Couturier Chapelier

Niveau scolaire
Bac + 2
Secteur d'activité
Techniques de l'image et du son...
Salaire
1110€ - 2000€ nets/mois

A la fois artisan et commerçant, le couturier/chapelier conçoit pour des particuliers comme pour des professionnels des vêtements et des chapeaux sur mesure. Grâce à son sens artistique aigu, il sait parfaitement choisir les matières et les couleurs pour un rendu final unique. En plus de ce minutieux travail de confection, il réalise également des travaux de retouches (ex : ourlets, doublures, etc.).

Fonctions

Le métier de couturier/chapelier consiste à réaliser sur commande tout type de vêtements et de chapeaux, à partir de mesures qu'il aura prises lui-même ou selon un patron déjà défini. Sa mission ? Offrir à sa clientèle, professionnels ou particuliers, un service d'une extrême finesse et d'une précision exemplaire. 

Minutieux dans la coupe de ses tissus, tout autant que dans le choix des couleurs, le couturier/chapelier travaille majoritairement à la machine à coudre, mais aussi à la main pour les finitions. A l'issue d'un premier essayage, le client peut exiger que l'artisan procède à des rectifications afin d'ajuster au mieux l'habit à sa morphologie. 

Pour parvenir au résultat final, l'artisan ne compte parfois pas ses heures, signe de son amour du travail bien réalisé. Grâce à son expérience et son réseau de clients parfois prestigieux, le couturier/chapelier peut prétendre à exercer ses compétences artistiques dans une grande maison de haute-couture, mais les places sont rares et chères. 

Qualités

Le métier de couturier/chapelier requiert de nombreuses qualités, parmi lesquelles la passion, la patience et le goût de la mode. Selon la complexité de la pièce à réaliser, il peut aisément passer des heures, voire des nuits, dans son atelier afin de soumettre au client un produit conforme à son souhait. 

Le sens de la diplomatie et du compromis est également une qualité que se doit de posséder le couturier/chapelier qui se plie aux exigences parfois farfelues de sa clientèle. Un bon relationnel est donc requis, tout autant qu'une capacité à travailler dans l'urgence. Les délais de fabrication, parfois courts, ne sont cependant pas un prétexte pour ne pas réaliser un travail extrêmement précis et respectueux de la morphologie du client. 

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Couturier chapelier est classé n°363 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

73.4%
CAP ou équivalent
17.6%
Bac ou équivalent
8.5%
Bac+2

 

Diplômes nécessaires

Après un baccalauréat général ou spécialisé de type baccalauréat professionnel des Métiers de la mode, option vêtement, il est possible d'obtenir en deux ans un Diplôme des Métiers d'Art. Pour devenir couturier/chapelier, la spécialisation peut s'acquérir grâce à une Formation complémentaire d’initiative locale ou à un CAP Métier de la mode. La pratique de nombreux stages auprès de professionnels de la couture est tout aussi importante que la formation scolaire et universitaire. 

 

Salaire Couturier Chapelier

Un couturier/chapelier débutant gagne environ le SMIC, mais son salaire peut grimper selon sa capacité à étoffer son portefeuille de clients. 

Portrait

Angèle couturière-habilleuse

Angèle couturière-habilleuse

Couturière-habilleuse

Diplômée d’un DTMS option technique de l’habillage, Angèle est une jeune couturière-habilleuse passionnée par son métier. Elle vous présente son parcours.



Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Couturier Chapelier ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui