Equipier fusilier parachutiste de l'air

Niveau scolaire
CAP ou équivalent
Secteur d'activité
Sécurité des biens et des perso...
Salaire
1316€ - 1324€ nets/mois

La mission de l'équipier fusilier parachutiste de l'air est d'assurer la protection de la force aérienne détachée en opération sur le territoire national comme sur des théâtres d’opérations extérieurs (bases aériennes ou détachement).

Fonctions

Autres missions de l'équipier fusilier parachutiste de l'air :

  • Assurer le guidage au sol sur cibles identifiées et la récupération des pilotes éjectés,
  • Effectuer des missions dans les domaines de la sûreté aérienne (appui aérien, sauvetage au combat de personnel isolé...),
  • Participer à des missions des forces spéciales en intégrant un groupe commando, après plusieurs années d’expérience,
  • Mettre en œuvre diverses techniques de combat : emploi des armes (initiateur de tir de combat, tireur de précision, tireur d’élite, tireur canon de 20mm sur véhicule d’intervention blindé), techniques d’autodéfense, techniques commandos,
  • Effectuer des patrouilles afin de dissuader, détecter et intervenir pour retarder et neutraliser, par les armes si nécessaire, tout acte de malveillance à l’encontre des installations.

Qualités

Ce métier est fait pour vous si vous avez les qualités suivantes :

  • Vous accordez une grande importance à la défense et à l’éthique et vous recherchez le sens du devoir et du combat qu’elles peuvent nécessiter,
  • Vous souhaitez pratiquer le plus exigeant des parachutismes, dans des conditions militaires,
  • Vous voulez donner du sens à votre recherche de sensations fortes en la mettant au service de la défense,
  • Vous avez les qualités physiques d’endurance pour les patrouilles de jour et de nuit,
  • Vous recherchez les valeurs de l’esprit d’équipe.

Quel diplôme est nécessaire ?

Voici les pré-requis pour devenir équipier fusilier parachutiste de l'air :

  • Nationalité française,
  • Moins de 25 ans à la signature du contrat,
  • Niveau scolaire de fin de classe de 3ème jusqu'à la terminale, ou titulaire d'un CAP, BEP ou baccalauréat professionnel.

La formation est quant à elle rémunérée dès l’entrée

  1. formation militaire de 8 semaines à Saintes (Charente-Maritime),
  2. attribution du certificat militaire élémentaire,
  3. formation professionnelle complémentaire de 17 semaines à l’École de formation des commandos de l’air (Dijon).

Salaire Equipier fusilier parachutiste de l'air

Solde pour un célibataire logé*

  • A l’entrée à l'école de Saintes (aviateur) : 1 316 € nets
  • A l’obtention du grade de caporal : 1 324 € nets

Prime à l'engagement initial : 1 067 € bruts, versée au 13ème mois de service.
Prime mensuelle jusqu'a 50 % de la solde budgétaire, versée à l'obtention du brevet militaire de parachutisme.

* au 1er juillet 2013 + indemnités éventuelles selonsituation familiale et affectation géographique.

Côté évolution professionnelle, citons :

  • De grade d'aviateur jusqu’au grade de caporal-chef après 4 ans de service,
  • Possibilité de devenir sous-officier après tests de sélection (entre la 3ème et 5ème année de contrat),
  • Accès à des emplois de plus en plus spécialisés via, brevets et qualifications : en parachutisme (spécialisation en devenant chuteur opérationnel ou chuteur spécialisé), dans les transmissions (transmetteur de combat de niveau 1 ou 2). Sur prospection et volontariat, le militaire affecté en unité de protection peut rejoindre une unité d’intervention.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Equipier fusilier parachutiste de l'air ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui