Diplôme d'Ingénieur de l'Institut Supérieur d'Ingénieurs de Franche Comté de l'Université de Besançon spécialité Génie Biomédical

Niveau scolaire
Bac + 5
Secteur d'activité
Santé
Durée
3 ans
Combien
1 école

L’Institut Supérieur d’Ingénieurs de Franche Comté fait partie des 33 grandes écoles d’ingénieurs en France et propose des formations d’ingénieurs biomédicaux. Un diplôme reconnu par la Commission des Titres d’Ingénieur, qui offre une véritable formation professionnelle dans le génie biomédical, en développant des compétences techniques, réglementaires et médicales.



Accès à la formation Diplôme d'Ingénieur de l'Institut Supérieur d'Ingénieurs de Franche Comté de l'Université de Besançon spécialité Génie Biomédical


Accès à la formation 

Pour accéder à la formation ISIFC génie biomédical, il faut avoir minimum un bac + 2. Deux modes de recrutement sont possibles : 

Recrutement sur concours commun Polytech, pour les élèves venant des filières BCPST Bio, MP, PC, PSI, PT ou TB. 22 places sont réservées aux étudiants postulant par le biais du concours.

Recrutement sur dossier pour les élèves venant de L2 ou L3 biologie, physique-chimie, mécanique ; pour les DUT génie mécanique et productique, génie électronique, chimie, informatique, mesures physiques, génie biologique ;  pour les classes préparatoire TSI et ATS ; pour les BTS et DTS imagerie médicale, prothésiste-orthésiste, optique, anabiotec ; pour les titulaires de diplômes étrangers équivalents. 
Pour le dossier, les résultats scolaires, la motivation pour le domaine du génie biomédical ainsi que votre projet professionnel seront pris en compte. Si votre dossier est retenu, vous devrez défendre votre candidature au cours d’un entretien de 30 minutes en anglais et en français.

Programme et coefficients

Le Programme :

Le diplôme d’ingénieur ISIFC génie biomédical s’articule autour de 6 axes : 

  • Les sciences de l’ingénieur, soit la partie purement technique du diplôme : mathématiques, statistiques, physique – chimie, informatique, mécanique, électronique, automatique, etc.

 

  • La culture générale et d’entreprise, soit la préparation au milieu professionnel et au travail dans le domaine médical : technique d’expression, management, marketing, conduite de projet, gestion d’entreprise, entreprenariat, etc.

 

 

  • Les sciences de la vie et de la santé, soit le développement des connaissances du milieu médical et hospitalier : biologie, biochimie, anatomie, pathologie, physiologie, imagerie médicale, investigations cliniques, etc.

 

  • Les stages, avec un stage de découverte (4 jours) et un stage d’immersion (4 semaines), un stage en milieu hospitalier (6 semaines), un stage en recherche et développement (3 mois), et un stage industriel (4 mois). Les stages constituent la partie la plus importante de la formation, il est donc important de ne pas négliger ces périodes en entreprise ainsi que les soutenances en fin de stage.

 

 

  • Les projets tutorés avec des entreprises partenaires.

 

  • Les options de spécialisation avec au choix biomécanique et microsystème, bio-ingénierie, ou e-santé.

 

 

  • LVI anglais et LV2 allemand ou espagnol au choix sont obligatoires, avec au minimum un niveau d’anglais B2 pour pouvoir obtenir votre diplôme.

 

Les examens de la formation d’ingénieur ISIFC se font en contrôle continu, avec des partiels chaque semestre, et des soutenances de stage sur chaque fin de stage.

Débouchés

Les débouchés du diplôme d’ingénieur de l’ISIFC sont variés, avec un secteur du génie biomédical en forte croissance. Quelques exemples de métiers :

Ingénieur biomédical hospitalier, qui supervise l’équipe de techniciens de son établissement dans le choix des équipements médicaux, leur bonne utilisation, et leur maintenance.

Ingénieur d’application, avec un aspect plus relationnel et marketing, il conseil les équipes médicales dans le choix des équipements, il les forme sur leur fonctionnement et leur entretien, offre un support clinique et technique lors du développement, de la conception et de la commercialisation du produit.

Ingénieur pré-clinique, intégré aux équipes médicales il participe à la recherche et à la validation des équipements médicaux sur le terrain, en travaillant directement en milieu hospitalier pour juger de l’utilité clinique du dispositif.

Ingénieur affaires réglementaires, qui participe à la mise au point des dispositifs, élabore et défend le dossier technique pour obtenir l’autorisation de mise sur le marché. 

Chef de projet, qui supervise la partie recherche et développement, la conception, puis la validation de nouveaux dispositifs. Il suit le processus de A à Z, avec des missions variées.

Métiers accessibles


Quelle formation après ?

La formation est accessible au minimum en bac + 2 et dure trois ans, vous sortez donc de l’ISIFC avec un niveau bac + 5 qui vous permet de vous lancer directement sur le marché du travail. Pour ceux qui souhaitent avoir un premier aperçu du travail en entreprise, il est possible de faire la dernière année en contrat de professionnalisation. 

École qui te forme au Diplôme d'Ingénieur de l'Institut Supérieur d'Ingénieurs de Franche Comté de l'Université de Besançon spécialité Génie Biomédical

Département
Nom de l'établissementDépartementCode postal
ISIFC : Institut supérieur d'ingénieurs de Franche-Comté0 Doubs 25000

Les villes où tu peux être diplômé du Diplôme d'Ingénieur de l'Institut Supérieur d'Ingénieurs de Franche Comté de l'Université de Besançon spécialité Génie Biomédical

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Diplôme d'Ingénieur de l'Institut Supérieur d'Ingénieurs de Franche Comté de l'Université de Besançon spécialité Génie Biomédical ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui