Arboriculteur

Niveau scolaire
CAP ou équivalent
Secteur d'activité
Aménagement paysager
Salaire
1200€ - 1700€ nets/mois

L'arboriculteur plante, entretient et soigne les arbres (fruitiers, d'ornement ou sylviculture -  arbres forestiers). L’arboriculture est un secteur très demandeur de main d’œuvre, tant permanente que saisonnière. Avec, dans les emplois de technicien (en CDI), une exigence de qualification de plus en plus pointue.

Fonctions

Mission de ce spécialiste des espèces végétales et leurs besoins : sélectionner des variétés selon leur fonction (produire des fruits, décorer, reboiser…), les terrains, le climat et la présence actuelle ou à venir d’autres essences d'arbres. Il leur apporte ensuite les soins nécessaires (irrigation, engrais, protection contre les maladies et les mauvaises herbes, taille, palissage…).

Il participe à la cueillette, en manipulant les fruits sans les abîmer. Il remplit les caisses, nettoie et trie les fruits selon leur qualité et leur calibrage et les conditionne avant expédition aux centres de distribution. Il fait le plus souvent partie d’une équipe d’ouvriers arboricoles, placée sous la responsabilité du chef d’exploitation.

L’arboriculteur peut, avec de l’expérience, devenir chef d’équipe, voire (avec des notions de gestion en plus), arboriculteur exploitant.

Qualités

Afin de contrer les obstacles éventuels à la bonne pousse des arbres (maladies, nuisances…) et parvenir à un résultat optimal, l’arboriculteur doit se montrer fin observateur de la nature et des évolutions des arbres dont il a la charge. Une excellente résistance physique et au stress s’impose pour faire face à des conditions d’exercice souvent fatigantes (travail en plein air, manipulation de charges, conduite d’engins agricoles…) ainsi qu’à un rythme de travail aléatoire, soumis aux fluctuations des commandes, à la météo…

Travaillant au rythme des saisons, y compris les week-ends et jours fériés, il doit être disponible. Mais aussi savoir faire preuve d'autonomie et d’esprit d'équipe.

Enfin, la tendance étant au développement d'arboriculteurs polyvalents (agriculture, artisanat, tourisme) l’adaptabilité est de rigueur.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Arboriculteur est classé n°331 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

50.7%
Bac ou équivalent
33.1%
CAP ou équivalent
16.2%
Bac+2

 

Diplômes nécessaires

Pour devenir arboriculteur, les voies d’accès sont le CAPA (certificat d’aptitude professionnelle agricole) Productions horticoles, spécialité productions fruitières ou le BPA (brevet professionnel agricole) Travaux des productions horticoles.

Il est également possible de passer par un bac pro Productions horticoles. Pour se spécialiser et devenir arboriculteur exploitant, mieux vaut continuer avec le BTSA Production horticole ou agronomie. Ces diplômes peuvent aussi se préparer en alternance ou en formation continue.

 

Salaire Arboriculteur

Un arboriculteur est généralement payé au SMIC (1 450 euros bruts par mois), auquel s’ajoutent des primes de rendement. S’il est exploitant, son salaire dépendra de son niveau de production et des prix pratiqués.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Arboriculteur ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui