68 métiers dans la filière Économie - droit - sciences politiques - page 3

Avocat en droit des nouvelles technologies

L’activité de l’avocat en droit des nouvelles technologies est principalement axée sur le conseil juridique aux entreprises évoluant dans le champ des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) : informatique, internet, commerce électronique, médias, données personnelles…

Avocat en droit pénal

Principale fonction de l’avocat en droit pénal (également appelé avocat pénaliste) : défendre, à tous les stades d’une procédure, les personnes physiques et morales devant les tribunaux pénaux (correctionnelle, assises, cours d’appels et cour de Cassation) pour des infractions relatives au code pénal. Et ce, quel que soit leur statut : mis en examen, accusé, prévenu, détenu, gardé à vue, témoin assisté ou encore victime.

Collaborateur juridique

Le collaborateur juridique est chargé d’assister un juriste. Il peut être employé en entreprise publique ou privée ou en association, en étude (huissier, notaire, commissaire-priseur), en cabinet juridique, au tribunal administratif ou de police. 

Trésorier

Le trésorier d’entreprise est la personne chargée notamment d’orienter l’argent d’une entreprise vers les placements les plus intéressants possible. Autrement dit, le trésorier d’entreprise va gérer les flux et les risques de l’entreprise, tout en optimisant ses placements et son système de financement.

Collaborateur de notaire

Mariages, PACS, adoptions, achats ou ventes de propriétés, successions, donations... Le collaborateur de notaire (également appelé clerc) est chargé de la préparation, de la rédaction et du suivi de l’ensemble des actes juridiques touchant à la vie des particuliers et des entreprises. Il joue aussi un précieux rôle de conseil auprès des clients.

Trader

Aussi appelé courtier ou opérateur de marché, le trader achète et vend des produits financiers suivant la demande de ses clients et la situation sur le marché. Il doit s’informer en permanence de l’actualité (journaux, dépêches d’agences) et suit en permanence l’évolution des marchés financiers.

Après avoir acquis un peu d’expérience et de pratique, il développe une réelle stratégie et anticipe la demande de ses clients. Il s’intéresse à tous les produits financiers, actions, devises, obligations, produits dérivés, bons du Trésor…

Il travaille pour un établissement financier, une grande banque ou une société en bourse. Il exerce dans les salles de marchés où se déroulent les négociations commerciales, dans une ambiance agitée. Il peut aussi travailler en indépendant à son compte, en faisant du day trading.

Plus que le diplôme, c’est véritablement le comportement et le caractère qui priment dans l’embauche. Il faut généralement avoir effectué des stages au préalable et avoir fait ses preuves pour être embauché en tant que trader.

Ce n’est pas le métier d’une carrière, c’est un poste particulièrement éprouvant qui demande une reconversion après quelques années d’exercice. Les journées de travail sont longues, rythmées par les ouvertures et clôtures des marchés internationaux.

Le trader peut se reconvertir aisément dans d’autres métiers de la finance et de la Bourse.

Huissier de justice

L’Huissier de justice exerce une profession libérale mais c’est un Officier ministériel nommé par le Garde des Sceaux. Il peut jouer plusieurs rôles : être médiateur dans une affaire de dette et trouver des solutions pour régler les litiges qui opposent deux personnes, transmettre ou « signifier » le jugement rendu par un tribunal aux personnes concernées, s’assurer que les décisions prises par le tribunal sont bien exécutées, etc.

Outre sa mission de faire respecter les lois en vigueur, l’Huissier tient aussi un rôle de conseil auprès de ses clients.

Juge d'entreprise

Que justice soit faite ! Dans la salle du tribunal de commerce, cet expert juridique traite des affaires concernant essentiellement des entreprises, notamment en difficulté, pour évaluer et diagnostiquer leur situation ainsi que leur perspective d’avenir. Avec le juge d'entreprise, le droit, c’est sérieux !

Agent des finances publiques

L’agent des finances publiques est un fonctionnaire de catégorie C qui a passé avec succès un concours administratif recrutant au niveau du brevet des collèges. Il peut travailler dans des bureaux sur la gestion et le contrôle des impôts et des taxes. Il peut également assurer des fonctions d’accueil des usagers au guichet ou au téléphone. 

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui