108 métiers dans la filière Défense publique - securité - page 4

Chef(fe) d'équipe de plongeurs

À la tête d'un groupe de quatre à huit hommes, le/la chef(fe) d'équipe de plongeurs a la charge de former, par binômes, ses recrues à l'art de la plongée, afin d'appuyer les unités et les engins blindés à la reconnaissance et au franchissement des cours d'eau, en France comme à l'étranger.

Pilote d'engins de travaux

Régulièrement en mission de courte durée, en France comme à l'étranger, le pilote d'engins de travaux est un spécialiste du pilotage d'appareils spécifiques et de la réalisation de travaux d'infrastructures.

Combattant(e) des Forces spéciales

Régulièrement en opérations extérieures, le/la combattant(e) des Forces spéciales est le plus souvent au cœur de l'action. Il intervient principalement dans des zones d'insécurité, à la recherche de renseignements ou pour cibler et neutraliser l'ennemi.

Responsable qualité

La qualité avant tout ! Soucieux de respecter cette exigence et de la généraliser au sein de l’entreprise, le responsable qualité met en place les procédures interne mais aussi externe pour garantir l’optimisation du travail en respectant les normes d’hygiène et de sécurité. 

Pilote de l'aéronautique navale

Le pilote de l’aéronautique navale possède un grade d’officier. Il existe trois types de pilotes dans la Marine Nationale : le pilote d’avion de chasse, le pilote de multimoteur et les pilotes d’hélicoptère. Selon la spécialité du pilote, les missions varient énormément. Ce métier passionnant demande une formation pointue et de la motivation du fait du processus de sélection exigeant mis en place.

Le saviez-vous ? Dans la Marine Nationale, le terme de flottille désigne un groupe d’aéronefs de l’aéronautique navale. On l’utilise quand il appartient à une unité opérationnelle. Par contre, on préfère le terme d’escadrille quand il s’agit d’une unité d’entraînement.

Lieutenant de la marine marchande

Un poste de confiance qui requiert un sens élevé des responsabilités et de l’autonomie. C’est le lieutenant  de la marine marchande qui gère et coordonne toutes les opérations liées au pilotage, transport, sécurité et exploitation du navire. A bord, c’est un personnage incontournable !

Matelot de la flotte

Le terme matelot est un nom générique pour qualifier les militaires opérateurs qui œuvrent au sein de la Marine Nationale en exerçant un métier spécifique comme Mécanicien et électrotechnicien naval, Assistant administratif, Opérateur de manutention des aéronefs ou encore fusilier marin pour ne citer que ceux-là. Tous ces professionnels ont été formés dans une des écoles de la filière Matelot de la flotte gérées par la Marine Nationale.

Pour commencer sa carrière, un matelot se voit proposer un contrat de 4 ans.

Le saviez-vous ? On pense que le terme « Matelot » est apparu en France au XIVème siècle. L’étymologie de ce mot n’est pas arrêtée. Certains envisagent que « Matelot » soit une déclinaison du mot « mât » (de bateau) alors que d’autres y voit la présence du mot latin « Mattarius » qui signifie « celui qui couche sur les nattes ». Une troisième version, peut-être la plus crédible, explique que » Matelot » vient du mot néerlandais « Mattenoot » qu’on peut traduire par « compagnon de couche ». 

Fusilier marin

Le fusilier marin est un militaire appartenant à la Marine Nationale. Il assure la surveillance, la sécurité et la protection des bâtiments sensibles de son corps d’armée. Il appartient à une spécialité militaire destinée au combat terrestre ou maritime.

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui