Diplôme d'Ingénieur du Centre International d'Études Supérieures en Sciences Agronomiques spécialité Agronome à vocation générale

Niveau scolaire
Bac + 5
Secteur d'activité
Spécialités plurivalentes agric...
Durée
3 ans
Combien
1 école

Le diplôme d'ingénieur du Centre international d'études supérieures en sciences agronomiques, spécialité agronome à vocation générale est un cursus de trois années et l'un des grades les plus élevés délivrés par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Ce diplôme confère le niveau de Master ou Bac + 5.

Accès à la formation Diplôme d'Ingénieur du Centre International d'Études Supérieures en Sciences Agronomiques spécialité Agronome à vocation générale

L'admission à cette formation se fait par voie de concours commun pour les candidats :

- issus de classe préparatoire BCPST (Biologie, chimie, physique, science de la terre) ou TB (Technologie – biologie) ;

- titulaires d'une Licence 3 ou Licence professionnelle ; d'un BTSA (Brevet de technicien supérieur agricole) ou d'un BTS (Brevet de technicien supérieur) ; d'un DUT (Diplôme universitaire de technologie).

Programme et coefficients

Le programme :

  • Première année d'école d'ingénieur

Deux stages ouvrier en entreprise agricole sont à effectuer, l'un à l'automne, l'autre en fin d'année.

Eau et sols dans les paysages cultivés : introduction milieu et paysage ; science du sol ; hydrologie ; agro-écosystème.

Science animale et gestion des ateliers d'élevage : élevages, territoires, sociétés ; bases biotechniques pour l'élevage ; fonctionnement d'un atelier d'élevage.

La biodiversité du gène à l'écosystème – caractérisation et applications agronomiques : propriété du vivant ; les différentes échelles de la biodiversité depuis le gène jusqu'aux communautés et aux écosystèmes ; sélection variétale et approches OGM pour répondre aux enjeux agronomiques.

Interactions plantes environnements et bases pour l'agro-écologie : fonctionnement des couverts végétaux en l'absence de contraintes ; interactions plantes environnement abiotique et applications pour la conduite des cultures ; interactions plantes environnement biotique et applications en protection des plantes.

Entreprise agricole, équipements et systèmes de culture : approche systémique de l'exploitation agricole ; comptabilité et analyse financière ; systèmes de culture et gestion des intrants ; chaînes technologiques, eau et énergie en production végétale.

Transformations des productions agricole : bases des sciences et technologies des aliments : les contextes (industries agroalimentaires, alimentation et nutrition) ; science des aliments (facteurs de contrôle pour la conservation) ; biochimie alimentaire (structures et fonctions des constituants) ; procédés physiques et chimiques pour la conservation ; génie microbiologique et enzymatique ; qualité des aliments ; science des aliments (relations procédés – qualités – exemples).

Pilotage et organisation des entreprises : sociologie des organisations ; pilotage commercial et financier de l'entreprise.

Analyse et politique économique : microéconomie ; macroéconomie et politique économique ; politique environnementale, agricole et rurale ; aménagement du territoire ; économie du développement.

Statistiques : modélisation ; estimation ; covariance, etc.

Physique appliquée : hydraulique ; thermodynamique.

Informatique : programmation ; tableur ; réseaux et Web.

Démarches scientifiques : approche de l'expérimentation ; démarche de modélisation.

Agricultures et alimentations du monde - enjeux et controverses : Agricultures et alimentations du monde, les enjeux ; analyse sociologique de controverses.

Outils et méthodes de l'ingénieur : analyse du cycle de vie ; géomatique ; bases et analyses de données ; aide à la décision.

Développement professionnel : PEI (Projet d'étudiant ingénieur) ; stage en entreprise agricole ; PPP (Projet professionnel et personnel).

Langue vivante anglais : affirmer son projet professionnel ; échanger, convaincre et argumenter ; préparatoire au TOEIC ; renforcement linguistique et acquisition de champs lexicaux.

Langue vivante allemand, espagnol ou portugais : affirmer son projet professionnel ; échanger, convaincre et argumenter ; acquisitions des nuances syntaxiques et communicatives propres au pays qui utilisent la langue étudiée ; renforcement linguistique et acquisition de champs lexicaux.

  • Deuxième année d'école d'ingénieur

Un stage d'assistant ingénieur en milieu professionnel est à effectuer en fin d'année.

C'est une année où le premier semestre est consacré à l'approfondissement des connaissances et un choix est à faire entre trois dominantes : Vers des agricultures durables ; Produits, procédés, entreprises ou Gestion durable des ressources naturelles.

Le second semestre propose au candidat un choix entre une mobilité académique (cours dans une université étrangère partenaire) ou un parcours parmi les spécialités suivantes : Agroalimentaire ; agro-écologie ; Management de données environnementales ; Sciences du végétal ; Viti-oenologie ; Territoires et entreprises dans le développement durable ; développement agricole et agroalimentaire au sud.

  • Troisième année d'école d'ingénieur

Un stage de fin d'année de six mois est à effectuer (si le candidat ne choisit pas l'alternance), ainsi que la rédaction d'un mémoire et une soutenance orale devant un jury.

Il est possible de faire cette année en alternance : des cours et un contrat de professionnalisation de 13 à 15 mois.

L'étudiant doit aussi choisir une option parmi les 12 proposées : Agroalimentaire et agro-industrie ; Gestion de l'eau, des milieux cultivés et de l'environnement ; Agro-managers ; Production végétale durable ; Agro-TIC – Technologies de l'information et de la communication ; Protection des plantes et environnement ; Amélioration des plantes et ingénierie végétale méditerranéenne et tropicales ; Systèmes d'élevage ; Territoires, ressources, politiques publiques et acteurs ; Chimie et bioprocédés pour un développement durable (chimie verte – chimie durable) ; Data science pour l'agronomie et l'agroalimentaire ; Viticulture – œnologie.

 

L'acquisition du diplôme se fait sous conditions de réussite aux examens et au TOEIC (Test of english for international communication), ainsi que la validation des stages et du mémoire de fin de cursus.

Débouchés

Au terme de ce cursus, l'ingénieur pourra travailler pour de nombreux organismes de l'alimentaire et de l'agroalimentaire, tels que des services de recherche et développement, des sociétés de service, des unités de production, des entreprises de distribution, etc.


Métiers accessibles


Quelle formation après ?

Au terme de ce cursus, rien n'empêche l'ingénieur de poursuivre avec un Mastère spécialisé IPAD (Innovations et politiques pour une alimentation durable) ou MAEVA (Management des entreprises du vivant et de l'agroalimentaire).

D'autres voies comme le diplôme national d’œnologue ou un doctorat sont possibles.


École qui te forme au Diplôme d'Ingénieur du Centre International d'Études Supérieures en Sciences Agronomiques spécialité Agronome à vocation générale

Département
Nom de l'établissementDépartementCode postal
Montpellier SupAgro - Centre international d'études supérieures en sciences agronomiques0 Hérault 34060

Les villes où tu peux être diplômé du Diplôme d'Ingénieur du Centre International d'Études Supérieures en Sciences Agronomiques spécialité Agronome à vocation générale

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Diplôme d'Ingénieur du Centre International d'Études Supérieures en Sciences Agronomiques spécialité Agronome à vocation générale ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui