Géomaticien

Niveau scolaire
Bac + 3
Secteur d'activité
Aménagement paysager
Salaire
1500€ - 2200€ nets/mois

Spécialiste de l’analyse spatiale, le géomaticien est en charge d'élaborer des cartes indispensables à la prise de décision des autorités compétentes pour l'aménagement du territoire. Délimitation des zones inondables, des zones de circulation des transports en commun au sein d'une ville ou le trajet des camions poubelle : tout passe par lui.

Fonctions

Le géomaticien établit des bases de données de cartes, d'images satellites, de statistiques, de rapports permettant d’informer sur certaines activités humaines ou sur des risques naturels. Plusieurs spécialités cohabitent. Le géomètre-topographe collecte les données topographiques.

Le technicien (ou dessinateur-cartographe) alimente le système d'information géographique (SIG), à base de logiciels permettant de muer les données numériques recueillies en images 3D, et produit des cartes. Le chef de projet conçoit et gère le SIG et est à l'écoute des besoins des utilisateurs. Le géomarketeur mène des études de géomarketing (études d'implantations commerciales ou de projets d'investissements...).

La cartographie en ligne (webmapping, websig) est un secteur en plein essor. La majorité des géomaticiens exerce comme fonctionnaires ou contractuels, dans le secteur public (collectivités territoriales, Météo-France, Office national des forêts, CRNS ou IGN, RATP, SNCF…) ou dans de grands groupes privés (Total, Veolia, General Electric, Thales...).

Certains travaillent dans des cabinets ou des bureaux d'études, d’autres encore sont indépendants.

Qualités

Le géomaticien doit d’abord être polyvalent. Ill doit maîtriser les techniques d'acquisition, d'intégration et de diffusion des données géographiques (cartes, GPS, images satellites, etc.), posséder une bonne connaissance de l’analyse spatiale et statistique, des règles de représentation cartographique, voire faire montre d’une spécialisation sur un thème précis (risques naturels, urbanisme...). Souvent confronté à des intérêts contradictoires, il doit être bon négociateur et avoir le sens de la persuasion.

Une bonne résistance physique s’impose face à des conditions de travail parfois éprouvantes : conditions météos difficiles, densité du trafic aux abords des grands axes… Enfin, amené à travailler en réseau, il doit être doté d’un solide sens relationnel.

 

Diplômes nécessaires

Après un bac S ou STI2D, il est possible de se former au métier de géomaticien à bac+2, via le BTS Géomètre-topographe.

A bac+3, on peut poursuivre avec une licence Géographie aménagement ou Sciences de la vie et de la Terre ou avec une licence pro Cartographie, topographie et systèmes d'information géographique, puis boucler le cursus à bac+5 avec un master Géomatique.

Les écoles d'ingénieurs proposent aussi des formations, à commencer par l'ENSG (École nationale des sciences géographiques).

 

Salaire Géomaticien

Un Géomaticien débutant gagne de 1 800 à 2 500 euros bruts par mois.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Géomaticien ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui