilu-x Postée Plus d'un an 9 RÉPONSES Signaler le contenu
liilu-x Postée Plus d'un anSignaler le contenu
je c pas lololololop
muse_23 Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Le policier est bleu foncé avec POLICE sur le dos, le gendarme bleu ciel avec GENDARMERIE sur le dos...

Les différences au niveau du travail sont nombreuses (mais pas trop) : [ je tiens à préciser que ces informations sont théoriques ]

- Le policier, statut civil donc 35h/semaine, les heures sup. sont gagnées en RTT (congé)
- le gendarme, statut MILITAIRE donc on ne compte pas les heures !

- Le policier se loge lui-même et paie son logement (loyer). Il peut bénéficier d'une aide pour le loyer (3%)
- Le gendarme est logé en caserne et GRATUITEMENT. Il ne paie que les charges (eau, electricité...)

- Le policier travaille plutôt dans la ville
- Le gendarme plutôt dans la campagne

- Le policier (Gardien de la paix) touche 1647€/mois
- Le gendarme (Sous-officier) touche 1560€/mois

- Le policier a moins de vacances qu'un gendarme
- Le gendarme a 60 jours de vacances dont 15 qui peuvent être remplacés par du travail (rémunéré)

- Le policier est beaucoup moins respecté que le gendarme (voire pas du tout)
- Le gendarme, de son statut militaire, est respecté (et encore, ça change...) par la population française

- Le policier a une vie de famille plus facile que le gendarme
- Le gendarme a une vie de famille difficile

Voilà voilà ! (moi aussi je veux entrer dans la sécurité publique)

Je tiens à préciser qu'il y a des exceptions pour les horaires, par exemple pour les CRS, qui eux travaillent beaucoup plus que les gardiens de la paix normaux. Les unités d'intervention font aussi parties de ces exceptions (GIGN, GIPN, RAID...)

Je tiens à m'excuser si quelques informations sont erronées.
jb13007 Postée Plus d'un anSignaler le contenu
La différence entre un gendarme et un policier c'est que la gendarmerie est un corps d'armée, il appartient à l'armée Française, alors que la police c'est pas l'armée ;)

Les gendarmes sont donc des militaires alors que les policiers sont de simples fonctionnaires assermentés (sous serment).

Après pour ce qui est de les reconnaitre, bah c'est clairement écrit sur le véhicule qui ils sont quand meme, entre police et gendarmerie c'est facile de faire la différence ! Mais ce qu'il faut savoir c'est qu'en général si tu es dans une ville, les agents que tu vas croiser sont des policiers alors que si tu es en dehors d'une ville (à la campagne, petit village, etc) ca sera le plus souvent un gendarme. Les gendarmes ont parfois un képi aussi.

+ d'infos sur comment devenir gendarme
jb13007 Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Police/gendarmerie : des formations et des métiers différents

Réunies sous le patronage du ministère de l'Intérieur, la Police et la Gendarmerie nationales n'ont pas fusionné pour autant. Etudinfo vous propose de découvrir quel uniforme est fait pour vous.



De nombreux métiers...

La police et la gendarmerie mobilisent des professionnels aux compétences variées, dans un but commun de maintien de l'ordre et de la sécurité de la population.

Police nationale

Les agents de la Police nationale sont fonctionnaires de l’État. Ils sont affectés dans les régions urbaines.

Les commissaires de police dirigent des services de la police nationale.
Les officiers de police les suppléent et commandent des équipes de gardiens de la paix.
Les gardiens de la paix assurent des fonctions de surveillance, de sécurité et d'aide auprès de la population civile.
Les adjoints de sécurité (ADS) assistent les fonctionnaires de police.
Les ingénieurs, techniciens et agents de la police technique et scientifique travaillent pour la police, la gendarmerie et les magistrats. Ils sont répartis en 5 services :
la division de la logistique opérationnelle,
la division des études, des liaisons et de la formation,
le service central d'identité judiciaire,
le service central de documentation criminelle,
le service de l'informatique et des traces technologiques.
Les attachés, secrétaires et adjoints d'administration constituent la filière administrative.
Les ingénieurs, contrôleurs et adjoints assurent les travaux d'études et de conception au sein des services techniques.
La filière des systèmes d'information et de communication (SIC) emploie également des techniciens et des ingénieurs spécialisés.
Gendarmerie nationale

Les gendarmes sont des militaires. A ce titre, ils vivent dans des casernes et peuvent être mobilisés si la situation l'exige.

Les 62.250 gendarmes départementaux travaillent au sein de brigades de l'unité territoriale, au plus près de la population des régions rurales et péri-urbaines.
Les 12.500 gendarmes mobiles font partie de l'unité de maintien de l'ordre et peuvent être appelés à se déplacer plus de 200 jours par an.
Les gendarmes du groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) interviennent en cas de crises extrêmes et dans la lutte contre le terrorisme et le grand banditisme.
L'unité motorisée regroupe des gendarmes départementaux, des motocyclistes et des pilotes de voitures rapides d'intervention.
Les spécialiste des unités de recherche conduisent les enquêtes de police judiciaire. Tous les sous-officiers de gendarmerie sont également agents de la police judiciaire (APJ).
Basés en région parisienne, les fantassins et cavaliers de la Garde républicaine assurent la sécurité de la Présidence de la République et des palais nationaux.
Ces actions sont complétées par les gendarmes des unités spécialisées :
les gendarmes maritimes,
les gendarmes en montagne,
les gendarmes en unité nautique,
les maîtres de chien,
les enquêteurs subaquatiques,
la gendarmerie de l'air,
la gendarmerie des transports aériens, etc.
...et autant de formations

Au sein de la police : gardien de la paix

Pour devenir gardien de la paix, il faut passer les concours nationaux - à affectation nationale ou régionale Île-de-France - ou déconcentrés en Outre-mer. Le choix du concours dépend de l'affectation désirée :

les concours à affectation nationale permettent de choisir un poste sur tout le territoire, y compris en Île-de-France et en Outre-mer,
les concours à affectation régionale Île-de-France mènent aux postes dépendant des secrétariats généraux de Paris et Versailles,
les concours déconcentrés à des postes en Outre-mer.
Les candidats au concours externe doivent avoir entre 17 et 35 ans, être de nationalité française et titulaires du baccalauréat ou équivalent. Les candidats au concours interne, réservé aux ADS, cadets de la République et volontaires de la gendarmerie nationale, doivent avoir moins de 37 ans et peuvent postuler sans condition de diplôme.

Tous les candidats doivent remplir les conditions d'aptitude physique et avoir un casier judiciaire vierge. Les épreuves se déroulent en deux temps. La première session comporte :

une étude de texte,
un questionnaire de culture générale,
un questionnaire de français et de mathématiques,
des tests psychotechniques.
La deuxième partie du concours consiste en un entretien de motivation, des épreuves d'exercices physiques et un oral de langue étrangère. La réussite au concours permet de devenir élève gardien de la paix, à condition de s'engager à rester au service de l’État pendant 4 ans à compter de la titularisation.

C'est ce qu'a fait Axel, qui a passé le concours l'année dernière et vient de terminer sa formation : "La scolarité dure 12 mois : 5 mois en école, puis 3 mois en stage sur le terrain et à nouveau 3 mois de cours. Elle est rémunérée, les élèves touchent environ 1.300 € par mois". Ils deviennent ensuite stagiaires gardiens de la paix pour une durée d'un an avant d'être titularisés.

Axel a pour sa part décidé de suivre une formation complémentaire pour devenir policier en maintien de l'ordre (MO) au sein d'une compagnie républicaine de sécurité (CRS) : "Ce métier est une vocation, j'ai toujours su que je voulais faire partie de la Police nationale".

Les gardiens de la paix titularisés depuis 4 ans peuvent accéder au grade de brigadier, puis brigadier-chef et enfin major de police ou se présenter aux concours internes d'officier ou commissaire de police.

Au sein de la gendarmerie : sous-officier de gendarmerie

Pour devenir sous-officier de gendarmerie, il faut passer les épreuves écrites, orales et sportives du concours d'admission. Les candidats doivent être de nationalité française, avoir entre 18 et 35 ans et être titulaires du baccalauréat. La Gendarmerie nationale propose maintenant une classe préparatoire intégrée (CPIGN).

Les épreuves écrites consistent en une composition de culture générale, des tests psychotechniques et un test de langues ; les épreuves orales prennent la forme d'entretiens avec un jury et un psychologue. L'épreuve physique est un parcours d'obstacles.

Les admis entrent ensuite en formation dans l'une des quatre écoles de sous-officiers de la Gendarmerie nationale à Montluçon, Chaumont, Chateaulin et Tulle. La formation dure 12 mois, dont 3 mois de stage en unité, et est rémunérée. A la sortie de l'école, les sous-officiers intègrent immédiatement leur premier emploi au sein de la gendarmerie départementale ou mobile.

Comment choisir ?

Si vous êtes tenté(e)s par ces formations, veillez à vous renseigner sur le fonctionnement et l'organisation de chaque institution. La Gendarmerie et la Police nationales sont des services qui recrutent et offrent des possibilités de promotion interne. Mais inutile de vous lancer tête baissée : être gardien de la paix ou gendarme est plus qu'un métier. Il vaut mieux savoir à quoi s'attendre et être préparé !

"Beaucoup de candidats se présentent aux concours en pensant qu'il sera facile de devenir gardiens de la paix. Ils n'ont pas de réelle connaissance des services de police", constate le brigadier de police Bidaux, spécialiste de la sécurité routière et des addictions et formateur en région parisienne. "Cette année, il y avait 12.000 candidats pour 1.400 postes, mais ils n'étaient plus que 1.800 à l'issue de la première journée d'épreuves".

De son côté, la gendarmerie va mettre en place des réunions de présentation à destination des futurs candidats aux concours. Pour faire votre choix, n'oubliez pas l'essentiel : être militaire ou civil, telle est la question.

Si vous avez peur de changer d'avis, sachez que depuis 2011, des passerelles existent, qui permettent chaque année à 50 gendarmes d'être détachés dans le grade de gardiens de la paix et inversement. Ces détachements peuvent se faire à l'issue d'une formation d'adaptation à l'emploi d'une durée de 3 mois.
chrisou427 Postée Plus d'un anSignaler le contenu
la police c'est mieux
coralie Postée Plus d'un anSignaler le contenu
moi j'ai beaucoup hésiter entre la police et la gendarmerie car au début on ne sait pas quelle sont les différence entre les deux...mais après avoir lu tous ces avis et commentaires, je trouve que la gendarmerie me plais plus car nous pouvons faire ce que nous aimons vraiment, même si je ne suis quand 4e je sais que ce métier est fait pour moi, et aussi comme sur j'ai lu un commentaire sur le budget que nous gagnons par logiquement ce n'est pas l'argent qui compte mais le nombre de personnes que tu pourras sauver ou défendre... après je ne dis pas que la gendarmerie c'est mieux, là je ne peux pas l'expliquer mais on ne dois suivre notre destin mais le créé nous même et faire ce qu'on a envie de faire. je ne suis pas très bonne au collège mais même si j'ai des mauvaises notes je continue de m'accrocher et faire tout le nécessaire pour arriver à la gendarmerie en travaillant à fond, je ne vous cache pas que ça va être difficile au débout mais quand on veux, on peux même si on a pas beaucoup d'expérience, il faut travailler pour arriver à ses fins!
Tony Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Tu totalement raison Caroline moi aussi je suis en 4ème et je pense la même chose sur le métier de gendarme , aussi quand tu est gendarme tu a plus de chois après il y a plain de corp d'Ifferent dna sla gendarmeries ( motard , garde républicaine. ...) je ne dit pas qu'il n'y en a pas dans la police mais il y a plus dan chois dans la gendarmerie , et tu a plus de liberté et mieux entraîné physiquement et moralement a mon avis si on mes les gendarme d'un côté et la police de l'autre les gendarme sont plus fort et mieux équiper. C'est mon avis .
Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Je suis moi même policier donc pour répondre à coralie et à tony, les missions seront effectivement plus différente etant donné que dans la police etant en zone urbaine il y aura plus d'intervention que dans la gendarmerie, la gendarmerie sera souvent plus en patrouille qu'en intervention, et les intervention seront différente car en campagne où travaille la gendarmerie il y a aura souvent des chasseurs avec des fusils donc avec ce danger là mais la police doit souvent intervenir dans les citées donc kalash ou arme de poing, et la police sera beaucouo plus des interventions de police secours donc aller aider des gens, ou alors pour des bagares ou des cambriolage en cours, alors que les gendarmes c'est surtout patrouilles, contrôles routier, et quelques portions d'autoroute ( qu'ils partagent avec la CRS autoroutière ) et pour répondre au message de tony il y a tout autant de corps dans la police que dans la gendarmerie, il y a aussi les motard il n'y a pas de garde républicaine effectivement mais il y a les démineurs ( rattaché à la sécurité civile ) qui sont effectivement des policiers il y a les maîtres chiens, enquêteurs, la BAC qui sont en civil, le RAID, la BRI, et après tu dis que les gendarmes sont plus fort et mieux équiper, qu'est ce que tu entend par plus fort ? Car les 2 corps sont composé de plein de gens différents je te présenterai des policiers avec des bras comme 3 fois ma cuisses t'en aurais peur mais je suis sur qu'on en trouve du côté de la gendarmerie aussi, et pour l'équipement étant donné que maintenant la gendarmeries est rattaché au même ministère que la police niveau equipement il n'y a pas de différence à part le famas avec lequel vous apprenez à tirer, mais la police à le G36 à la place et niveau équipement c'est la même chose pour tous il vous ai fourni un gilet pare balle et une tenue et desfois un gilet tactique selon le service mais pour changer de gilet tactique ou avoir plus d'accessoires ou quoi bha faut payer de ses poches. Donc en conclusions maintenant c'est presque pareil à par l'hébergement, les missions qui changent un peu et le statuts de militaire mais qui maintenant ne change plus beaucoup de choses
Leonard Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Le terme ''le gendarme est logé gratuitement en caserne puis ne paie pas l'électricité, l'eau, le gaz et les impôts locaux... Sont faut. Le gendarme est logé bien souvent dans des petits logements genre F1, F2 avec enfants, F3 famille nombreuse, rarement F4 et encore moins F5.. ils paient le gaz, l'électricité et l'eau comme tout le monde. Bien que logés par nécessité de service (les gendarmes sont appelés a toute heure pour les besoins du service. Accidents, interventions ou dépannages et très souvent lorsque le commissariat est fermé, reconduite de personnes saoules pour leurs sécurité). Ils paient les impôts et les impôts locaux sauf la taxe foncière payée par la gendarmerie. Le gendarme est affecté à un service irrégulier jour et nuit. Il n'a pas droit au repos suivi d'une nuit, comme dans la police. Un ''collegue de la police national, se targait de faire 25 h par semaine...! Impossible pour un gendarme car celui-ci avoisine les 60 voire 70 heures !!! Les CRS présents sur un accident ou sur piqués de grève, sont relevés toutes les 8h et bien avant... Les gendarmes mobiles restent du début à la fin des évènements ! Donc pas de relève sauf pour les blessés et encore...! Les CRS logent dans les hôtels en cas de déplacement... Les gendarmes, en tant que militaires, logent un peu partout, abris prêtés par la mairie et bien souvent dans leurs bus. (Pour être prêt à sortir au cas où) contrairement aux gendarmes, les policiers font beaucoup de ''travail au noir'' dans le domaine de la mécanique automobile car ils disposent énormément d'heures supplémentaires et de rattrapages ! J'y avais des amis policiers qui se vantaient de bricoler pour payer leurs vacances ! Alors dire que la Police est le chouchou du gouvernement... C'est oui à 100/100 !!! Avant, la police avait un prêt accordé a 1% pour construire leur maison. Qu'ils revendaient et refaisaient bâtir une nouvelle maison au même prêt.. un gendarme doit économiser toute sa carrière pour faire construire SA maison (2 ans avant sa retraite, sinon c'est considéré comme résidence secondaire.), aux prêts du marché. La retraite... Age du policier 55-57 ans... Le gendarme 60 ans (sans prendre en compte les services civiles ! C'est un autre tracas pour un militaire. 2500 € pour un policier et 1500 € pour un gendarme à taux plein 36 ans de carrière minimum. Secondo: un gendarme est systématiquement assermenté puisqu'il prête serment en cour d'appel, sitôt effectué des 2 années de service. Il a le CAT d'armement et a droit au port d'arme. Puis il peut être OPJ et directeur d'enquête... Mais le Maire préfère mettre sur une enquête un inspecteur police ''ça fait plus classe''. C'est pour cela que nombre d'enquêtes commencées par la gendarmerie se sont enlisées lorsqu'elles ont été reprise par la police. Un gendarme représente 3 policiers. En tenue, administratif et judiciaire. Alors la police en haut des favoris du gouvernement ? Ah ça oui !

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

Armée, police, pompiers.jpg

Sécurité défense

Travailler dans la sécurité défense permet de choisir différents métiers dans divers secteurs. Découvrez tous les métiers et toutes les formations du secteur sécurité défense.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui