Financement et économie de l'humanitaire

Travailler dans le financement et l'économie humanitaire : métiers, formations...


 

Si les deux principaux secteurs représentés dans les métiers de l'humanitaire sont la santé et l'éducation, on y retrouve également des professions habituelles des entreprises classiques et notamment ceux de la finance. En effet, mener à bien une mission ou un projet humanitaire signifie trouver un financement.


Découvrez quels sont les différents métiers du financement de l'humanitaire et les formations permettant d'y accéder.

Métiers du financement et de l'économie humanitaire

Les métiers du financement et économie de l'humanitaire sont variés. En voici quelques exemples :

  • Conseiller en microcrédit

Le conseiller en microcrédit accueille des personnes à faibles ressources afin d'identifier leurs besoins en vue d'une demande de prêt. Les projets sont variés. Il peut s'agir de la création d'une entreprise ou encore de l'ouverture d'une école. Le conseiller va ensuite établir un dossier qu'il présentera à différents organismes (ONG, banques) et devant un comité de crédit qui décidera d'accorder ou pas le crédit. Il est en relation avec l'organisme prêteur et s'assure du suivi des remboursements.

 

  • Fundraiser

Le fundraiser est chargé de mettre en place la stratégie de collecte de fonds. Il met en oeuvre des moyens de communication et de prospection.
Il peut également être amené à manager une équipe de collecteurs.

 

  • Administrateur de mission

L'administrateur de mission a à sa charge de préparer et répartir le budget lors de missions humanitaires. Il détermine de quel manière et à quel rythme l'argent sera dépensé.
Il gère également le personnel, les contrats de location ou encore les factures. Il tient la comptabilité et rédige des rapports financiers destinés aux différents contributeurs et à son organisation non gouvernementale.

Responsable mécénat
Responsable mécénat
Le responsable mécénat est également connu sous le nom de responsable partenariats entreprises. Découvrez dans cet article des renseignements sur sa fonction, ses missions, ses qualités et les formations requises pour atteindre ce poste.
Cadre de l’action sociale
Cadre de l’action sociale
Le cadre de l’action sociale est l’intermédiaire entre la direction d’un établissement social ou médicosocial et les équipes. C’est un chef de service. Il exerce dans des structures dites associatives appartenant au domaine de l’économie sociale et solidaire et accueillant des personnes en difficulté : insertion sociale complexe, handicap, sans domicile fixe, vieillesse, isolement etc.  Le terme de cadre d’action sociale est récent et dispose d’un diplôme spécifique créé en 2004.
Chef de mission humanitaire
Chef de mission humanitaire
Représentant d’une ONG, ce chef de mission a pour objectif de planifier, coordonner, développer des programmes à vocation humanitaire à destination de populations fragilisées. 
Conseiller microcrédit
Conseiller microcrédit
Vous êtes artisan, autoentrepreneur ? Vous souhaitez obtenir un prêt de faible montant alors que les banques vous ferment les uns après les autres les portes ? Le conseiller microcrédit permet de trouver malgré tout des solutions pérennes destinées à des interlocuteurs à faibles ressources. 
Fundraiser
Fundraiser
Vous avez envie d’allier humanitaire et marketing ? Le fundraising est, sans aucun doute, le secteur d’activité fait pour vous. Directement importé des pays anglo-saxons, le métier de fundraiser a pour mission recherché de fonds privés pour le compte d’une association.
Logisticien de l'humanitaire
Logisticien de l'humanitaire
Travailler dans l’humanitaire, c’est souvent une affaire de cœur… mais aussi de responsabilité et de conviction. Pour ce métier de logisticien de l'humanitaire  il s’agit essentiellement de coordonner et de synchroniser les flux logistiques, et de s’assurer dans les meilleurs délais du bon cheminement des marchandises et des produits alimentaires d’un pays à un autre, dans des conditions souvent difficiles. Mais la solidarité n’a pas de prix.

Formation du financement et de l'économie humanitaire

Les métiers du financement et économie de l'humanitaire peuvent exiger une formation spécialisée et d'avoir des expériences associatives que ce soit en France ou à l'étranger.

 

Plusieurs formations permettent d'accéder aux professions de ce domaine.

Il est par exemple possible de passer un BTS Banque, un BTS Management des unités commerciales ou encore un BTS Négociation Relation Client. Le DUT Techniques de commercialisation permet notamment de devenir Conseiller en microcrédit.
Ces formations peuvent être suivies par une licence professionnelle comme la Licence pro chargé de clientèle en banque-assurance ou encore la licence pro commercialisation de produits et services financiers. Cette licence professionnelle peut ensuite être complétée par un master professionnel.
Des études en école de commerce permettent aussi de se former aux métiers du financement de l'humanitaire.
Enfin, il existe des écoles spécialisées dans l'humanitaire comme l'ESCD 3A, l'IFAID, l'Istom ou encore Bioforce.

Témoignages de professionnels du financement et de l'économie humanitaire

Témoignages du financement et de l'économie humanitaire

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui