Archetier

Niveau scolaire
CAP ou équivalent
Secteur d'activité
Techniques de l'image et du son...

L’archetier est le compagnon indispensable du violoniste, de l’altiste ou du violoncelliste et il travaille en complémentarité avec le luthier.
 En effet, il allie la spécificité naturelle des matériaux aux techniques de fabrication les plus astucieuses pour offrir l’archet qui va devenir le complice indispensable des cordes pour donner naissance aux accords.

Fonctions

L’archetier est un métier rare. Ce professionnel commence par profiler et cambrer à chaud une baguette en pernambouc ou en fibre de carbone : c’est la première étape d’un travail qui durera une quarantaine d’heures. Il dessine toutes les pièces, de la tête au bouton en passant par la housse, dans un ensemble de matériaux différents : bois, nacre, ivoire, écaille, métaux précieux, ébène... Ces pièces complètent la fabrication de l’archet pour lui donner toute sa noblesse et son esthétique.  

Puis l’archetier va cintrer la baguette pour installer la mèche de crins de cheval, mèche dont il doit sélectionner la quantité et la qualité. Cette étape est très importante car c’est l’ajustement de cette mèche qui révélera la note, consacrant l’union de l’archet et des cordes. L’archetier fini son travail en réglant soigneusement cette mèche pour obtenir un son qui convienne parfaitement au client du violon, du violoncelle ou de la contrebasse.

La taille de l’archet varie selon l’instrument auquel il est destiné. La clientèle de l’archetier est majoritairement constituée de musiciens professionnels, de maisons de lutherie et parfois de particuliers, recherchant un archet de haute facture, les élèves en écoles de musique s’équipent plutôt d’archets d’étude fabriqués industriellement. 

Qualités

L’archetier démontre un certain intérêt pour les instruments de musique et il a une forte sensibilité artistique.
 Ce métier nécessite d’aimer le travail du bois. Souvent musicien lui-même, l’archetier est fin acousticien et possède une culture musicale étendue. L’archetier est minutieux, rigoureux, patient et perfectionniste.

Son savoir-faire en matière d’alésage, de polissage et de collage s’étend à toutes les matières (bois, métal, cuir, matériaux précieux...).

 

Diplômes nécessaires

La voie d’accès au métier d’archetier est le CAP ouvrier archetier, en 2 ou 3 ans.
En France, ce CAP est disponible au CFA SEPR de Lyon. Cette formation se déroule en alternance : une semaine en école et deux semaines au sein d’un atelier auprès d’un maître archetier.

 

Salaire Archetier

Un archetier en début de carrière gagne 1458 € brut mensuel, hors primes. Sa rémunération évolue en fonction de sa qualification et de son expérience. L’archetier débute souvent employé par un luthier ou un facteur d’instruments. Puis, après 5 à 10 ans d’expérience, il peut s’installer à son compte comme artisan individuel.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Archetier ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui